jeudi 2 juillet 2015

Tables de rêve

Mercredi gourmand #159

*** Je publie un jeudi, oui, je sais. Hier, j'ai cuit à petit feu dans la canicule normande tout au long de la journée et je suis restée loin, très loin de mon ordinateur ! ***

Je ne t'apprendrai rien, Pinterest est un lieu de perdition. Moi-même, j'évite d'y passer trop souvent. Je suis fichue d'y rester une heure alors que je suis juste venue en coup de vent pour chercher une photo...
En contrepartie, quand tu as besoin de quelque inspiration, le lieu de perdition a tôt fait de se transformer en véritable mine d'or.

Quand nous nous sommes mariés, j'ai passé des jours et des jours à rêver de la façon dont je pourrais décorer la table de nos noces. Concrètement, ça veut surtout dire que j'ai passé des heures et des heures à retourner Pinterest dans tous les sens.
J'adore dresser de jolies tables. Pas forcément pour des occasions particulières d'ailleurs, parfois je le fais uniquement pour le plaisir. Je le fais toujours au feeling, mais là, c'était du sérieux, il me fallait trouver des idées.
Et pour le coup, sur Pinterest, j'ai vu des merveilles, beaucoup de merveilles, mais quelques horreurs aussi. J'ai eu envie de tas de choses, finalement assez différentes, et pas toujours réalisables ou compatibles. Ni avec mon thème de couleur, ni surtout, avec la saison, va trouver des pois de senteur en octobre !
J'ai tout de même épinglé ça bien studieusement. Voici quelques exemples des images qui m'ont accrochée.

*Source*

*Source*

*Source*

*Source*

*Source*

*Source*

*Source*

Au final, tout cela n'est resté qu'à l'état de rêve, vu que la réalité ainsi que nos contraintes étaient toutes autres : nous n'étions que treize à table, fort heureusement sans aucun superstitieux parmi nous, et notre budget avoisinait le zéro, nous avons donc fait avec les moyens du bord. Avec des nappes empruntées à nos mères, à ma sœur, en chinant chez Emmaüs des verres pour y installer bougies et fleurs, ainsi que des assiettes à dessert blanches... Bref, en nous convainquant à chaque instant que la sobriété était la meilleure option.

Je n'ai aucune jolie photo de cette table, nous étions tous bien trop occupés à profiter les uns des autres pour penser à prendre des photos.
Quant aux idées, je les conserve précieusement. Sait-on jamais... Peut-être serviront-elles un jour.

Et toi, tu aimes dresser de jolies tables...?

***

Et les gourmandes étaient, elles, au rendez-vous hier...
- Maripolmi qui se replonge dans les souvenirs d'un très joli jour.
- Les délices d'Anaïs avec un tajine d'agneau aux fruits secs et tomates confites.
- Maman Mammouth qui nous emmène en Égypte cette semaine.
- Lalydo qui a mis du cidre Val de Rance dans ses verrines à la poire.
- Silm qui a retrouvé des photos de la déco de table des 6 ans de sa fille, c'est superbe !
- MamieVlin avec une version choco-banabe du gâteau magique.
- Kiara qui nous confie sa recette de base de taboulé et une variante encore plus fraîche.
- Ptisa et ses inspirations en matière de tables de fête + son jeu toujours en cours !
- Maud qui revisite le taboulé avec ce qu'elle a sous la main.
- Val avec une excellente idée en ces temps de grande chaleur.
- Arlette dont l'adorable petit Prince ne rechigne jamais à l'aider en cuisine.
...
Et mes deux copilotes :
- Sysy avec un très chouette livre pour trouver l'inspiration pour cuisiner les œufs.
- Sophie dont le sorbet fraise-pomme-rhubarbe ne contient aucun sucre ajouté.


*** Tu sais quoi...? C'est les vacances, les Mercredis Gourmands ont décidé de s'accorder une longue pause ! Ils seront de retour, comme les écoliers, en septembre, le mercredi 2 très précisément. Rien ne t'empêche de continuer à partager tes gourmandises sur la page du groupe FB . Passe un très bel été, gourmand forcément ! ***

*

lundi 29 juin 2015

Vacances normandes

Bon, tu l'auras compris, c'est une habile façon de dire que des vacances, cette année, il n'y en aura point... Enfin, plus précisément, que nous ne partirons pas.
Je te dirais volontiers que ce n'est pas grave, que nous avons la chance de vivre dans une région super, à deux pas de la mer, que l'essentiel, c'est d'être à deux, et tout un tas d'autres trucs éminemment positifs. Mais bon, force est de reconnaître que je n'aurais pas dit non à une escapade dans le Sud, à une semaine jurassienne ou à quelques jours dans une capitale européenne...


