Articles

Affichage des articles du octobre, 2015

Les états d'esprit du vendredi {vendredi 23 octobre}

Image
Les états d'esprit du vendredi #20 * Source * Jour ➤ vendredi 23 octobre Heure ➤ 11h10 Fatigue ➤ Ça va. Pas en état de faire des bonds partout, mais ça va. Humeur ➤ Happy : je retrouve mon Homme ce soir ! Estomac ➤ En plein café au lait . Condition physique ➤ Mal au ventre... Et pas à cause du café au lait, hein ! Esprit ➤ Quatre jours passés très loin de l'ordinateur, de ce blog et des réseaux sociaux nous ont fait le plus grand bien. À mon esprit et à moi-même. Boulot ➤ RAS... Reste ➤ Absolument plus rien dans le frigo. Penser à ➤ Moi, moi, moiiiiiiiiii ! Avis perso ➤ J'ai aussi très bien fait de délaisser un peu les romans noirs. Mes lectures actuelles m'apaisent, et c'était pas gagné au départ. Message perso ➤ Si tu savais comme je suis fière de toi, ma Sœurette ! Loulous Petits félins ➤ Ont grave assuré en l'absence de leur maître. Amitiés ➤ Je suis une buse. Love ➤ Trois jours ensemble

Rituel matinal

Image
Tous les matins, ici, été comme hiver, aux aurores ou après une grasse mat' bien méritée, le rituel est immuable. Et, pour moi, c'est café au lait. Mais un café au lait de grand-mère qui ferait sûrement bondir tous les amateurs de véritable café puisqu'il est composé de lait écrémé et d'un ersatz de Nescafé. Oui, tu as bien lu "un ersatz de Nescafé", ça veut dire le truc d'une marque distributeur de base. Je n'y suis pour rien, le café au lait préparé avec du vrai café, qu'il soit filtre ou expresso, je n'aime pas ça. C'est d'ailleurs toujours compliqué quand je me retrouve dans un endroit où je sais qu'il n'y aura que ça, genre chez mes parents par exemple. Et c'est aussi pour ça que MariChéri barbote les dosettes mises à sa disposition dans les chambres d'hôtel quand il est en déplacement. ;-) Que veux-tu, j'assume, je peux aussi parfois avoir très mauvais goût !!! *** Pour Alice et Zaza chez q

Couleurs d'automne, groupie comblée et virée bretonne

Image
Cette semaine, j'ai... ... allumé des bougies le soir. Parce que ces petites flammes vacillantes mettent un peu de vie dans mes soirées, me donnent bêtement l'impression d'être un peu moins seule. Et parce que je trouve ça joli. Tout simplement. ... longuement réfléchi à l'avenir de ce blog. Et j'aime autant te dire qu'à ce stade de mes réflexions, on n'est pas dans une perspective optimiste optimiste. Au mieux il sera question d'une pause, plus ou moins longue. Au pire... du pire. Il faut parfois savoir tourner certaines pages. ... regardé la nature se teinter des couleurs de l'automne. Dans mon jardin notamment. Les feuilles commencent à tomber mais sur certains arbres, une bonne dizaine de nuances cohabitent, c'est tout à fait fascinant. Le long des routes, c'est un festival de rouge, de jaune, de marron, de vert encore un peu aussi, mais peut-être plus pour longtemps. Le soleil reste de plus en plus bas sur la li

Les états d'esprit du vendredi {vendredi 16 octobre}

Image
Les états d'esprit du vendredi #19 Jour ➤ vendredi 16 octobre Heure ➤ 15h54 Fatigue ➤ Top. Le matelas sur lequel j'ai passé la nuit dernière n'y est forcément pas pour rien ! Humeur ➤ Top. Accompagner MariChéri en déplacement n'y est forcément pas pour rien ! Estomac ➤ Top. Le resto d'hier soir et le Routier de ce midi n'y sont forcément pas pour rien ! Condition physique ➤ Top. Vingt-quatre heures de bon air de la Bretagne n'y sont forcément pas pour rien ! Esprit ➤ Top. Mes efforts pour éviter de toujours chercher à tout comprendre n'y sont forcément pas pour rien ! Boulot ➤ Euh... Là... Pas top... Enfin, RAS, comme d'hab'... Question suivante s'il vous plaît. Reste ➤ Quelques heures pour voter pour mon roman préféré pour le Prix du Meilleur Polar Points 2015... Mon choix est fait, les dés sont jetés. Penser à ➤ Ce que je vais bien pouvoir lui offrir pour notre premier anniversaire de maria

