Aaahhh la bonne blague !

by - lundi, juillet 30, 2012

Crédit
Je sais, vendredi, j'ai statué de façon tout à fait énigmatique sur FB qu'il existait des blagues qui étaient pire que mourir de façon violente dans d'atroces souffrances, un truc dans le genre en tout cas. Alors forcément, après l'avalanche de points d'interrogation reçus en commentaires, je pense que je te dois une explication !

Figure-toi qu'en ce moment, je n'ai qu'une envie, changer de téléphone portable. Même pas j'ose te dire la marque et le modèle du mien tant ça date d'un autre âge. Même pas non plus je te parle de mes finances qui ne feront jamais de moi une geekette de la communication, en tout cas en ce moment. Pour te la faire courte : il y a un monde entre ce dont je rêve et ce que je peux m'offrir. Alors, tu penses bien, je ratisse large pour trouver un truc pas trop pourri à petit prix.

Mon opérateur se foutant pour ainsi dire totalement de ma gue*le, il me propose des appareils au prix d'un lingot d'or. Ouais, parce que douze ans de fidélité, ça mérite au moins ça ! Alors j'ai envisagé de passer à la concurrence. Et j'ai commencé mes recherches du côté de notre FAI. Je sais, parfois, je peux faire preuve de logique. Je me connecte donc sur le portail mandarine, clique sur l'onglet "boutique mobile" et atterris directement sur notre compte client, ou plus exactement celui de mon Chéri. Là, je retrouve notre contrat internet, ainsi que les quatre téléphones des enfants... Mais p*tain de b*rdel de m*rde oui, je sais, le calme et la modération sont des notions très relatives me concernant... Des enfants, il n'en a que trois.............Mais qu'est-ce que c'est que ce chantier...?????????
Je me calme, je re-regarde le truc calmement. Effectivement, il y a le téléphone de Mademoiselle A., ceux de ses frères et un quatrième, qui est utilisé avec une carte prépayée. Mais à qui donc est ce p*tain de téléphone...........??????????

Comme aucune idée me vient, je vais jeter un œil dans la consommation du numéro en question et là, c'est le drame !!!


Je ne suis pas un perdreau de l'année alors, tu penses bien, un téléphone à carte, qui envoie des textos toujours au même numéro, à un rythme effréné de plus de douze par demi-journée, ça ne peut être que............ Beyrouth, Sarajevo, Grozny, Homs et j'en passe, tous ensemble et en même temps, c'est de la petite bière par rapport à ce qui s'est passé dans ma tête à ce moment-là...................... La terre qui s'ouvre sous mes pieds, l'air qui se raréfie comme si j'étais instantanément passée du niveau de la mer à l'altitude d'un double Everest, le monde qui s'écroule comme dans un ralenti formidablement cinématographique tout autour de moi................

Je te fais grâce de l'appel passé à mon Chéri, qui a mis deux bonnes minutes à assembler les mots que j'ai vaguement réussi à prononcer entre deux sanglots.
Je te passe sous silence l'effroi qui a été le sien quand il a compris ce dont je l'accusais, en italique parce qu'en toute honnêteté, je n'y croyais pas une seule seconde le truc 'achement facile à dire après-coup.
Pas non plus la peine de t'expliquer que, malgré tout ça, j'ai mis un temps fou à recouvrer mes esprits, à reconnecter tous les synapses qui n'avaient rien trouvé de mieux à faire que sauter en découvrant cette liste de textos dont le rythme laissait clairement entendre qu'ils avaient de fortes chances d'être illégitimes, enflammés voire carrément cochons.

Bref, quelques coups de fil plus tard, mon Cher & Tendre a finalement réussi à obtenir une explication à défaut d'excuses : ces imbéciles de chez O, quand ils ont réattribué l'ancien numéro de Mademoiselle A., ils l'ont systématiquement affilié au compte de son premier détenteur, à savoir son père, ces c*ns, je sais, je me répète, mais ils méritent au moins ça !

Entre temps, moi, tu me connais, enragée et parce qu'une certitude, je la préfère quand elle atteint les 300%, j'ai gougueulisé les deux 06 qui s'envoient ainsi en l'air des textos à longueur de journée sur NOTRE compte et je n'aurai qu'une chose à leur dire : Bernard et Nina, ce que vous faites là, outre le fait que ça m'a bien bien bien pourri mon vendredi après-midi, c'est pas joli joli !!!

*

You May Also Like

10 commentaires

  1. Ah j'ai eu peur, et j'ai ri! Parce que je pense que je n'aurais même pas attendu de trouver la réponse j'aurais fichu l'homme à la porte direct! ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Quelle bande d'incompétents chez ce FAI.... Je comprends ta réaction...

    RépondreSupprimer
  3. Ah! la vache...
    Là il te doivent un remboursement et pour la peine et le préjudice moral subit t'offrir le plus geek des nouveaux portable de la terre, du monde et de l'univers!!!!!!

    RépondreSupprimer
  4. Ah ça les malheurs du portail mandarine, j'en connais un rayon aussi... >___>

    RépondreSupprimer
  5. Oh punaise j'ai eu peur de la fin !
    Ouf je suis rassurée !
    Quand on plonge le nez dans les comptes mandarine comme tu le dit si bien , parfois on n'as tres peur !
    c'est vraiment des chameux !
    Bisous,bisous

    RépondreSupprimer
  6. Ah, la plate-forme orange! Un délice de fruits pourris !
    Un jour (que dis-je, des mois!), j'ai refusé de payer une facture de + 200€ injustifiée car erreur de leur part), ça a duré un an mais j'ai gagné!
    Et depuis je scrute de temps en temps sur mon 'Espace client'...
    Allez, restons calmes et buvons frais !

    RépondreSupprimer
  7. Rhaaaaa !!
    Les boules, effectivement !!
    Bon, au final, ça va ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Bouhhhh c'est vraiment le bazar chez Orange!

    C'est quand même hallucinant!

    RépondreSupprimer
  9. ih ih, c'est quand même pas de chance! Bon lundi!

    RépondreSupprimer
  10. ça me fait tellement peur, ce genre d'embrouilles, que je n'utilise le portable que très exceptionnellement... La plupart du temps il dort dans mon sac, je n'ose pas carrément tout annuler de peur d'en avoir enfin besoin un jour, sait-on jamais, si je tombais en panne de jus de fruit en escaladant l'Everest en solo, ou si j'avais une soudaine urgence sexuelle lors d'un concert de Mireille Mathieu ...

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?