Articles

Affichage des articles du avril, 2016

Samedi en musique #16... 10.000 things (Tubular bells) - De Laurentis

Image
Encore un coup de cœur que j'ai envie de partager avec toi, histoire de bien commencer le week-end. De Laurentis . Derrière ce nom qu'elle a hérité d'un grand-père d'origine italienne et qui te fera forcément penser au cinéma, les deux n'ayant rien à voir, se cache Cécile, artiste aux multiples talents puisqu'elle est à la fois chanteuse, compositrice et productrice. J'ai eu la chance de pouvoir découvrir il y a quelques semaines Brand new soul , son dernier EP qui est sorti hier. Pas vraiment le genre de musique que j'écoute d'ordinaire mais, je ne m'en cache pas, je suis plutôt ouverte à la nouveauté. Et puis, de toute façon, si tu ne tentes pas de temps à autre de sortir de tes sentiers battus et rebattus, tu te mets à l'abri de bien des révélations, l'expérience me l'a prouvé. Bref, j'ai glissé ce CD dans l'autoradio de Miss KK il y a quelques temps. Et il y est toujours. J'aime !!! Je te présente aujourd'hui

Les rencontres de Cambremer {idée sortie}

Image
Le Festival des AOC et AOP en Normandie Un petit passage éclair parce que je m'étais promis de te parler de cette chouette manifestation afin que tu puisses occuper ton samedi ou ton dimanche, voire ton week-end entier si le cœur t'en dit. Et ce n'est pas parce que mon niéçou m'épuise à la piscine/en bord de mer/dans un labyrinthe végétal/à la foire (ne raye aucune mention, en effet aucune n'est inutile), bref, ce n'est pas parce que je suis hyper occupée par la traditionnelle semaine de vacances de la Demoiselle chez Nanoute et Tonton Bruno que j'en oublie les bonnes choses. Si tu es gourmand et normand, tu connais forcément ce festival qui se tient chaque année aux tout premiers jours de mai depuis 21 ans déjà. Tout est dans le titre : Cambremer , charmante petite commune située au cœur du Pays d'Auge, accueille pendant deux jours non seulement bien des gourmandises locales (nous n'avons pas moins de 13 AOC ou AOP ici en Normandie),

La jolie vadrouille {caisses de mercis et excellente adresse inside}

Image
Si tu me suis sur Instagram , il ne t'aura pas échappé qu'il y a une dizaine de jours, j'ai passé un chouette moment dans un lieu de rêve. Lorsque nous nous sommes mariés , mes copines 2.0 nous ont fait un très joli présent : un coffret-cadeau Escapade gastronomique . Nous l'avions conservé précieusement jusqu'ici, attendant le moment opportun pour nous en servir. Et puis, Mademoiselle A. et ses patineuses de copines ont dû se déplacer en Suisse pour une compétition, nous avons évidemment suivi. Et enfin déballé notre précieux. Je suis un peu vieille France en la matière, mais surtout hyper confiante en ses intuitions, j'ai donc laissé MariChéri choisir le lieu. Je ne sais pas si mon addiction l'a ou non inspiré, mais il a décidé de m'emmener aux Violettes , un superbe hôtel-spa niché dans un écrin de verdure au fin fond de l'Alsace. Situé en bout de route, juste après la très belle basilique Notre-Dame de Thierenbach , l'hôtel se

Instant T. #96

Image
Céanothes en fleurs - dimanche 24 avril. Pour Nikita , à qui je pense toujours aussi fort. ♥︎ *

Purple Girl

Image
*** J'ai eu un énorme gros coup de cœur en matière de violet cette semaine : cette illustration signée Bob Staake qui fera la une du prochain numéro du New Yorker, hommage à Prince oblige. C'est donc tout naturellement que je l'ai choisie pour illustrer ce billet. Note pour toute généreuse personne qui aurait la chance de se retrouver en présence d'un exemplaire de ce numéro du journal : pense à moi !!! ;-) *** On dit du violet qu'il symboliserait, entre autres, la connaissance, la magie, le rêve, la délicatesse, le deuil, le mystère, la mélancolie, l'élégance et l'unité. Qu'il est la couleur par excellence des rêveurs, des personnes spirituelles plutôt que matérielles. Qu'il a des vertus apaisantes sur les esprits, en permettant de calmer certaines émotions, de réfréner des colères ou des angoisses. J'ignorais tout cela mais force est de reconnaître que ça me plaît et me correspond bien. Je ne sais pas d'où je tire cette a

