My american way of life - Fais-toi la belle en Amérique !

by - mardi, mai 31, 2011

Les États-Unis, un pays où j'ai eu la chance de voyager à trois reprises. Le grand Ouest, la Floride, New York... Tous séjours cumulés, deux mois de bonheur, de découvertes, de rencontre, d'émerveillement et des souvenirs gravés dans ma tête et dans mon cœur à jamais.



L'impression d'être sur une autre planète tant on fait dans le gigantisme ici, mes yeux d'enfant si grands ouverts dans les parcs d'attraction, ma rencontre avec la descendance de Shamu (si tu speak english, n'hésite pas, wikipédie !), le désert, les tarentules dans la piscine dans la chaleur de la nuit du Nouveau-Mexique, les rares cheveux de mon grand-père qui dansent sous l'effet du magnétisme terrestre au cratère du Météore, l'étonnante Forêt Pétrifiée, découvrir Bryce Canyon et rester sans voix, les 42°3 de fièvre à Las Vegas et l'hôpital qu'il a fallu trouver en urgence, les séquoias dont on ne peut imaginer la taille sans les avoir vus, le festin avec les bigorneaux ramassés au nord de San Francisco, les phoques qui se réchauffent au soleil sur les pontons du Pier 39, les repas dans le vent chaud du soir au camping de San Luis Obispo, redescendre sur L.A. le long de la mythique Highway 1, la magie des Studios Universal et le Pont de la rivière Kwaï qui s'écroule au passage du petit train...



La chaleur tropicale qui s'abat sur nous à la sortie de l'avion, les travestis dans les hôtels de Miami, la douceur de vivre, les pélicans attendant l'heure de la pêche sur les pontons, le Seven Mile Bridge, l'eau si turquoise et le sable si blanc, une mémorable soirée dans un bar sur pilotis à Islamorada, les Everglades et leurs crocodiles, découvrir les lamantins, ma grand-mère dans le jacuzzi sous les cocotiers, Epcot Center, les joggings dans les orangeraies, la beauté des couchers de soleil dans les Keys, marcher sur les traces de la conquête de l'espace, le charme de Saint-Augustine...



La liberté, sans parents dans les bagages, sans bagages non plus d'ailleurs puisque ma valise a été perdue par la compagnie aérienne, un lycée extraordinaire mais une correspondante pas vraiment sympa, les discaires de la Grosse Pomme, être émerveillée au Guggenheim et au MET, Washington by night et les larmes versées devant le mémorial du Vietnam, perdre sa voix devant la tombe de JFK, le Deleware en rafting, les nuits passées à jacter avec les copines dans le hall des motels, sauter de joie à l'annonce de la réélection de Mitterrand, mes 17 ans et l'énorme gâteau offert par ma famille d'accueil, l'insolation attrapée au bord du terrain de base-ball...

Pour le Challenge World Tour de Fais-toi la belle !


*** Toutes les photos illustrant ce billet ont été "empruntées" sur le net, les miennes étant inatteignables pour le moment... De toute façon, le numérique n'existait pas, à l'époque ;-) ! ***

*

You May Also Like

7 commentaires

  1. extra...j'ai visité la Californie, et comme toi des yeux d'enfants face au gigantesque...aux séquoîas immenses, à Las VEGAS, aux centres commerciaux...tu me rappelles de bien jolis souvenirs!

    RépondreSupprimer
  2. j'adore ton billet, quels voyages merveilleux ! 3 fois aux USA, quelle chance !

    merci pour ta participation

    RépondreSupprimer
  3. trop top! Et en plus y'a des effets spéciaux!!! Un article hollywoodien!

    RépondreSupprimer
  4. J'ai envie d'y aller!
    Mon mari part demain à San Francisco... Tout seul. Pfff!!

    RépondreSupprimer
  5. Quel billet enthousiaste ! Tu donnes envie d'y aller :)

    @ LMO comme tu dis pfff

    Très bonne nuit !

    RépondreSupprimer
  6. Je veux y retourneeeeerrrr!!

    En ces temps de "comme-pas-bien", ton article me file une nostalgie incroyable. Et pourtant, ça ne fait qu'un mois que je suis rentrée.

    Merci Anne Laure!

    RépondreSupprimer
  7. Je suis allée de nombreuses fois à NYC...c'est ma ville, je veux y vivre. Elle me manque :(

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?