Rouelle façon pulled pork d'inspiration Stéphane Reynaud

by - mercredi, janvier 25, 2017

Quand je passe un moment avec Meyilo, la gourmandise n'est jamais loin. La semaine dernière, pour le coup, il était plutôt question de livres puisque nous nous retrouvions pour aller découvrir la nouvelle bibliothèque de Caen, je t'en reparle très vite. Quoique... ça, c'était avant la délicieuse galette aux noisettes et éclats de gianduja de chez C&Choux !

Bref, nous avons beaucoup parlé bouquins. De cuisine notamment. Et elle m'a fait découvrir une merveille : Un couteau, un plat, une cocotte, le dernier livre de recettes de Stéphane Reynaud.


Oui, je t'entends déjà... Un Stéphane Reynaud que je n'ai pas dans ma bibliothèque gourmande... C'est assez rare pour être signalé !

En bonne gourmande, Meyilo l'avait déjà patiemment feuilleté, copieusement annoté et avait même déjà testé certaines recettes. Et s'il y a bien un point qu'on a en commun, elle et moi, parmi beaucoup beaucoup d'autres, c'est que, quand on aime, on partage. C'est comme ça que je me suis trouvée en possession de la recette de pulled pork de mon maître à cuisiner du 9-3. Que je me suis empressée de reproduire à ma façon à la faveur d'un week-end en amoureux bien gla-gla.


Le pulled pork, qu'est-ce que c'est ?

Une recette typiquement américaine. Parce que décidément, ces gens-là ont une façon de préparer et manger la viande vraiment différente de celles qu'on connaît et pratique chez nous.
Sur le principe, il s'agit de faire cuire très longtemps et à température modérée une pièce de porc marinée. Souvent avec de la sauce barbecue et du ketchup. Et c'est en ça que cette recette diffère un peu : la viande n'est pas marinée à proprement parler mais simplement enduite d'un mélange d'huile, d'épices et de légumes. Je t'explique ça juste après.

En principe, la pièce de porc utilisée pour cette recette, c'est la palette. Mais Stéphane Reynaud utilise, lui, de l'échine, probablement l'une des pièces que je préfère dans l'animal. Moi, j'avais une très belle rouelle dans mon congélateur, j'ai donc tenté le coup avec et le résultat était top.
Le but de la recette et de cette cuisson lente, c'est d'obtenir une viande fondante et moelleuse, qui s'effiloche à la fourchette. Un genre de gigot de sept heures façon cochon !

Allez, trêve de bla-bla, passons aux choses sérieuses.


Ingrédients (pour 4 personnes)
1 rouelle de porc (1,5 kg environ)
2 oignons
1 cuillerée à soupe de graines de coriandre
1 cuillerée à soupe de cumin
1 cuillerée à café de mignonnette de poivre
2 cuillerées à soupe de concentré de tomate
3 cuillerées à soupe d'huile d'olive
Fleur de sel

Même avant cuisson, c'est beau !

Préchauffer le four à 130°C.
Éplucher et hacher grossièrement les oignons.
Les mélanger avec les épices, l'huile d'olive et le concentré de tomate.
Places la rouelle dans une cocotte et la recouvrir du mélange ainsi obtenu.
Assaisonner avec de la fleur de sel.
Fermer la cocotte et enfourner pour... 5 heures !
C'est prêt quand la viande s'effiloche à la fourchette.

Mes petits trucs en plus :
✔︎ La mignonnette de poivre, c'est tout simplement du poivre concassé grossièrement, la plupart du temps du poivre noir. Facile donc à faire chez toi si tu n'en as pas. Il te suffit d'un bon pilon, ou même juste d'un moulin à poivre sur lequel tu peux régler la taille de la mouture.
✔︎ Oui, je sais, 5 heures de cuisson, c'est beaucoup et tu ne te vois pas te lever aux aurores pour préparer le repas en famille du dimanche midi. Rien ne t'empêche de commencer ta cuisson la veille, de laisser ta viande dans le four toute la nuit, et de finir de la cuire avant le repas. J'ai lu quelque part, je ne sais plus où, que ça la rendait encore plus moelleuse. Personnellement, je testerai la prochaine fois.
✔︎ L'idéal, pour cette recette, c'est d'utiliser une cocotte américaine. Idéal, c'est moi qui le dit, ça doit être lié à mon addiction pour cet ustensile. Et en même temps, recette Us et cocotte Us me semblent plutôt faire bon ménage ! Mais une bonne cocotte en fonte de grand-mère fera tout aussi bien l'affaire, hein.
✔︎ Outre-Atlantique, on mange souvent cette viande dans des buns, un peu façon hamburger. Plus raisonnablement, tu peux l'accommoder de légumes ou de féculents. Ici, on a opté pour des petites pommes de terre à l'eau, parce qu'on adore ça, mais tu peux varier les plaisirs à l'infini. Tiens, avec une bonne salade verte par exemple.

Bon appétit !


*

You May Also Like

4 commentaires

  1. Je trouve toujours la rouelle trop sèche, mais ta recette risque de me réconcilier avec cette pièce de viande.
    Merci du partage, des bisous Ma Copine!

    RépondreSupprimer
  2. hum ça à l'air super bon comme tout! je note , je note ( c'est quoi une cocotte américaine?)

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai que c'est bon. De notre côté, depuis qu'on s'est vu, on a testé la joue de boeuf aux champignons et la semaine prochaine, ce sera échine au potimarron.

    RépondreSupprimer
  4. J'adore le pulled pork il faut que je teste ta recette ! Merci !

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?