Silent sunday + Photo du dimanche #1

Image
*

Camille, mon envolée - Sophie Daull

Image
Quatrième de couverture : Dans les semaines qui ont suivi la mort de sa fille Camille, 16 ans, emportée une veille de Noël après quatre jours d'une fièvre sidérante, Sophie Daull a commencé à écrire. Écrire pour ne pas oublier Camille, son regard "franc, droit, lumineux", les moments de complicité, les engueulades, les fous rires ; l'après, le vide, l'organisation des adieux, les ados qu'il faut consoler, les autres dont les gestes apaisent... Écrire pour rester debout, pour vivre quelques heures chaque jour en compagnie de l'enfant disparue, pour endiguer le raz de marée des pensées menaçantes. Loin d'être l'épanchement d'une mère endeuillée ou un mausolée - puisque l'humour n'y perd pas ses droits -, ce texte est le roman d'une résistance à l'insupportable, où l'agencement des mots tient lieu de programme de survie : "la fabrication d'un belvédère d'où Camille et moi pouvons encore, radieuses, con

Samedi en musique #15... Literie - Nina Blue

Image
Quand la route est longue et monotone, rien de tel qu'un autoradio branché sur une bonne station. Chez nous, que ce soit dans La Suédoise ou dans Miss KK, c'est France Inter . Systématiquement. Et quand tu écoutes France Inter quasiment toute une journée durant, tu fais forcément d'incroyables découvertes en matière de musique. Aujourd'hui, j'ai décidé de te faire écouter une formation musicale qui a été découverte par André Manoukian sur la place de la République lors d'une des premières Nuits debout , c'est te dire si le hasard fait parfois bien les choses ! Nina Blue est composé de trois membres : Julien Roussel, Jérôme Coué et Nabila Mekkid. Et la voix de cette dernière est tellement envoûtante qu'on ne peut s'empêcher de penser en l'écoutant à une certaine Janis... Allez, je me tais, je te laisse apprécier...! Et si toi aussi tu tombes sous le charme, tu peux les suivre sur leur page FB , tu y trouveras toute leur actualité, les

Alexis Gruss, Pegase & Icare au Zenith de Caen

Image
*** Je n'ai pas disparu, j'ai juste bénéficié une énième fois de l'immense générosité de MariChéri : je sors à peine d'une petite semaine de grippe. C'était... comment dire... intense. Tellement que je ne me sens toujours pas au top. Qu'à cela ne tienne, j'ai mis de côté assez d'énergie pour te proposer une superbe idée de sortie sur Caen ce week-end. *** J'ai eu la chance de vivre une après-midi et une soirée inoubliables à la fin du mois de novembre dernier, je n'ai pas eu l'occasion de venir t'en parler, ma fin d'année pourrie toussa toussa , ne revenons pas là-dessus. Bref, en novembre dernier, j'ai passé quelques heures au Cirque Alexis Gruss et j'ai trouvé ça magique. Pégase & Icare est, comme son nom l'indique et si tu as quelques vagues souvenirs en matière de mythologie, ça devrait te parler, un spectacle mêlant la terre et l'air, en l'occurrence l'équitation avec les écuyers de l

Samedi en musique #14... La fête noire - Flavien Berger

Image
Parfois, souvent en fait, j'entends de chouettes musiques sortir de ma télévision. Si je suis totalement déconnectée des nouveautés, de ce que les jeunes d'aujourd'hui écoutent, ça ne m'empêche pas de faire de jolies découvertes. Une de mes mines pour la musique, c'est la publicité. J'y ai découvert des perles, c'est même parfois allé jusqu'à l'énorme gros coup de cœur, comme par exemple avec Jérôme Echenoz l'année dernière. Dernière pépite en date, cette excellente chanson signée Flavien Berger. Accompagnée qui plus est d'un joli clip hypnotique. J'adore ! " Sous la surface de l'aurore Je quitte le va-et-vient des âmes De l'autre côté du plongeoir Au loin le reflet du vacarme D'une fête foraine D'une fête foraine devenue noire... " *** Mon Samedi en Musique pour BBB's Mum . *** *

