Humeur du jour #3



✖ Hey la vie, faut qu'on cause ✖

Oui, je sais, je suis déjà de retour. Parce qu'après avoir passé dix minutes à chercher les deux mots qui ont finalement accompagné ma précédente photo, je me suis trouvée comme balayée par un flot d'inspiration. J'ai donc préparé mes rituels œufs à la coque du dimanche matin avec un cahier et un crayon à la main. Pas pratique mais réjouissant, crois-moi !

Bref.

Tu vois la vie, il faut qu'on cause.

Parce que ces derniers mois, en douce et probablement en te disant que je le remarquerais à peine, tu m'as piqué un sacré paquet de trucs qu'il va aujourd'hui falloir que tu me rendes. Et ouais, comme dirait mon niéçou ! Je muscle mon jeu, je sais, ça te fait tout drôle.

En premier lieu, tu vas me rendre mes levers de soleil.
Parce que déjà que tu es en train de bousiller mon cadre de vie, faudrait quand même pas que tu t'imagines que je vais pouvoir me passer de tout ce qui lui reste de joli. Mes matins sont déjà bien assez désœuvrés sans avoir besoin d'être moches en plus.

Ensuite, y'a tout un fourre-tout à base d'envie, de sourire, de volonté, de vie, d'inspiration... j'arrête là l'énumération, je pense que tu as compris le principe. Tu n'as pas idée à quel point ça me pèse, de ne pas me reconnaître.

Éventuellement, si tu peux aussi me rendre des nuits à la hauteur de mes espérances, je suis super preneuse. Mes espérances, je ne te les détailles pas, hein, tu les connais : moins de cauchemars, plus de sommeil, des insomnies exclusivement si elles sont productives, pas d'angoisses nocturnes toussa toussa.

Bon et puis, il y a encore deux ou trois bricoles mais non seulement je ne voudrais pas te saouler avec trop de récriminations dominicales, et surtout, je suis convaincue que tu es tout sauf con et que tu vois très bien ce dont je parle.

Et accessoirement si, au passage, tu te sens capable de rendre un semblant de vie à mes cheveux, je ne dis pas non.

Ouais, t'as vu, je me suis dit que terminer sur une futilité, ça te donnerait peut-être l'impression que je suis un peu moins chieuse que je ne le suis en réalité.

Bien à toi, la vie !

*

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Rassurez-moi, vous dites bonjour à vos voisins, vous...???

Les pourquoi en images 2014 - Philippe Vandel