Articles

Affichage des articles du septembre, 2016

En vrac #156

Image
✔︎ Bientôt une semaine que je n'ai plus tenu un livre papier dans les mains et pourtant, 5 bouquins lus depuis. Je reprends goût au Kindle , merci les SP numériques ! ✔︎ Mouahahaha la lettre recommandée de mon ancienne banque m'annonçant qu'elle ne veut plus de moi... C'est pas comme si j'avais demandé la clôture de mon compte depuis bientôt 6 mois. ✔︎ Après plus d'une année passée à m'interroger sur le bullet journal , bien avant que ça ne devienne une grande mode, j'ai enfin tiré la conclusion qui s'impose. Ce truc n'est pas fait pour moi. Je vais gentiment continuer ma petite vie avec mon agenda dans mon sac-à-main et mon to-do-notebook sur mon bureau. Non seulement ça roule comme ça, mais j'aurais l'impression de tout mélanger si je regroupais tout dans le même cahier. ✔︎ Bien envie de bidouiller un truc aux épinards et à la feta pour ce soir. Il serait peut-être temps que je trouve une recette. Ou alors je me l

Lisieux vue d'en-haut

Image
Lisieux , ça n'a été longtemps pour moi qu'une halte sur le chemin qui me menait à MariChéri, en l'occurrence la ligne Saint-Lazare/Caen, du temps où je galérais vivais et travaillais en région parisienne. Si je me creuse un peu les méninges, j'ai de très très vagues souvenirs d'une éventuelle sortie scolaire qui m'y aurait menée mais rien n'est moins sûr. Toujours est-il que, de Lisieux, je ne me souvenais que de la vue sur la basilique et son campanile depuis les quais de la gare, c'est un peu réducteur pour cette ville qui est tout de même le deuxième lieu de pèlerinage catholique en France, derrière Lourdes. Maintenant que le Calvados m'a définitivement adoptée, je mets un point d'honneur à combler mes lacunes et à visiter tout ce qui m'y intéresse mais que je ne connais pas encore. Nous avons donc profité des vacances de MariChéri et d'une superbe journée ensoleillée de fin août, la toute dernière, pour venir passer

La ballade de l'enfant gris - Baptiste Beaulieu

Image
Quatrième de couverture : C’est l’histoire de Jo’, jeune interne en pédiatrie à la personnalité fantasque, à qui tout sourit. C’est l’histoire de No’, un petit garçon de sept ans attachant et joueur, qui est atteint d’un mal incurable et ne comprend pas pourquoi sa maman ne vient pas plus souvent le voir à l’hôpital. C’est l’histoire de Maria, une mère secrète, qui disparaît à l’autre bout du monde au lieu de rester au chevet de son fils. Un matin, dans la chambre de l’enfant, survient un drame qui lie à jamais le destin de ces trois êtres. Jo’ devra tout quitter pour partir sur les traces de Maria et percer ses mystères. Inspiré par le choc ressenti lors de la disparition de l’un de ses jeunes patients, l’auteur livre une quête initiatique et poétique, semée de recoins obscurs qui s’illuminent. Un magnifique troisième roman, porté par des personnages profondément humains. " Docteur et conteur […], Baptiste Beaulieu sait raconter des histoires, faire rire

Samedi en musique #29... Jeux d'or - Louis Arlette {et grooos coup de cœur}

Image
Attention, je n'ai pas résisté à l'envie de te l'annoncer en titre, coup de cœur ! J'aurais pu m'en douter cela dit. Quand une nouveauté te parvient dans un si bel écrin, qu'elle est estampillée d'une de ces formules un peu alambiquées qui te ravissent toujours, en l'occurrence "chanson française electro à tendance industrielle" et qu'en plus elle est accompagnée d'une bio signée Christian Eudeline, tout est réuni pour que tu te dises à un moment ou à un autre que c'est probablement du lourd que tu as entre les mains. Je ne sais pas si c'est la même chose pour toi, mais la toute première écoute d'un nouveau disque est toujours un moment un peu crispant pour moi. Je me retrouve coincée entre la hâte de tout découvrir, vite vite vite, et l'appréhension que ça ne me plaise pas tout à fait. Alors pour le coup, c'est rarissime, même avec les artistes que j'adore, que je sois emportée dès la première cha

En vrac #155

Image
✔︎ Yiheee... L'automne est enfin de retour. Oui parce que figure-toi que j'aime les ciels gris, la mer agitée, voir les feuilles se teinter d'ocre et trouver de merveilleuses dentelles perlées comme celle de la photo dans mon jardin au lever du soleil. L'automne, c'est la saison où les contemplatifs comme moi s'en mettent plein les yeux et plein le cœur. ✔︎ Le problème avec l'automne, c'est qu'avec lui reviennent les envies de raclette , de fondue bourguignonne , de morbiflette et autres cauchemars caloriques qui font bien du mal sur la balance. Des soupes aussi, mais va savoir pourquoi, je trouve ça un petit peu moins excitant, les soupes ! :p ✔︎ Dans moins de quinze jours maintenant, Mademoiselle A. nous aura quittés pour deux mois d'escapade en Russie, Chine, Japon et Thaïlande... Et d'une je ne réalise pas tout à fait, et de deux je me demande bien au bout de combien de temps elle va cruellement me manquer. Pour être honn