Degustabox, un an déjà

Image
Oui, déjà un an de Degustabox ici, en Normandie du Bas, un an tout court d'ailleurs puisque j'ai la chance de la recevoir depuis son lancement. Déjà un an que chaque fin de mois, je trépigne d'impatience devant ce joli carton décoré de vert et de blanc que vient déposer chez moi un gentil livreur aux beaux yeux bleus. Déjà un an que chaque fin de mois, je suis comme une gamine devant une pochette surprise qu'elle s'apprête à ouvrir. Déjà un an que MariChéri et Mademoiselle A. essaient plus ou moins discrètement de se pencher au-dessus de mon épaule au moment de la révélation.  Un an de découvertes et aussi parfois, voire souvent, de coups de cœurs. Et j'ai toujours été ravie de venir déballer ma box ici avec toi, quitte, je le sais, à te donner parfois terriblement envie. Pour fêter ça, Degustabox nous a concocté une sélection top que je t'invite à découvrir de suite. *** Note pour toi-même : la box existe en deux versions, avec ou sans alc

En vrac #150

Image
✔︎ Cent-cinquantième vrac déjà... Je n'en reviens pas ! ✔︎ Cette année encore, le 1er avril s'est bien joué de ma légendaire naïveté : je me suis tellement méfiée que j'ai réussi à prendre des tas d'informations bien fondées pour des fakes !!! L'année prochaine, j'hiberne ce jour-là. ✔︎ Aaahhhh Val Kilmer dans Willow ... Je ne lui jetterai pas la pierre parce que j'ai moi-même bien mal vieilli depuis cette époque-là, mais quand même, il était excessivement excessivement graou, à des lieues de ce qu'il est aujourd'hui ! Et non, tu ne rêves pas, j'ai bien écrit excessivement deux fois de suite. ✔︎ Pressée d'être le week-end prochain. Y'a réunification de la Normandie autour d'un bon repas à la maison. ;-) ✔︎ J'ai retrouvé dernièrement un ticket de caisse datant de 1989. J'avais acheté ce jour-là des livres de poche à 8F50, l'équivalent d'1€30, paie ta claque. Alors, oui, on pourra me parler

Quand je me prends pour Marcel...

Image
*** Un exercice difficile auquel Alice et Zaza nous demandent de nous plier aujourd'hui : répondre au questionnaire de Proust. Et j'avoue que, très emballée par l'idée, j'ai débuté la rédaction de ce billet sur les chapeaux de roues pour finir par me trouver parfois terriblement consensuelle, mais c'est aussi comme ça que je suis, toute simple, pas tordue pour deux ronds. Alors je le publie tel quel, sans chercher à trop réfléchir. *** Le principal trait de mon caractère. Comme si j'étais réellement à l'aise pour parler de moi... Calme. En disant calme, je ne me mouille pas trop. La qualité que je préfère chez un homme. L'honnêteté. La qualité que je préfère chez une femme. La franchise. Ce que j'apprécie le plus chez mes amis. Qu'ils me supportent telle que je suis, et crois-moi, il y a du boulot ! Mon principal défaut. Cette façon que j'ai de m'enfermer quand ça ne va pas, de me replier sur moi-même e

Mes plaisirs de mars

Image
✔︎ Trouver enfin un médecin pour s'occuper de moi, après plus de cinq années d'errance, d'attente et de déceptions. Oui, j'avoue, j'ai souvent eu tendance à baisser les bras, mais le plus important c'est que j'ai malgré tout tenu bon. Je suis maintenant entre de bonnes mains et, même si c'est parfois douloureux, enfin souvent en fait, je sais que je ne tirerai que du positif de cette expérience à long terme. ✔︎ Voir mon Bouchon s'épanouir dans son nouvel environnement. Et par la même occasion avoir l'impression de la redécouvrir. Une minette câline, drôle et attachante a remplacé le chat colérique de mes souvenirs. Tellement bien remplacé qu'elle dort avec nous maintenant. Je sais, je suis irrécupérable. ✔︎ Le printemps qui s'installe, les fleurettes dans le jardin, le chant des merles au réveil, les baies vitrées grandes ouvertes toute la journée... Je crois que j'en avais tellement envie que même le passage à l'h

