Purge - Sofi Oksanen

by - dimanche, octobre 17, 2010


En 1992, l'Union Soviétique s'effondre et la population estonienne fête le départ des Russes. Mais la vieille Aliide, elle, redoute les pillages et vit terrée dans sa maison, au fin fond des campagnes.
Ainsi, quand elle trouve la jeune Zara dans son jardin, qui semble en grande détresse, elle hésite à lui ouvrir sa porte. Mais finalement ces deux femmes vont faire connaissance, et un lourd secret de famille se révèlera, en lien avec le temps de l'occupation soviétique. Aliide a en effet aimé un homme, Hans, un résistant. Quarante ans plus tard, c'est au tour de Zara de venir chercher protection, et la vieille dame va décider de la lui accorder jusqu'au bout, quel qu'en soit le prix.

"Un vrai chef-d'œuvre. Une merveille. J'espère que tous les lecteurs du monde, les vrais, liront Purge." Nancy Huston

"Si vous ne devez lire qu'un seul livre cette année, lisez Purge." ELLE Danemark

"Dans une tonalité qui rappelle Expiation d'Ian McEwan et le meilleur du polar scandinave, ce joyau amer annonce d'autres chefs-d'œuvre, de la plume de la talentueuse Oksanen." Kirkus Reviews (États-Unis)

***

Parfois (rarement en fait), j'ai l'impression que je ne vais pas sortir indemne d'une lecture...
Et ça a été assurément le cas avec Purge : une lecture longue, lente, éprouvante, bouleversante, passionnante. Je viens tout juste de refermer le livre et, je dois l'avouer, j'ai bien du mal à trouver les mots... Et j'ai peur d'en parler d'une façon qui trahirait mon ressenti.

Avant toute chose, j'ai trouvé ce roman merveilleusement bien écrit. Le style est tout à la fois riche et très pur, sans un mot de trop, les phrases bien tournées, la construction bien pensée. J'ai eu, tout au long de ma lecture, une véritable sensation de caresse... Enfin... Comment expliquer... Comme si ce que je lisais était une caresse adressée à mon amour des mots... Une sensation plutôt inédite.

L'histoire, elle, est pesante. Elle s'inscrit dans la grande histoire, celle avec un grand H, l'histoire de l'Union Soviétique de l'immédiat après-guerre jusqu'à son démantèlement, et donne du coup sa vraie puissance au récit. Je ne sais si ce roman est inspiré de faits réels ou non, mais je l'ai lu comme si tous ces personnages avaient réellement existé. D'où un impact d'autant plus fort, des émotions d'autant plus difficiles à gérer au fil de ma lecture. Les thèmes abordés sont sensibles, particulièrement le secret, le mensonge, la trahison...

J'ai été prise comme dans un tourbillon et, même si j'ai très vite perçu la nature du secret sur lequel repose le récit, ça ne m'a en rien empêchée de dévorer ce magnifique roman. À mon rythme, je me répète, car j'ai réellement été très éprouvée par cette lecture, j'ai connu des moments pour le moins poussifs... Je crois que j'ai été impressionnée par la noirceur de certaines âmes croisées dans ces pages...

Ce roman est un bijou, un vrai, ne passez surtout pas à côté !!!

Petite précision pour les Normands du bas, Sofi Oksanen sera, elle aussi, présente dans ma bonne ville de Caen à l'occasion des Boréales le mois prochain.

*

You May Also Like

2 commentaires

  1. Je viens de l'acheter à minifée..... dès qu'elle l'aura fini, je vais me précipiter dessus !!!!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. j'ai trouvé cette lecture oppressante mais j'ai adoré !

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?