Morning Glory, récap' #5



Une semaine de statuts matinaux sur FB.


***

Lundi 28 octobre

8h28

Hello mon Petit Chat !

Tu vois, au départ, enfin je veux dire hier, j'avais pensé que se réveiller un lundi matin à grands coups de RATM, ça devait être une chouette idée. Un genre de truc hyper motivant, quand bien même ton corps et/ou ta tête auraient eu dans l'idée de résister à l'appel de la journée qui commence.

Mais ça, c'était avant que le réveil ne sonne à 7h30.

À 7h30, j'avais pas vraiment envie de ça.
À 7h30, j'avais encore la tête dans mes très agréables rêveries nocturnes, non, n'insiste pas, tu n'en sauras pas plus.
À 7h30, j'étais plutôt branchée démarrage en douceur, gestes au ralenti et langueur délicieuse.
À 7h30, j'avais juste envie d'encore un peu profiter de la chaleur de la couette. D'encore un peu rêvasser éveillée avant de sauter à pieds joints dans ce lundi qui me tendait la main avec une insistance que j'aurais pu/dû trouver suspecte.

Bon... allez... OK... si t'insistes... en v'là, du RATM...

Love sur toi mon Chat. 💜

#labandesondujour -> Rage against the Machine -> Killing in the name

***

Mardi 29 octobre

8h25

Vite vite... on se dégage de la nuit de m*rde qu'on vient de passer... on oublie le coucher sans saveur, les cauchemars bien crasseux et cette impression d'être passée sous un 38 tonnes au réveil...

Pour un peu, on passerait direct par la case maquillage parce que, oui, tout semble aller sensiblement mieux avec du rouge sur les lèvres.

Du coup, pas de blabla ce matin.

Je te laisse avec Blondie. Enfin surtout avec Richard Gere. Dans la série scène-d'ouverture-de-film-que-je-suis-capable-de-regarder-en-boucle, celle-ci se pose là.

Alors je te la pose là.

 😘😘😘

#labandesondujour -> Blondie - Call me (... la scène d'ouverture d'American Gigolo, il ne pouvait en être autrement)

***

Mercredi 30 octobre

8h54

#nowordstoday

#maisleskinkscestbien

#jevaismerecoucher

#labandesondujour -> Kinks - You really got me

***

 Jeudi 31 octobre

7h22

Hello FB !

Attassion, ça risque fort d'être décousu ce matin. Décousu comme après une nuit de 4 heures.

Il en va de certaines chansons comme de certains mantras : les faire tourner encore et encore et encore ne pourra jamais te faire de mal.

You can't always get what you want... tout est dans le titre !

Et dans le même temps, c'est plutôt chouette, comme constat, une fois que tu as su dépasser le stade de la déception. Ça peut vouloir dire qu'il est des quêtes sans fin qui sauront occuper tes heures blanches et qu'il te restera toujours des trucs à espérer.

Note pour toi-même et qui ne parlera qu'aux plus vieux d'entre nous : cette chanson était à l'origine une face B, c'est pas une info qui draine de l'espoir, ça ?!

Note pour toi-même 2 : cette version, c'est du pur kiff.

Quant au meilleur moyen de ne pas dire de connerie, c'est certainement de ne rien dire. Moi, je n'y arrive pas toujours, façon éthérée de dire que je ne sais pas faire, mais cela ne fait pas de moi une personne mauvaise pour autant. Et je sais, ça n'a rien à voir avec tout ce qui est écrit juste au-dessus, j'en ai bien conscience mais il fallait que je le dise.

Dont acte.
J'adore écrire "dont acte", ça me donne le sentiment d'une importance que je n'ai assurément pas et que je n'éprouve qu'assez rarement. Alors parfois, je le dégaine joyeusement.

Dont acte.

Et sur ce... Happy jeudi ma citrouille d'Halloween !

 #labandesondujour -> The Rolling Stones - You can't always get what you want

***

Vendredi 1er novembre

8h21

Tu sais, ces journées qui commencent comme une longue caresse langoureuse, sensuelle et paresseuse, électrisante et délicieuse...? Et bien je crois qu'on y est.

On y est et c'est p*tain de bon !!!
(Je parle mal, je sais... c'est cadeau...!)

Pas parce que ce vendredi est férié, pour les gens comme moi ça n'a guère d'importance.
En revanche peut-être un peu parce que je suis réveillée depuis 5 heures du mat' et que déjà, à 5 heures du mat', y'avait du chouette dans l'air.

Certaines choses, certains ressentis sont inexplicables et j'ai depuis longtemps appris à ne plus chercher à leur faire dire quoi que ce soit. Parce que tout le temps passé à essayer de comprendre, je ne le passerai pas à profiter, à jouir, à savourer.

Donc aujourd'hui va être une belle journée, on ne sait pas pourquoi et on s'en fout.

Enjoy Love !

#labandesondujour -> Cigarettes after sex - You're the only good thing in my life

***

Samedi 2 novembre

10h45

Hey !!

Si tu savais comme c'est brumeux dans ma tête ce matin...!
À un instant j'ai l'impression qu'elle est vide, abyssalement, et l'instant d'après s'y met en branle une véritable usine à gaz de réflexion et autre cogitation. Existentielles. Ou pas.


Pas pratique ni évident dans ces conditions-là d'écrire un truc cohérent, quand bien même il ne devrait faire qu'une dizaine de lignes.

Non parce que je ne suis pas hyper certaine que la matinée anglaise qui est en cours ici ou le fait que Mark SaFranko se soit enfin décidé à ne plus me résister, ça fasse super bon ménage avec mes divagations au sujet du temps qui passe irrémédiablement, de l'éventualité d'une soirée au coin du feu avec les copains, de l'inaccessibilité de certains fantasmes et du constat que la pâtisserie est pour moi comme le bricolage pour d'autres, un mal nécessaire.

Sinon, tu peux passer à la maison, on a boulotté les œufs, les saucisses et les champignons mais il reste du bacon, des baked beans, du fromage, des crackers et des scones. De l'english breakfast tea of course.
Des croissants aussi, fait pas déconner !

Belle journée à toi.

PS : deux heures et quart de sommeil pour moi cette nuit... qui dit mieux ?!

PPS : près de deux heures pour rédiger ce Morning Glory un peu pitoyable...

PPPS : peut-être que ceci explique cela...!

#labandesondujour -> Paul Williams - The Hell of it (Phantom of the Paradise soundtrack)

***

Dimanche 3 novembre

11h27

Hello sunday !

Petit plaisir tout à la fois égoïste et tardif ce matin. Parfait après une nuit de fête que l'on n'a pas faite. C'est que, le Alex Turner, on ne va pas se mentir, il m'a toujours fait de l'effet, mais là, je dois avouer, dans sa version printemps 2018, pas rasé et avec les cheveux un peu plus longs... retenez-moi !!!!

Ça me va en tout cas très bien après une nuit passée à rêver de tripoux à la naucelloise... que mon crétin de correcteur d'orthographe souhaitait faire passer pour des ripoux à la bruxelloise... il n'en finit plus de m'user...

Tout ça pour dire que, ouais, je suis comme ça, moi, j'aime les mecs badass et la bouffe inavouable.
On ne se refait pas !

Et que ton dimanche soit paresseux, tempétueux ou studieux, je te le souhaite merveilleux.

#labandesondujour -> Arctic Monkeys - I bet you look good on the dancefloor

*

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Rassurez-moi, vous dites bonjour à vos voisins, vous...???

Oh purée... Eric Forrester va mourir...