Degustabox de rentrée {avec code-réduction inside}

Image
Gourmandes, Gourmands, bonjour ! Mieux vaut tard que jamais, me voici enfin avec le debriefing de la dernière Degustabox que j'ai reçue, en l'occurrence, celle qui marquait la rentrée. Une box une fois de plus bien remplie. Notamment de beaucoup de délices à glisser dans le cartable, ou dans le sac à main, la gourmandise n'a pas d'âge ! Perso, comme je partais en vacances en pleine nature, c'est plutôt dans mon sac à dos que je les ai mises. Et accessoirement, ça tombait à point nommé. Une Degustabox qui a été pour moi synonyme de surprises . Ou devrais-je dire d'excellentes surprises, tant certains produits m'ont plu, étonnée voire carrément amenée à réviser mon jugement sur la marque qui les fabriquait. Trêve de bla-bla, je te montre et je t'explique. *** CAPRI SUN Bio pomme-cassis-cerise Dans la série "il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis", ce produit constitue une réelle révélation pour

Septembre 2016, nos vacances dans le Jura

Image
* Cette carte postale que vous ne recevrez pas... * À chaque fois que j'ai la chance de pouvoir partir en vacances , j'aime envoyer de là-bas à ma famille, à mes ami(e)s, à ceux que j'aime, une joli carte de mon lieu de villégiature. Une tradition que certains jugent d'un autre temps mais dont je sais certains friands, j'en fais partie. La carte postale , c'est une façon de vous dire que je pense à vous, que vous comptez, quel que soit le lien qui nous unit, que j'ai envie de partager avec vous les chouettes choses que je suis en train de vivre, les chouettes lieux que je suis en train de découvrir. Et puis, cette année, votre boîte aux lettres est restée vide... de moi en tout cas. Mes vacances ont été merveilleuses/riches/ensoleillées au-delà de mes espérances mais elles ont aussi et surtout été habitées par une angoisse permanente, plus une terreur qu'une angoisse d'ailleurs, de savoir ma Maman hospitalisée et son état de santé

Instant T. #103

Image
La voile rouge - Langrune S/Mer, samedi 17 septembre. Pour Nikita , à qui je pense. Encore et toujours. *

Silent sunday + Photo du dimanche #13

Image
*

Que faire à Caen ce week-end #9

Image
* Confier ton CV au vent, descendre le Mekong, t'offrir un tank...? * Bon bah voilà, je suis rentrée de vacances. Pas réellement reposée, les trois dernières semaines ont été un peu compliquées nerveusement. Mais le plus dur est derrière nous, enfin surtout derrière ma petite Maman, et c'est bien là le plus important. Alors je pense reprendre doucement le chemin du blog. Une reprise qui commence tout doux puisque j'ai une journée de retard dans la publication de ce programme du week-end... Qu'à cela ne tienne, il faisait un temps épouvantable ici hier, un temps à ne pas avoir vraiment envie de sortir de chez soi. ;-) *** Bon Vent , pour peu que les vents nous soient favorables , une performance participative signée Alexis Debeuf . Il s'agit d'un grand lâcher de ballons au bout desquels chacun pourra accrocher son CV. Ce lâcher en lui-même aura lieu à 17h30 mais dès 14 heures, l'artiste vous accueillera en vous présentant son projet. Puis,

Silent sunday + Photo du dimanche #12

Image
*

Les jolies choses de mon été

Image
En ce jour de rentrée des classes , comme moi, tu le sais, la rentrée, ce n'est pas vraiment un truc qui me concerne, je me suis dit qu'il ferait bon revenir sur l'été qui vient de s'écouler. Sans réelle nostalgie et pour cause : nous ne sommes pas encore partis en vacances . Alors autant te dire que, pour nous, rien n'est terminé ! Bref, c'est la rentrée et je te montre tout ce qui m'a fait aimer mon été . *** Les vacances avec mon niéçou. Une bonne dizaine de jours cette année, ça a été un vrai bonheur . J'aime ces moments rien qu'à nous que nous partageons chaque année, parfois même plusieurs fois dans l'année et je ne remercierai jamais assez ses parents de me la confier ainsi. Ça me permet de la voir grandir, de me gaver d'elle et de sa présence, de me sentir importante. Cette enfant est un soleil . Mon soleil de tatie-gâteau. Nous nous sommes offert des grasses mat' à n'en plus finir, des parties de tout un ta