Humeur du jour #4





✖ Spice up your life ✖

Dans le jukebox/shaker du jour, il y a le mec qui a pourri mon année de première, trente ans après, je n'ai ni oublié, ni encore moins pardonné... Enfin... Je disais il y a, excusez-moi du peu, Michel de Montaigne, il a du bol d'avoir écrit des trucs essentiels sur l'amitié, celui-là, et les Spice Girls un peu aussi.
Peu de chance que tout ce beau (ou pas) monde nous fasse des petits, ce qui est finalement regrettable, me dis-je en imaginant Posh portant la fraise, qui pour le coup irait comme un gant à son air hautain à deux balles.

Bref.

Me voilà après une nuit passée la fenêtre ouverte, un truc que je ne me permets qu'en l'absence de MariChéri quand il caille comme en ce moment, me voilà donc sous la couette avec un café au lait à songer à l'amitié et à ses vertus.

Je pense que j'ai une amie qui écrit drôlement bien, qu'elle a eu raison de se lancer et que je n'ai pas super envie de tourner les dernières pages de son roman ni de quitter les jolis personnages qui l'habitent.
Je pense à mes amis chez qui je vais dîner ce soir. Toujours là. Précieux. Si précieux. Du genre avec qui tout est d'une simplicité presque déconcertante mais à laquelle on s'habitue fort bien et dont je sais qu'ils ne lâcheront jamais ma main.
Je pense à cette amie que j'aimerais être, que je m'efforce d'être. Quand bien même je mets parfois des jours à répondre aux messages que l'on m'envoie, je vous jure, je me soigne !
Je pense aux très rares excessivement précieux qui savent tout de moi, qui connaissent mes tourments et mes côtés sombres et ne m'ont, malgré ça, jamais tourné le dos.
Je pense au silence dans lequel se love parfois l'amitié et ne peux m'empêcher de sourire à l'idée que le moindre petit signe, de vie, de présence, fait un bien fou, même s'il ne remplacera jamais les mots.

Je ne sais pas comment j'ai fait pour exister sans tout ça. Comment j'ai pu un jour m'imaginer que ma vie, elle pouvait être très bien sans tout ça.

Et merde... mon café au lait est froid !

Vas-y, je t'autorise à me jeter des cailloux si tu es déjà au boulot, ou même juste en partance pour.

*

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Rassurez-moi, vous dites bonjour à vos voisins, vous...???

Oh purée... Eric Forrester va mourir...