Samedi en musique #13... Here we are - Part-time Friends

Image
Des semaines, que dis-je, des mois que je n'ai pas participé à ce chouette rendez-vous du samedi , histoire de commencer le week-end en musique. Il faut dire que la musique et moi, ces derniers temps, on a eu une relation un peu compliquée : je n'étais pas spécialement portée à l'ouverture et me suis contentée de faire tourner en boucle mes vieux disques, quand je ne vivais pas dans le silence complet. Tu noteras au passage que je fais partie de ces dinosaures pour qui la musique n'est toujours pas dématérialisée, et n'est pas près de l'être j'aime autant te le dire ! Toujours est-il que, mettons ça au crédit de l'arrivée du printemps, ou pas, mes oreilles ont fini par se réveiller et réclamer leur dose de nouveauté. Pour le coup, elles ont enchaîné quelques coups de cœur dont j'ai envie de te parler. Aujourd'hui, je te présente Part-Time Friends , un jeune duo aixois, qui nous sert une jolie pop, fraîche, légère et acidulée, parfois plan

Le livre d'or - Deborah Copaken Kogan

Image
Quatrième de couverture :   Un week-end peut-il changer votre vie ? Vingt ans après avoir partagé un appartement à Harvard, quatre amies sont conviées à la réunion des anciens élèves. Ce week-end teinté de nostalgie les invite à réfléchir sur leur vie. Entre leurs espoirs d’alors et les réalités d’aujourd’hui, leur existence a pris un tour inattendu. Cette réunion est aussi l’occasion pour elles de revoir leurs anciens camarades de promotion, qu’elles n’ont jamais vraiment perdus de vue. En effet, tous les cinq ans, les anciens diplômés de Harvard doivent remplir le livre d’or dans lequel chacun est tenu d’écrire un court essai sur sa vie, sa famille et ses projets. Mais, entre l’image que l’on veut montrer au monde et la vérité, il y a parfois une différence… *** Mon avis : Maintenant que je suis bien déconnectée du monde du livre, professionnellement parlant, je ne subis plus les mêmes irrésistibles tentations. Ça, c'est plutôt positif et mes

#FMSphotoaday - mon mars 2016

Image
Troisième mois complet d'affilée, décidément cette année 2016 me réussit, je m'épate moi-même ! Et toujours beaucoup de chats, de livres, de Normandie et de MariChéri, ça tombe plutôt bien, c'est ce qui compte parmi les grands plaisirs de ma petite vie. Toujours aussi fan de ce rendez-vous quotidien qui me fait voyager et échanger avec des gens du monde entier. 1. Green / 2. Good / 3. Art / 4. The weather / 5. Square / 6. Neutrals / 7. Hello ! / 8. Making / 9. Everyday / 10. Collection / 11. Clouds / 12. Abstract  / 13. This is funny / 14. People / 15. Gift / 16. Fruit / 17. Throw it / 18. Big & small / 19. Cooking / 20. Movement / 21. This is new / 22. Vegetable / 23. A favourite / 24. Hands / 25. Toy / 26. Minimal / 27. Flying / 28. Happiness / 29. Night lights / 30. Buddies / 31. Half 1. Vert / 2. Bon / 3. Art / 4. Le temps / 5. Carré / 6. / 7. Coucou ! / 8. Neutres / 9. Quotidien / 10. Collection / 11. Nuages / 12. Abstrait / 13. C'est dr

Des Planches et des Vaches, l'incontournable festival BD {Sortie}

Image
 Oui, parce qu'un festival qui organise sa quinzième édition , ça a tout d'un vrai beau succès. Cette année, c'est sous la présidence de TieKo , lauréat du Veau d'Or 2015, que les organisateurs nous convient à un week-end festif autour du 9e Art . Au programme, en vrac : - des dédicaces bien évidemment - la possibilité d'acheter des BD, neuves ou d'occasion - une expo qui te permettra de découvrir l'univers de TieKo - des ateliers (de 14h30 à 17h30) - des performances graphiques grand format - la possibilité de discuter tranquillement avec les auteurs invités (ils sont plus de 40 cette année) - deux tombolas , une le samedi, une le dimanche - une chouette boutique pour rapporter un petit souvenir... entre autres ! La remise des prix est, quant à elle, prévue pour samedi soir, autour de 18h30. Des Planches et des Vaches, édition 2015. Ça se passe à La Fonderie , à Hérouville-saint-Clair, le samedi 2 et dimanche 3 a