Arénophile - Un lundi parmi tant d 'autres #54


Mon trip à moi, c'est l'arénophilie. Comprendre par là que je collectionne le sable. Un truc un peu envahissant mais qui n'en finit plus de me faire rêver.

Au départ, je me cantonnais aux endroits où j'étais allée moi-même, même si je suis plus vieilles pierres que plages de sable fin. Et puis, j'ai trouvé l'idée du voyage par procuration plutôt sympa, du coup, j'ai invité celles et ceux qui le souhaitaient à me rapporter une poignée de sable de leurs escapades. Il y en a même qui prennent ça super à cœur, mes parents et mes beaux-parents pour ne citer qu'eux : ils ne reviennent jamais sans leur petit bocal et j'adore ça !
Après, à moi de me mettre au boulot, et de transvaser, de répertorier, de ranger. Et comme tu peux le constater sur la première photo, je suis loin d'être à jour en la matière, car oui, tous ces contenants attendent désespérément que je m'occupe d'eux. Je me suis même aperçue en préparant ce billet que j'avais une petite vingtaine de sables qui n'étaient pas répertoriés. Ah oui, parce qu'en plus, je les liste, sinon, c'est pas drôle. Des fois que tu aies l'idée de m'en rapporter quelques grains et pas envie de te charger avec un truc que j'aurais déjà dans ma collec'.

Bref, une fois tout bien rangé, ça donne ça...


Je profite de ce coming out sablesque pour remercier, tardivement, je m'en excuse, les Nouvelles Presses du Languedoc, qui m'ont fait parvenir au début de l'été Le sable et ses mystères, LA bible de l'arénophilie, un ouvrage passionnant et fouillé qui a fait rêver la modeste arénophile que je suis.


Il révèle tout des origines possibles du sable, ainsi que des différents lieux et mode de récolte, et donne notamment à voir de nombreux échantillons au travers d'un microscope : absolument fascinant. Un livre qui m'a fait me sentir toute petite et m'a donné bien des envies de traverser le monde !

Un rêve de collectionneuse que je partage avec toi, Zaza.


*

CONVERSATION

11 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas ce nom... C'est une jolie façon de se souvenir de ses voyages et de ceux des autres...

    RépondreSupprimer
  2. Je fais pareil lors de mes voyages .Texture , couleur tous différents.

    RépondreSupprimer
  3. si j'ai l'occassion d'aller à la plage je t'en enverrais . Bisous,bisous

    RépondreSupprimer
  4. L'inculte que je suis en matière de sable se demande : le sable, ce n'est que sur la plage, ou la petite terre très fine que l'on peut trouver ailleurs (genre sur une place ne terre battue) est également du sable ?
    Parce que je me demandais si tout ce sable venait de plages différentes. ^^
    En tout cas, impressionnante cette collection. :)

    RépondreSupprimer
  5. Tu en as une sacrée quantité! Tu vas bientôt pouvoir agrandir ta collection, penses aux bocaux! ;)

    RépondreSupprimer
  6. Cette année, j'ai fréquenté les mêmes plages que l'année dernière ;) J'espère avoir l'occasion d'en fouler d'autres et de te le faire partager. Bisous

    RépondreSupprimer
  7. Arenophilie... rien à voir avec le sable des arènes je suppose, mais c'est ce qui m'est venu en premier... je file voir ce que wiki en dit!

    RépondreSupprimer
  8. Je n'ai toujours pas eu l'occasion d'en récupérer un peu pour te l'envoyer, mais si je croise une plage je penserai à toi !

    RépondreSupprimer
  9. madamezazaofmars1 octobre 2012 à 22:06

    J'adore cette collection là, sans doute parce que ça me rappelle une amie qui faisait la même chose et qui est partie trop tôt. Elle gardait précieusement tous ses sables dans une vitrine. Merci de m'avoir rappelé de jolis souvenirs

    RépondreSupprimer
  10. Tsss... je m'en veux encore d'avoir oublié... :(

    RépondreSupprimer
  11. J'ai du sable d'un peu partout,on pourrait faire des échanges,je recherche tout sur les tortues!
    Bises

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?

Back
to top