Mon Année Bonheur #37 {Chasse gardée} et #38 {Dentelle perlée}

by - dimanche, octobre 01, 2017

Hop hop hop, deux bonheurs cette semaine, et mon retard sera rattrapé.

Une semaine dont je suis d'ailleurs plutôt fière. Non pas que j'aie frôlé l'hyperactivité, mais j'ai quand même fait deux-trois trucs imprévus/énormes/nécessaires, ne raye aucune mention, aucune d'elle n'est inutile. Soit parce que ça traînassait depuis trop longtemps, soit parce que je ne voyais pas comment faire. Bref, j'espère bien continuer sur cette lancée plutôt positive.

Bon, assez parlé, je te laisse avec les bonheurs de mes deux semaines passées.

***

Les joies de la chasse gardée


Le retour de la chasse, c'est un peu mon marronnier à cette époque de l'année.

Entendons-nous bien, je n'ai a priori absolument rien contre la chasse et ceux qui la pratiquent. Mais force est de constater que tous ceux qu'il m'a été donné de croiser tenaient plus du sketch des Inconnus qu'autre chose. Et, crois-moi, ce qui te fait marrer à la télé devient tout de suite beaucoup moins drôle quand ça se passe à 15 mètres de ta porte d'entrée...

Cette année, l'agriculteur propriétaire des champs derrière la maison a eu l'excellente idée de planter cette pancarte sur ses terrains.

Chasse gardée. Alléluia ! Ça veut dire plus de réveils le dimanche matin aux aurores au milieu des aboiements. Plus de crainte de laisser sortir les Filles en se demandant si elles risquent d'être prises pour un lièvre ou un renard. Plus de bonne surprise bien pourrie à base de clôture défoncée le soir.

Je touche du bois, pour l'instant, ce panneau est respecté.

***

Mon jardin orné de dentelle perlée


Ça aussi, c'est un marronnier de l'automne : les toiles d'araignée perlées de rosée.

À la base, je suis arachnophobe. Enfin, je le suis surtout chez moi. Tant qu'elles n'investissent pas ma maison, les araignées sont les bienvenues dans mon environnement.

J'irais même plus loin en disant qu'elles me fascinent. Particulièrement les épeires diadème. Chaque année, j'en accueille une à la fenêtre de ma cuisine et je peux ainsi l'observer vivre tout au long de la saison, avant qu'elle n'aille terminer sa courte existence ailleurs dans le jardin. Enfin, ça, c'est quand MariChéri ne lui referme pas les volets dessus... La place doit être bonne, elle est occupée chaque année.

Si tu n'as jamais eu l'occasion de voir la façon qu'elle a de tisser sa toile, il existe des vidéos géniales sur YT. Je pourrais rester pendant des heures devant ce travail de dentelière.

Sinon, je suis aussi super fan des tarentules à pieds rose, mais dans le coin, il y en a moins !

***


*

You May Also Like

4 commentaires

  1. La nature fait de si jolies choses... même les araignées ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait fascinant. Et savoir prendre le temps de ralentir pour regarder toutes ces merveilles fait un bien fou.

      *

      Supprimer
  2. Vive la chasse gardée! (pas de chasse du tout sinon ce serait encore mieux!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, un monde sans chasse serait l'idéal !

      *

      Supprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?