Heureusement, il y aura les virées à la plage, les heures de lecture dans le calme le plus complet, le barbecue et les salades bien fraîches, l'appareil-photo toujours à portée de main, des expos et des musées, l'odeur de la crème solaire, les après-midi chaise longue, les bermudas et les tongs, les marques du maillot, les balades dans la campagne normande, des couchers de soleil dans la mer, et aussi, je l'espère de tout cœur, le rire cristallin de ma nièce ici, en Normandie.

Peut-être passerons-nous aussi quelques jours à Paris. Pour profiter, entre autres et pour rester pragmatique, de la piscine de Papa et Maman et de ce lieu magique et hors du temps qu'est Paris au mois d'août !


Des vacances toutes simples en somme.

*** Pour Alice et Zaza chez qui, pour sûr, on parle vacances cette semaine. ***

*

Fleurette d'enfance #FlowerPower2015

Comme pour beaucoup de petites filles, la pâquerette est probablement la toute première fleur que j'ai admirée. Et cueillie aussi, pour l'offrir à ma Maman ou à ma Mamie. Je me souviens aussi des heures passées à effeuiller ses pétales un à un, de mes petits doigts potelés.
C'est pour moi LA fleur de mon enfance. Avec le lilas un peu aussi.

Aujourd'hui, je leur fiche la paix, je préfère les voir pousser dans mon jardin, n'importe où, n'importe quand, parfois dans des conditions plutôt difficiles. Cet hiver, l'une d'elle s'est obstinée à pousser dans un bac à fleurs vide et a affronté vaillamment le froid, la pluie, la grêle et le gel, pour s'éteindre il y a à peine une dizaine de jours, aux portes de l'été.

J'ai appris récemment qu'elle symbolisait à la fois l'innocence et l'attachement, et cette idée me plait bien. L'innocence pour le rapport à l'enfance, et l'attachement pour celui que j'ai envers tous les jolis souvenirs que j'ai de cette époque bénie.


*** Pour le rendez-vous fleuri du lundi de Bernie. N'hésite pas à nous rejoindre si tu le souhaites, toutes les explications sont dans ce billet. Tu peux aussi partager ta participation sur les réseaux sociaux en l'assortissant du hashtag #flowerpower2015, rejoindre le groupe FB ou épingler sur le tableau Pinterest créé pour l'occasion. ***

*

jeudi 25 juin 2015

Des aurores boréales dans le Calvados

Cette semaine, l'activité solaire a été particulièrement intense et a permis d'observer un phénomène plutôt rare sous nos latitudes, une aurore boréale.
C'était dans la nuit de lundi à mardi et, pendant que j'étais sous ma couette à dormir du sommeil du juste, deux hommes parvenaient à saisir cet instant magique sur la côte à à peine quelques kilomètres de chez moi.

© Florent Renaut

© Igor Hollman

Un extraordinaire spectacle qui laisse sans voix.
Et qui m'a permis de découvrir deux photographes passionnés à la fois par la nature et par notre belle région. Outre les deux que je te montre ici, j'ai découvert des merveilles parmi leurs clichés. N'hésite pas à aller toi aussi y jeter un œil.

Florent Renaut

Igor Hollman

*

mercredi 24 juin 2015

Libérée de la corvée de gaz... Merci Gazissimo !

Le barbecue, c'est la vie. Bon, je te dis ça, tu l'auras compris, c'est parce que le soleil semble enfin arrivé ici, en Normandie du Bas. À nous les déjeuners sur l'herbe et sous le parasol ! À nous  les nappes fleuries et les grandes salades composées ! À nous les merguez et les divines brochettes de MariChéri ! Et moi, pour le coup, comme chaque année à cette même époque, je rêve d'un barbecue à gaz.

Seulement je me connais, organisée comme je suis, je serais fichue de me rendre compte au dernier moment qu'il n'y a plus de gaz dans ma bouteille. Et c'est là que la super idée de Gazissimo peut me sauver la mise !