Concours photo "Lumières d'automne en Calvados"

Image
Photo Calvados Tourisme Du 8 octobre au 23 novembre, le Comité Départemental du Tourisme du Calvados organise un concours photo sur sa page Facebook. À la clé, de très jolis cadeaux à gagner, 50 très précisément, avec parmi eux 1 week-end à la thalasso Thalazur de Cabourg, 1 dîner, 1 balade nautique, 30 pass culturels... Sympa, non ? Le thème, lui, est de saison, il ne pouvait en être autrement, c'est "Lumières d'automne". Et pour participer, rien de plus simple : poster une photo prise en automne dans le Calvados. Nul n'est besoin d'être calvadosien pour ce faire, ça peut être une photo que tu as prise alors que tu étais de passage dans notre beau département. Une fois postée, cette photo sera alors soumise au vote des internautes. Et là, on ne répond plus de rien. Mais on croise les doigts quand même, on n'est pas à l'abri d'une chouette surprise à la fin ! Bien sûr, je n'ai pu résister à l'envie de participer. Avec cett

Degustabox de septembre

Image
S'il y a bien un moment gourmand que j'apprécie chaque mois, c'est celui où le livreur vient sonner à ma porte pour me remettre ma Degustabox . Outre le fait que le livreur en question est très sympa et plutôt graou, c'est un prémice à un moment encore plus agréable : celui de l'ouverture de la box en elle-même ! Ça me rappelle un peu les pochettes-surprises que ma grand-mère nous achetait chez le boulanger quand nous étions petites. C'est ça en fait, les boxes, qu'elles concernent la beauté ou la gourmandise, c'est nos pochettes-surprises de grandes personnes ! Trêve de plaisanterie, le carton était une fois de plus bien lourd et bien rempli. Je te détaille ça tout de suite. *** Radler citron - Pelforth Il s'agit d'une alliance de bière blonde et de jus de citron. Sa pétillance et sa légèreté lui donnent un goût vraiment unique, et une sensation de double rafraîchissement. ➤ Aahhh, la Radler... Je suis tombée sous son charm

Tarte rustique au miel et fruits d'automne

Image
Mercredi gourmand #165 Après le bœuf bourguignon de lundi, j'ai pensé qu'un bon dessert ne serait pas de refus. J'avais dans ma corbeille quelques fruits abîmés, bien trop abîmés d'ailleurs pour des fruits achetés à peine trois jours plus tôt, hashtag grosse colère, je me suis donc dit que c'était le moment de dégainer ma tarte rustique. Simplissime à réaliser, ne nécessitant aucun moule, aussi belle que bonne, c'est une recette que j'affectionne tout particulièrement.   Ingrédients : 600 g de fruits d'automne au choix 1 pâte brisée 100% pur beurre 40 g de miel onctueux Lune de Miel 30 g d'amandes 30 g de noisettes 20 g de beurre 1. Préchauffer le four th.6 (180°C). Laver les fruits et les détailler en cubes.  Dans une sauteuse, faire fondre le beurre. Y mettre les fruits à cuire à feu moyen. Bien surveiller, ils ne doivent pas cuire trop longtemps, pour ne pas se transformer en compote. Sucrer à l'aide du miel.

