Articles

Affichage des articles du avril, 2010

Mais p*tain... J'arrive pas à le retrouver, ce truc-là...

Image
Allez... Je suis sûre que ça vous est déjà arrivé... Quoi...? De voir un "truc", quelque part. Un "truc" qui vous a intéressé(e), interpelé(e) et que vous aimeriez bien retrouver. Ça vous parle, n'est-ce pas...! Déjà, il faut parvenir à se souvenir où on l'a vu. Et quand on sait, quand on revient... M*rde... La poisse... Il est plus là... :-( Mais vous n'êtes pas fou... Vous n'êtes pas folle... Il y était bien, là, il y a quelques jours de ça, quelques dizaines de jours tout au plus... Alors vous cherchez... Encore et encore... Vous râtissez... Vous retournez... Essayez de secouer vos souvenirs dans tous les sens... "C'était bien là pourtant... Si si, je suis sûr(e)... C'est impossible que ça ait été ailleurs, je m'en souviendrais..."... Mais non, force est de constater que ce que vous cherchez n'est plus là... C'est c*n, hein...??? Ça vous énerve, hein...??? Moi, si j'ai un cons

Mon Amoureux... Quarante-sept choses qui me font définitivement craquer chez toi !

Image
La prévenance qui est toujours la tienne à mon égard... Ton caractère de bon Taureau, si proche du mien, enraciné, fidèle, et simple... Épicurien, jouisseur... Patient, laborieux et obstiné... Tellement toi, tellement moi... Ton sourire, qui en dit plus que ne diraient bien des mots... La confiance... Celle que tu témoignes à chaque instant... Celle que tu m'inspires, sans le moindre doute... Ta respiration paisible, quand tu dors, la nuit, à mes côtés... L'art que tu as de jouer avec les mots, les rendre doux à l'oreille ou sous les yeux... J'ai tant aimé tous ces mois où, régulièrement, on s'écrivait... Les surprises que tu sais si bien me faire et le plaisir que tu y prends, je le sais... Ce flair incroyable que tu as pour dégoter les bons petits restos ! Le vouvoiement et l'art que tu as eu d'en user, d'en abuser quand nous nous sommes connus... Tes mojitos... Les meilleurs du monde, de la Ter

Telle tante, telle nièce !

Image
Oui, Mademoiselle Lilly commence à vraiment avoir du cheveu. L'inconvénient, c'est le débat que ça a créé dans la famille. Il y a les pro-"mèche sur le côté", comme ses parents ou moi. Et les pro-"cheveux fous"... Ou plutôt devrais-je dire LA pro-"cheveux fous", vous vous en serez douté : Mamie !!! Force est de reconnaître aussi qu'en matière de jouets, la Miss est bien loin d'être malheureuse. Je note au passage que, le poupon-Coroulle-qui-m'a-coûté-un-bras-pour-son-premier-anniversaire, s'il est toujours par terre, il n'est désormais plus à poil, comme ça avait bien trop souvent à mon goût été le cas dernièrement. J'envoie donc tous mes remerciements à la bonne âme qui a eu pitié de lui et lui a offert une barboteuse ! Je me permettrai aussi d'ajouter qu'en matière de rangement, y'a un truc de famille. Elle est comme sa mère, comme moi. Qui ne sommes, hélas, pas comme notre mère... Y'

Zen, restons zen...!

Image
Nuit de m*rde... Insomnies quatre étoiles... Boule au ventre... Et encore, je vous passe tous les détails... Si seulement je pouvais atteindre la zénitude absolue pour que tout ceci ne me torture plus... *** Matou "chouravé" à Isa , bien plus zen que moi, et avec son consentement, évidemment ! *** *

Des crocs et du tricot

Image
Après cette semaine de reprise plutôt difficile, j'avais besoin de me reposer et de ne rien faire... Et, comme je n'aime pas réellement ne rien faire, il m'a fallu me trouver une activité qui ne fatiguerait ni mon corps, ni mes neurones !!! Mission accomplie ! J'ai passé ma journée à tricoter, tout en me délectant des aventures "vampiresques" de Sookie Stackhouse. Côté tricot, du basique : une grande pièce de coton qui, je l'espère deviendra bientôt une couverture pour bébé. Et côté lecture, le premier tome de la Communauté du Sud, léger, drôle, enlevé, un peu sanglant, pas prise de tête pour deux sous et qui se dévore à vitesse grand V ! Comme ça, demain, je vais pouvoir retourner travailler toute "zenifiée"... ;-) ! *

Aux malheurs des dames - Lalie Walker

Image
La tension monte au Marché Saint-Pierre, temple du tissu au mètre. Lettres anonymes, menaces, étranges poupées de chiffon clouées aux portes, persistante odeur de brûlé dans les étages... Et bientôt des employées manquent à l'appel. Alors que la peur envahit les pentes de Montmartre, le brouillard s'épaissit. Qui peut bien être à l'origine de ces agressions : un concurent malveillant, des prédateurs liés au Milieu, un fou...? La police piétine, l'étau d'une construction implacable se resserre sur le Marché. Dans la psychose générale, Rebecca Levasseur prend l'enquête en main, arpentant les ruelles de la Butte, sondant les âmes et les consciences à la recherche des disparues. Saint Pierre, priez pour elles ! Ecrivain, scénariste, psychothérapeute, Lalie Walker est l'auteur de nombreuses nouvelles et de romans noirs, parmi lesquels L'Appel du barge (Baleine, 2007) et La Stratégie du fou (Folio policier, 2008), suite de N'oublie