Gazissimo, c'est le 1er site d’achat en ligne et de livraison express à domicile de bouteilles de gaz.
Parce que tout le monde n'a pas accès aux réseaux classiques de distribution de gaz ou, comme moi, pas vraiment envie de faire quinze bornes pour aller au ravitaillement.



Ce service a pour vocation de faciliter la vie de tous en créant un service de proximité idéal, dans la lignée des distributeurs automatiques de bouteilles de gaz initiés en 2013. Concrètement, ça veut dire que tu peux être livré à domicile, où que tu habites, c'est valable aussi pour les trous paumés ravitaillés par les corbeaux. Mais aussi sur ton lieu de vacances, et même au camping. Tu te connectes sur le site, tu commandes ta bouteille, et tu n'as plus qu'à attendre que le livreur sonne à ta porte.


C'est à la fois...
☞ Facile = les clients sont livrés à domicile du lundi au samedi matin
☞ Rapide = livraison express le jour-même pour chaque commande passée avant 11 heures
☞ Pratique = le livreur peut récupérer la bouteille vide lors de la livraison 


En ce moment, et jusqu'au 30 juin 2015, une chouette promo te permettra de découvrir ce service : avec le code PROMOLIV, 5 euros sont offerts sur les frais de livraison.

Maintenant, tu n'as plus, je n'ai plus aucune excuse si je tombe en panne de gaz. Enfin, à moi, il me manque toujours le barbecue...!

*

Tarte aux cerises, au mascarpone et au chocolat blanc

Mercredi gourmand #158

Une fois n'est pas coutume, il y a du sucré au menu ici aujourd'hui !

Nous avons reçu la semaine dernière le dernier numéro de Régal. Il était accompagné d'un hors-série consacré à la cuisine de l'été, que je te recommande tellement il regorge d'idées délicieuse et simplissimes à réaliser. En le feuilletant, je suis tombée sur cette recette qui m'a fait de l'œil. Va savoir pourquoi, moi qui n'aime pas les desserts à la cerise, préférant de loin croquer simplement dans le fruit.
Bref, je me suis lancée. Et je partage ça avec toi.


Ingrédients (pour 8 personnes)
- 300 g de pâte brisée
- 250 g de cerises dénoyautées
- 100 g de chocolat blanc
 - 20 cl de crème liquide
- 250 g de mascarpone
- 1 œuf entier + 2 jaunes
- 80 g de sucre en poudre

Faire fondre le chocolat blanc avec la crème, puis laisser tiédir.
Incorporer le mascarpone et le sucre, puis l'œuf et les jaunes.
Mélanger pour obtenir une préparation homogène.

Préchauffer le four à 170°C.
Étaler la pâte au rouleau sur un plan de travail fariné, en garnir un moule beurré.
Piquer le fond à la fourchette, protéger de papier sulfurisé et couvrir de légumes secs.
Enfourner pour 10 minutes, puis ôter le lest.
Laisser tiédir.

Répartir les cerises sur le fond de tarte, puis couvrir avec l'appareil.
Enfourner à nouveau, pour 25 minutes.
Laisser refroidir dans le four éteint, puis placer la tarte au frais pendant au moins 2 heures.


Bon, je l'avoue, je ne me suis pas régalée plus que ça. J'ai trouvé cette tarte trop sucrée, j'avais pourtant vraiment réduit le sucre par rapport à la recette originelle. Et le chocolat blanc, c'est définitivement bien trop écœurant pour moi. Je me demande si je ne tenterais pas de la refaire sans.
Mais MariChéri l'a, lui, trouvée très bonne. Tellement bonne qu'il en a emporté quelques parts dans un tupperware quand il est parti en déplacement dimanche. Heureusement, tous les goûts sont dans la nature !

Et toi, elle te tente, cette tarte aux cerises...?

***

Tu trouveras aussi de la gourmandise chez...
- Kiara chez qui Le Conquérant a préparé des courgettes farcies.
- Val qui voit la vie en rouge avec l'arrivée de l'été.
- Les délices d'Anaïs qui mélange fraise et rhubarbe dans une divine confiture.
- Meyilo avec une nouvelle adresse caennaise, visiblement délicieuse.
- Ptisa qui a encore invité Jamie dans sa cuisine !
- Lalydo qui ne recule devant aucun sacrifice, pourvu qu'il soit gourmand.
- Maripolmi et des mini-cakes aux fruits nappés de chocolat.
- Virginie chez qui l'avocat et l'orange se rencontrent dans une salade fraîche et gourmande.
- MamieVlin qui nous donne des idées pour cuisiner créole.
- Arlette avec une tarte au thon toute simple à réaliser.
- Sophie avec une tarte rustique aux fruits rouges.
...