Les jolis matins

Image
  Si tu me suis sur Instagram , tu le sais, il n'y a rien qui me réjouit tant que de commencer une journée en photographiant le ciel. Si tu me connais bien, d'ici ou d'ailleurs dans la vraie vie, tu le sais, le matin est, sans conteste aucun, le moment que je préfère dans la journée. C'est une promesse de renouveau, la page blanche sur laquelle tout reste à écrire, un moment suspendu et, par conséquent, magique. Les champs derrière chez moi sont habitués à me voir débarquer en pyjama, emmitouflée dans un gros pull et une écharpe en ce moment, ça caille au petit jour, avec les appareils-photo à la main et les Filles sur les talons. En fonction de l'humeur, je me balade. Plus ou moins loin. Toujours dans la même direction. Mais je ne m'en cache pas, je suis une contemplative alors, la plupart du temps, je m'assieds sur les rochers qui marquent le bout de notre impasse et attends là que l'astre daigne montrer le bout de son nez. Cet instant préc

Bourguignon d'automne

Image
Comme je te le disais mercredi dernier , j'aime l'automne car il signe le retour des plats roboratifs. Entre autre, hein, je ne pense pas qu'à manger non plus. Bref, si je t'ai servi de la morbiflette ce jour-là, aujourd'hui et grâce à MariChéri, c'est un grand classique de la cuisine ménagère française que je vais mettre dans ton assiette : un bœuf bourguignon. Une recette plutôt simple qui ne te demandera qu'une chose : du temps. Enfin, deux choses : du temps et de la patience. Je te recommande de t'y mettre en début d'après-midi si tu comptes le servir au repas du soir. Côté travail, rien de bien compliqué, ni même de trop prenant. C'est pour ainsi dire la cuisson qui fera tout. Trêve de blabla, voici la recette. *** Bœuf bourguignon Préparation 20 minutes Cuisson 3h10 Ingrédients 1,2 kg de bœuf bourguignon type paleron 200 g de poitrine de cochon fumée 300 g de champignons de Paris frais 1 carotte 3

Incision - Marc Raabe

Image
Quatrième de couverture : Gabriel a onze ans. Il est pieds nus en haut de l'escalier de la cave. Bien qu'il porte le pyjama de son héros Luke Skywalker, il a peur. Personne n'a le droit d'entrer dans le labo photo de son père. Personne. Mais l'imposante porte métallique, habituellement cadenassée, est ouverte... Trente ans plus tard, Gabriel est adulte. Il a effacé cette nuit tragique de sa mémoire. S'il veut retrouver sa compagne disparue, il va devoir se souvenir. Et vite. "Un thriller cauchemardesque." Der Spiegel *** Mon avis : Troisième roman lu dans le cadre du Prix du Meilleur Polar des Lecteurs de Points , et que dire... L'histoire, quelques semaines après avoir terminé ma lecture, je m'en rappelle à peine. Si je ne peux décemment pas qualifier cet ouvrage de mauvais roman, une chose est sûre, il n'appartient définitivement pas au genre de ceux qui me font frémir. Le souci, quand tu lis comme moi énor

Ne meurs pas sans moi - Suzanne Stock

Image
Quatrième de couverture : Sandra Denison aime la vie. Rien ne semble pouvoir arrêter cette brillante avocate new-yorkaise, qui collectionne les succès professionnels comme les hommes. Sûre d'elle, elle ne regarde jamais en arrière. Car le terrible drame de son enfance la ronge. Elle revoit encore les flammes lécher les murs de la maison, se refermer comme un piège infernal sur sa mère. Et ces étranges yeux rouges qui la fixent... Née en 1975, Suzanne Stock est journaliste. Ne meurs pas sans moi est son premier roman. "Coup d'essai, coup de maître !" Le Républicain Lorrain *** Mon avis : La fin de l'aventure approche et je me rends compte que je ne t'ai jusqu'à présent parlé que d' un des romans de la sélection du Prix du Meilleur Polar des Lecteurs de Points 2015 . Le vote sera clos vendredi prochain. Pour ma part, je vais essayer aujourd'hui de te présenter un autre de ces neufs romans, peut-être deux si mes capacités à

