Une place à prendre - J.K. Rowling

by - mardi, novembre 20, 2012


Bienvenue à Pagford, petite bourgade en apparence idyllique. Un notable meurt. Sa place est à prendre...
Comédie de mœurs, tragédie teintée d'humour noir, satire féroce de nos hypocrisies sociales et intimes, ce premier roman pour adultes révèle sous un jour inattendu un écrivain prodige.

J.K.Rowling est l'auteur de la série Harry Potter, lue et traduite dans le monde entier.

***

Bon, au cas où tu ne le saurais pas, je suis une fan absolue de la saga au petit sorcier, c'est te dire si j'attendais la sortie de ce premier roman pour adultes signé pas sa maman ! Un énorme pavé dont je pensais ne faire qu'une bouchée, comme ça avait été le cas pour les sept tomes de l'histoire d'Harry.
Et voilà que, contre toute attente, j'ai mis plus de 20 jours à venir à bout de ce bouquin, souvent ma lecture a viré au pensum comme je n'ai cessé de l'évoquer sur les réseaux sociaux. J'ai mis un temps fou à rentrer dedans, je n'ai cessé de m'interroger sur ce qui ne me plaisait pas, ou tout du moins, sur ce qui faisait que je n'y arrivais pas, mais dans le même temps, alors que j'aurais très bien pu l'abandonner en cours de lecture, ça ne m'est pas une seule fois venu à l'idée. Bref, tu l'auras compris, ce livre a eu sur moi un effet on-ne-peut-plus étrange.

 Tout d'abord il a fallu faire connaissance avec les très nombreux personnages prenant part à l'intrigue. Et si, pour certains, j'ai vite compris leur place, leur rôle, d'autres m'ont joué des tours quasiment jusqu'à la fin de ma lecture : Collin, Miles, Simon... Avec des prénoms aussi basiques en plus, ça a ajouté à ma galère. Après coup, je me suis dit que j'aurais pu prendre des notes, mais je ne me voyais pas non plus jeter un œil à une fiche toutes les 15 lignes !
La mise en place dure pas loin de la moitié du livre, tu en penseras ce que tu veux, mais moi, je trouve que c'est bien long. Voire carrément laborieux.

Heureusement, passé ce douloureux cap, ça commence à bouger un peu, pas trop non plus. Et j'aurais aimé que certains points soient un peu plus développés, je pense que le roman y aurait gagné en intérêt : tout un tas de plans de l'histoire ne trouvent pour ainsi dire ni explication, ni justification, ça m'a franchement laissée sur ma faim. J'attendais mieux de l'auteur.

Ce que j'en retiendrai, pour finir, c'est l'immense noirceur qui se dégage de ce roman. Non pas de l'humour noir, comme précisé sur la quatrième de couverture, je le cherche d'ailleurs encore, non non, du noir absolu option désespérance, dans le genre "Noir c'est noir, il n'y a plus d'espoir"... Et moi, l'irréductible optimiste, je t'avouerai que ça m'a vraiment gonflée. J'ai trouvé ça hyper effrayant, je veux croire que la société, fut-elle anglaise et bien pensante, est quand même très loin de ça.

En résumé et pour te la faire courte : ça peine à démarrer, y'a trop de personnages, c'est tout noir mais, heureusement, ça s'arrange sur la fin...!

Une place à prendre, pour moi, ça sera 11/20. Une lecture faite dans le cadre des Matchs de la Rentrée Littéraire 2012, organisés par Price Minister.


*

You May Also Like

8 commentaires

  1. Et ben décidément...je le lirais, mais je crois que je vais laisser passer cette vague de critiques mitigées, voire même plutôt négatives!

    RépondreSupprimer
  2. J'ai aimé les Harry Potter mais bizarrement, je ne suis pas du tout, du tout tentée par ce livre !
    Et le côté noir me fait encore plus fuir ^^
    Merci de cette critique Anne-Laure !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  3. Ah ben comme moi, dis donc ! le coupdes prénoms : pareil ! A un moment, ils parlent de Aubrey, je sais même plus qui c'est...
    Pareil pour la noirceur, aucun humour, j'ai pas souri une fois.
    Mais j'ai bien aimé la fin ce qui a rattrapé un peu la note ^^

    RépondreSupprimer
  4. bon ben au final tu as mis la même note que moi ))

    RépondreSupprimer
  5. Moi j'ai osé les fiches pour les personnages, j'en suis à la page 399.
    Je vais avoir une fin de semaine mouvementée avec une grosse soirée jeudi,boulot vendredi , et je dois le rendre samedi à la bibli.
    Il faut que je mette le turbo.

    RépondreSupprimer
  6. Décidément...ce roman a été plébiscité au moment du choix des livres, mais il ne l'est pas au niveau des notes!

    RépondreSupprimer
  7. celles qui l'ont aimé (dont moi) se comptent sur les doigts d'une main, dis-donc...

    RépondreSupprimer
  8. Miss n°1 est grande fan du petit sorcier. Elle a lu tous les livres en double langue et vu tous les films également en français et en anglais ...
    Par contre je ne sais pas si elle a acheté le nouveau roman de rowling.

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?