*** C'est compliqué pour moi en ce moment, je n'ai pas eu le temps de mettre à jour la liste de vos participations de la semaine dernière, je fais en sorte de me rattraper rapidement. ***


*** Tu veux nous rejoindre ? Tu publies un billet avec une gourmandise dedans, tu y insères un lien vers chacun de nos blogs, à Sophie, Sysy et moi, et tu viens nous donner l'url de ta participation en commentaire sur nos articles. Nous nous chargerons de récapituler toutes les gourmandises publiées. Et bien sûr, si tu le souhaites, tu peux venir toquer à la porte du groupe FB que nous avons créé pour l'occasion. ***
*

mardi 23 juin 2015

Instant T. #92

#lecielaudessusdematete - vendredi 19 juin

Pour Nikita. Avec mes plus douces pensées.


*

♡ 44 autres bonheurs (presque) gratuits ♡


- Me glisser dans des draps propres.
- Avoir la plage pour moi toute seule.
- Effeuiller une pâquerette.
- Manger des cerises à même l'arbre.
- Être sous une grosse pluie d'orage bien paresseuse.
- L'odeur de la lavande fraîche.
- Chiner de jolis verres pour presque rien chez Emmaüs.
- La douceur de Sa peau...
- Ramasser des coquillages.
- Dîner à la lueur des bougies.
- Souffler sur une fleur de pissenlit.
- Les petits mious de Chiffon, même au réveil.
- Regarder les ferries ou les cargos prendre la mer.
- Sentir le vent dans mes cheveux quand je conduis avec la vitre ouverte.
- Me lever avant le soleil.
- Trouver un trèfle à quatre feuilles.
- Faire des selfies avec mes chats.
- Tremper le doigt dans la crème fraîche de ferme.
- Voir un arc-en-ciel par la fenêtre de la cuisine.
- Ajouter un mot de plus à mon vocabulaire.
- Le bruit des verres quand on trinque.
- Croquer dans une tomate gorgée de soleil.
- Marcher avec mes chats dans les champs le soir.
- Emprunter le Pont de Normandie.
- Quand je vois mes deux vieilles bêtes dormir l'une contre l'autre.
- Mon bac à linge vide.
- Les coquelicots dans les champs l'été.
- Un hérisson qui traverse le jardin.
 - Applaudir à la fin du film, au cinéma.
 - L'odeur du pain frais.
 - Traîner tout un dimanche en pyjama.
- La première pastèque, le premier melon de l'année.
 - Le crissement de la neige vierge quand tu marches dessus.
- Pleurer d'émotion en lisant un livre.
 - Une journée complète passée dans le silence.
 - Les tajines de ma maman.
 - Une soirée au coin du feu, en bonne compagnie : un bon bouquin, un verre de vin, Lui.
 - Entendre mon niéçou prononcer ce nom étrange qu'elle m'a choisi : Nanoutte.
 - Passer la main dans Ses cheveux.
- Les après-midi passées en famille dans la piscine chez mes parents.
- Chanter à tue-tête dans la voiture.
- Découvrir enfin un lieu qui m'a longtemps fait rêver.
- La morsure du soleil sur ma peau.
- Le retrouver quand Il revient de déplacement.

*** Mes 44 premiers bonheurs presque gratuits sont là. ***
*** Pour le dernier Mardi tout Doux de Maman@Home avant les vacances. *** 

*

lundi 22 juin 2015

Millepertuis estival #FlowerPower2015

Aujourd'hui, Bernie nous propose de lui montrer notre fleur d'été.