Les jolies cabines

Image
Les cabines de plage, c'est une institution sur la Côte de Nacre. Comme sur beaucoup d'autres côtes ailleurs en France, mais la Côte de Nacre a forcément une place à part dans mon cœur, puisque c'est la mienne ! Une place à part aussi sur ce blog puisqu'elles trônent sur sa bannière depuis plus de quatre ans maintenant (il serait peut-être temps de changer, non ?) . Lors de notre dernière balade à Luc-sur-mer , je n'ai pas résisté à l'envie d'en photographier quelques unes. Même si le ciel était fort gris ce jour-là, de ces gris qui régulièrement viennent colorer la vie des Normands, et que mes photos en pâtissent forcément un peu, je les partage avec toi aujourd'hui. Chacune porte une petite touche personnelle, propre à ses propriétaires, un numéro, un nom parfois. De quoi imaginer bien des histoires de famille et de plage derrière leurs portes et leurs volets clos...

Voici revenu le temps de la morbiflette...

Image
Mercredi gourmand #164 L'automne est de retour et avec lui les premiers frimas, les chaussettes, les plaids sur les genoux pour regarder la télé et les plats roboratifs. Ceux qui réchauffent le cœur et le corps. Qui sont faciles à préparer, qui ne te demandent pas d'avoir un bac+5 en cuisine, que tu laisses mijoter pendant toute une après-midi ou que tu jettes dans le four le temps de mettre la table. J'aime ce moment où les soupes, les mijotés et les gratins reviennent dans mon assiette. Et pour fêter ça, j'ai préparé une morbiflette. La morbiflette n'est autre que la cousine jurassienne de la tartiflette. Et c'est tout simple, il suffit de remplacer le reblochon par du morbier. J'ignore tout à fait si ce plat a une existence reconnue, officielle, toujours est-il qu'elle l'est par chez nous ! Ma première morbiflette date de nos premières (et seules si mes souvenirs sont bons) vacances d'hiver dans le Jura, il y a quatre-cinq ans d

Dent-de-lion #FlowerPower2015

Image
Hier matin, quand je me suis réveillée, un épais brouillard flottait sur les champs. Il a mis bien plus de temps à se lever que moi et est parti en abandonnant un voile d'humidité sur les haies, dans les jardins. Les innombrables toiles d'araignées accrochées aux arbustes se sont alors transformées en dentelle perlée. Un joli spectacle dont je ne me lasse pas mais que je n'ai pu immortaliser, la luminosité ne me l'a pas permis. En revanche, les pissenlits, eux, se sont montrés plus coopératifs et se sont laissés photographier alors qu'ils se réchauffaient lentement au timide soleil d'octobre. Un instant de grâce qui a duré le temps d'un claquement de doigts. Un de ces instants qui font que j'aime passionnément la vie. *** Pour le rendez-vous fleuri du lundi de Bernie . N'hésite pas à nous rejoindre si tu le souhaites, toutes les explications sont dans ce billet . Tu peux aussi partager ta participation sur les réseaux sociaux en l'a

Rendez-vous manqué, passionnante lecture et arroseurs arrosés

Image
Cette semaine, j'ai... ... loupé la super éclipse de superlune. Je ne dors pas correctement depuis des semaines, je vois toutes les heures de toutes les nuits défiler, et j'arrive à m'effondrer pile-poil pendant l'éclipse, t'avoueras, je suis la reine de la louse quand même ! Bon, j'ai fait ma séance de rattrapage sur internet mais en vrai, ça devait être super sympa. ... comblé une énorme lacune de ma culture cinématographique. J'ai regardé American Gigolo . Je suis tombée dessus par hasard, en réussissant quand même à louper la mythique scène d'ouverture mais ça ne m'a pas empêchée de bien accrocher. Et de trouver Richard Gere carrément graou pour le coup, lui qui d'ordinaire me laisse totalement de marbre. ... profité du lever du soleil en féline compagnie. Après une nuit blanche, quoi de mieux pour bien attaquer une journée ?!? Bien emmitouflée dans un grand gilet, une écharpe bien chaude autour du cou, l'APN et