En vrac #163... Di ritorno dall'Italia...

by - jeudi, septembre 14, 2017


✔︎ Tu vois, même les torrents de flotte qui nous sont tombés dessus les deux derniers jours n'auront pas réussi à me donner envie de rentrer à la maison. J'en ai eu la larme à l'œil quand il nous a fallu quitter notre charmant petit hôtel sur les rives du Lario.

✔︎ Bon, le titre en italien, ou en ce que je pense être de l'italien, c'est cadeau. Histoire de rester un peu dans l'esprit. Parce que, oui, comme tu peux le constater, ma maîtrise de la langue de Dante ne s'est guère améliorée ! Cela dit, n'hésite surtout pas à me reprendre si j'ai commis une grosse boulette, hein.

✔︎ J'ai goûté au cours de ces quelques jours des choses extraordinaires. Certaines que je connaissais et que je retrouvais avec plaisir, d'autres qui ont été une véritable découverte.
Des boissons, de la charcuterie et du fromage bien entendu, des spécialités à base de poisson. Et les vins italiens *... mon Dieu... les vins italiens *... Plus le temps passe, plus je les aime.


✔︎ Si tu connais mon aversion pour tout ce qui se déplace sur l'eau, doublée d'un légendaire pied marin, ça te fera probablement bien marrer de savoir que j'ai passé un temps fou à naviguer pendant la dernière semaine. Mais, tu vois, ce qui est génial, c'est que les Italiens et leur conduite pour le moins sportive m'ont tellement fait peur sur la route que, du coup, le bateau, c'est passé comme une lettre à la poste !!!

✔︎ Et sinon, point hautement poétique de ce vrac, t'ai-je parlé de la vue qu'on avait depuis les ouatères de notre dernière chambre d'hôtel...??? À te faire rêver d'être constipé.

✔︎ Quelle tradition génialissime que l'aperitivo ! Se retrouver entre amis, en famille ou avec les collègues en fin de journée, autour d'un verre et surtout de quelques délices à grignoter. Un art-de-vivre à part entière. Le genre de truc que j'instaurerais volontiers en Normandie aussi !!!


✔︎ N'en déplaise à mes ami(e)s Breton(ne)s, j'ai trouvé le vrai pays des hydrangeas : c'est bien le nord de l'Italie !
On en a vu partout, de toutes variétés, de toutes couleurs, un véritable enchantement.

✔︎ Et les glaces italiennes... On en parle, des glaces italiennes ??? Nous avons été plutôt raisonnables mais avons, à nous deux, goûté des parfums divins : figue et quetsche, citron-gingembre, mangue, melon, citron-basilic, fiore di latte... Même moi qui n'aime pas le chocolat, j'ai trouvé ça à tomber.

✔︎ Un seul regret : ne pas avoir pu me baigner.
Parce que j'ai trouvé plus fort que moi autour de la piscine de notre premier hôtel, des moustiques aussi énormes que voraces.
Et parce que ces lacs alpins, aussi beaux et attirants soient-ils, ne se prêtent guère à la baignade. Les quelques rares spots qui auraient pu faire l'affaire étaient squattés par des plages privées, la plaie de l'Italie. Cela n'engageant que moi.


✔︎ S'il y a un pays dans lequel je ne me lasserai jamais de voyager, c'est bien l'Italie.
Historiquement, artistiquement, gastronomiquement, humainement tout simplement... je ne lui trouve que des qualités. C'est un endroit tour à tour attachant et surprenant où l'on ne peut que se sentir bien. Et il me reste tant à y découvrir encore.

✔︎ Je t'ai dégoté une bien belle arnaque à touristes dont je compte te reparler très vite en détail afin que tu ne te fasses pas piéger comme nous. C'est une histoire de timbres pour envoyer tes cartes postales... Tu vas voir à quel point on peut nous prendre pour des gogos...

✔︎ Finalement, je ne sais plus qui m'a dit ça sur IG, mais effectivement, ce séjour avait tout d'une lune de miel !

*
* L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

You May Also Like

1 commentaires

  1. wahou bah tu sais quoi plus je lis d'article sur l'Italie ( comme le tiens) plus j'ai envie d'y aller. Pourtant petite, j'y suis allée plusieurs fois mais j'en garde de mauvais souvenirs , il faut dire que ma maman était d'origine Italienne et si , pour elle, tout se passait bien, moi la petite boulotte aux yeux bleus je me faisais "agresser" par des pinceuses de joues en série qui me hurlaient des "bella bambina " dessus ( faut avouer qu'ils parlent fort en Italie mais moi je pensais qu'on me grondait) ça klaxonnait de partout ( maintenant que je vis à Paris j'en rigolerai presque) tout était trop bruyant et anarchique pour la petite fille que j'étais.
    je suis allée à Rome il y a quelques années et quelle claque ... je rêve de Florence maintenant et de petites villes peut être en mai ( Mionsieur ne supportera jamais la chaleur estivale italienne) .
    Je suis bien contente que tu aies passé un si bon séjour :)

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?