Mes plaisirs d'octobre

by - mardi, novembre 01, 2016


✔︎ Une nuit en amoureux dans un superbe hôtel parisien à deux pas des Champs-Élysées. Ça s'est décidé comme ça, à la toute dernière minute, et j'ai a-do-ré. Une déco incroyable, très années 70, un lit immense et d'un confort absolu, je me demande encore comment j'ai réussi à le quitter au petit matin, des produits de toilette estampillés Fragonard dans la salle-de-bain, bref l'impression d'être une princesse le temps d'un dodo. Pour bien faire, il faudrait vraiment que je te raconte, ça mériterait bien un billet.

✔︎ Un joli moment partagé avec Michel Bussi. La rencontre a été organisée par ma médiathèque et a attiré les foules. Une soirée de discussion passionnante, et moi, je suis ressortie de là encore plus fascinée par le processus de création que nécessite l'écriture d'un roman.

✔︎ Un chaton, mon kindle et un plaid : un trio gagnant. Le chaton, c'est ma JolieBlanquette qui a encore passé quelques jours à la maison en l'absence de son maître, mes rideaux s'en souviendront. Le kindle, c'est parce qu'il a repris du service et que les SP numériques abondent ici en ce moment, un vrai bonheur. Et le plaid, c'est parce que ça fait joli sur la photo...!

✔︎ Ses vacances en Normandie. Pour la troisième fois cette année, ma Lilly est venue passer quelques jours à la maison. Et pour la troisième fois cette année, on s'est éclatées ! Stage photo à la médiathèque, visionnage de films halloweenesques, virée à Poudlard, parties de Yam's endiablées, creusage de citrouille... Autant je me dis qu'elle grandit et que le temps passe tellement vite que je voudrais parfois pouvoir le rattraper, autant je trouve ça chouette de pouvoir à chaque fois aborder de nouvelles activités.
Une chose est sûre en tout cas : être tante est ce qu'il m'est arrivé de plus doux dans ma vie.

✔︎ Ma toute première citrouille d'Halloween, justement! J'ai creusé, joué du couteau, le tout sous les ordres de mon niéçou préféré. Si je l'avais écoutée, on se serait lancées dans un truc super compliqué, bourré de détails... Et comme mes capacités en dessin avoisinent celles d'un enfant de trois ans, j'ai pris le temps qu'il fallait pour lui expliquer que, si on visait trop haut, c'était la plantade assurée. 
Au final, notre œuvre est plutôt très réussie et mademoiselle est repartie avec. Pas certaine que ça ait vraiment ravi ses parents mais elle, elle était hyper happy.

✔︎ Une belle après-midi passée à la Cité de la Mer, qui m'a enfin permis d'utiliser les entrées gagnées chez Dame Skarlette l'an dernier. Bon, je t'avoue que, s'il n'avait tenu qu'à moi, nous aurions évité les vacances scolaires, que pour le coup, j'ai lutté au milieu du monde et des cris, mais voir Lilly heureuse, ça n'a pas de prix ! Nous nous sommes énormément amusés avec l'attraction On a marché sous la mer, nous avons caressé des raies et des petits requins tout mimis, Lilly nous a offert notre fou-rire du mois en rebaptisant Le Redoutable du joli nom de Coriace et moi, je suis toujours autant prise aux tripes par la grande salle des bagages et l'exposition Titanic, aussi parce que ça fait écho à l'actualité, et ça me bouleverse...
Si tu ne connais pas ce lieu, il faut absolument que tu y viennes un jour, non seulement c'est superbe mais ça ravit aussi bien les petits que les grands.

✔︎ Reprendre nos virées normandes avec MariChéri. Et savourer encore et toujours cette façon qu'on a d'aimer les mêmes choses, de vivre au même rythme, d'improviser à l'unisson... Il faut dire que tout ça est grandement favorisé par tous les goûts que nous avons en commun. J'ai mis un temps fou à le trouver, mon Amoureux, mais je ne regrette rien quand je vois la vie merveilleuse qui est la nôtre aujourd'hui.

✔︎ Le retour des sorties en pyjama dans la fraîcheur du petit matin avec mon appareil-photo à la main. Les lumières ne sont jamais aussi belles qu'à cette période de l'année et je compte bien en profiter. C'est les voisins qui vont être contents !

✔︎ La glace à la teurgoule de chez Simard. Un délice absolu : le goût est bien là et les petits grains de riz donnent encore plus l'impression de manger "pour de vrai" ce dessert normand qui a finalement su m'apprivoiser. Une fois de plus, une grande réussite pour ce glacier d'exception. Heureusement que je n'habite pas à Ouistreham, j'en ferais une consommation tout à fait déraisonnable...!

*

You May Also Like

12 commentaires

  1. bonjour!
    ça à l'air super la cité de la mer ! Décidément l'automne te réussit :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !

      Oui, c'est un lieu génial, la Cité de la Mer, je ne m'en lasse pas.
      Quant à l'automne... je revis !

      Des bises.

      *

      Supprimer
  2. La glace à la Teurgoule ? ... Heureusement que j'habite loin, très très loin du glacier de Ouistreham ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et imagine la glace à la teurgoule sous le soleil de ta Grèce Liza... ;-) <3

      *

      Supprimer
  3. beaucoup de plaisirs donc en octobre ! chouette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je cultive, je cultive, ça commence à porter ses fruits ! ;-)

      *

      Supprimer
  4. je n'ai jamais rencontré d'écrivai, et je viens de me rendre compte que cela me manque

    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je reconnais que c'est un vrai plaisir, même si toujours trop court. Et je suis certaines qu'effectivement, tu adorerais.

      Bisous Arlette !

      *

      Supprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?