Je l'avoue, j'ai failli passer à côté, tant je me tiens éloignée de mon ordinateur ces derniers temps. Pas du rendez-vous en lui-même, hein, tu l'auras remarqué, c'est l'un des rares que je parviens à honorer en ce moment. Avec un grand plaisir même. J'aime l'idée de fleurir le net tous les lundis, un simple et efficace remède à la morosité, au gris du ciel et au froid. Oui, parce qu'il fait particulièrement froid ici aujourd'hui.
Bref, je n'avais pas zappé le rendez-vous, mais mea culpa, j'avais un peu oublié le thème. Et ce n'est pas faute d'y avoir réfléchi. Mais difficile pour moi de dire quelle sera cette fleur de mon été alors que celui-ci n'a commencé qu'hier ! ;-)

Une chose est sûre, cette fleur sera simple. Simple dans sa forme, simple dans sa structure. Peu de pétales, et d'une forme "ordinaire", arrondie juste comme il faut.
Mais l'essentiel serait très certainement sa couleur. Vive évidemment, énergique. Jaune, tiens, ça serait parfait, jaune, ça rappellerait le soleil.

Et puis, j'ai photographié vendredi ce joli millepertuis arbustif qui se trouve dans la haie de mes voisins.
Cinq pétales jaune d'or. Une évidence. Juste ce qu'il me fallait pour représenter la fleur de mon été !


*** N'hésite pas à nous rejoindre si tu le souhaites, toutes les explications sont dans ce billet. Tu peux aussi partager ta participation sur les réseaux sociaux en l'assortissant du hashtag #flowerpower2015, rejoindre le groupe FB ou épingler sur le tableau Pinterest créé pour l'occasion. ***

*

dimanche 21 juin 2015

Cette semaine, j'ai...


... lu. Énormément et de façon on-ne-peut-plus heureuse puisque, parmi les six romans que j'ai dévorés, aucun ne m'a déçue. Mention spéciale pour cette merveille qu'est Rosa Candida. Il dormait dans ma bibliothèque depuis plus de trois ans. Je l'en ai sorti après avoir découvert son auteur en lisant L'Exception. J'ai tellement aimé son style, l'atmosphère qu'elle distille au fil des pages que j'ai voulu prolonger le plaisir. Et je ne le regrette pas. Rosa Candida est certainement l'un des plus magnifiques romans que j'aie lus ces dernières années. Un bijou, à l'image de son dernier paragraphe, lu, relu, re-relu. En pleurant à chaudes larmes, bouleversée que j'ai été par autant de beauté.


... joué à chat perché. Enfin, pas moi, hein, Couscous ! Moi, je me suis contentée d'immortaliser le moment.
Les longues journées de fin de printemps sont un bonheur absolu pour notre petite aventurière dont les virées se font, elles aussi, plus longues que jamais. Elle file aux aurores, rentre parfois dans l'après-midi, comme on viendrait au ravitaillement, puis repart pour ne rentrer que fort tard le soir. La nuit, par contre, elle la passe bien au chaud tout contre nous sous la couette. Aventurière mais pas trop !

... mis en place un plan de lutte anti-limaces et anti-chats. Pour protéger mes pieds de tomates cerises, qui attirent particulièrement les premières. Et pour maintenir propre le bac dans lequel elles sont installées, que les seconds ont une fâcheuse tendance à prendre pour une litière géante, les miennes y compris. Tout ça rien qu'en utilisant des méthodes 100% naturelles.
Peau de pamplemousse et coquilles d'œufs broyées pour maintenir les gastéropodes à distance. Poivre noir et marc de café pour repousser les félins. Je te raconterai ça en détail dans les jours qui viennent.


... scruté le ciel et appelé le soleil. Mais celui-ci n'a souvent daigné se montrer qu'en fin de journée. Dans le genre un peu trop tard pour pouvoir vraiment en profiter. Mais bon, on va dire qu'on tient le bon bout, on y croit, hein !

... passé beaucoup de temps toute seule. MariChéri est très souvent en déplacement ces temps derniers et j'avoue, même si je suis une solitaire dans l'âme, parfois les soirées sans Lui me paraissent bien longues. Et je n'ai pu profiter de sa présence que pendant la journée de samedi. Que j'ai évidemment trouvée bien trop courte : il est déjà reparti... 
Et après, on s'étonne que je parle à mes chats...! :p


... reçu la Sublime, la dernière née signée Ma Boîte à Beauté. Dans ce joli pochon parme se trouvaient sept produits que j'ai hâte de tester. Bon, j'avoue, que j'ai déjà commencé à tester. Et, comme à chaque fois, je reviendrai t'en parler. Ça a du bon, parfois, d'être une fille !

*** Une semaine de Petits Bonheurs que je partage avec Maman est au Musée et VirginieB. ***

*