Articles

Affichage des articles du mai, 2012

Dans mon coin, il y a... une gare maritime transatlantique mythique.

Image
Mythique mais aussi Art-déco, sa monumentale et majestueuse salle des bagages vient tout juste de finir d'être rénovée afin d'accueillir une partie du nouvel espace permanent que la Cité de la Mer , à Cherbourg, consacre au Titanic . Une exposition sur laquelle je ferai en sorte de revenir en ces pages tant elle m'a émue. Pour Fais-toi la Belle ! *

À celles qui sont deux...

Image
Les belles nouvelles et les annonces de grossesse fleurissent sur la blogo, sur FB, un peu partout en fait. On n'y peut rien, c'est cyclique et rarement isolé, parfois, dans la même soirée, c'est deux ou trois fois que tu te retrouves devant le bonheur des autres étalé là, aux yeux du monde... Et surtout à mes yeux, à moi qui n'en finis plus d'attendre. Alors, selon l'humeur, selon le moment, je vais avoir la force de venir te féliciter. Ou pas. Parfois même, mais ça, tu ne le sauras pas, apprendre que tu es enceinte me file un bourdon du diable, à pleurer pendant des heures sans pouvoir m'arrêter. Et puis après, tu constateras probablement que tu me verras un peu moins chez toi , surtout ne m'en veux pas. Il n'est en rien question de te jalouser. C'est juste que la notion d'empathie, si forte chez moi, elle devient horriblement douloureuse quand il est question de porter en soi un petit être dont l'arrivée va t'offrir le p

La collection - Yves Dauteuille ☞ Grosse marrade, super bon mots et top cadal inside ! ☜

Image
C'est une collection étonnante, éphémère, vouée à se défaire. Une collection de petites annonces, toutes plus loufoques les unes que les autres. À saisir littéralement et dans tous les sens, sans modération. Avec un humour décalé, Yves Dauteuille bouscule notre rapport aux choses ; il nous convie à un voyage dans le gag, le bizarre, l'absurde (ses lecteurs évoquent volontiers Raymond Queneau ou Pierre Dac), transformant le plus banal objet domestique en matière poétique. On ne se lasse pas de le lire. Et d'en rire. " Dans cette Collection coruscante et paradoxale, Yves Dauteuille explore notre relation cognitive au réel. À l'évidence, on dénonce ici, en sous-texte, l'insignifiance d'un matérialisme paradigmatique de notre époque post-moderne. L'auteur convoque une poétique du dépouillement, de l'effacement, qui, de Bartelby à Perec, est le signe des plus grands. " Pif Gadget " Ce bouquin, il est grave trop fun ! "

Un tian vaut mieux que deux tu l 'auras ... - Mercredi gourmand #56

Image
*** Mouais, je kiffe les jeux de mots pourris ! *** Ce week-end, il ne t'aura pas échappé que l'astre solaire nous a honorés de sa présence. À priori, si j'ai bien tout suivi, où que nous nous soyons trouvé(e)s dans notre beau pays. Et, pour moi, un week-end au soleil, et à plus forte raison s'il se passe chez mes parents, c'est synonyme de repas pris au jardin, de barbecue, de grandes salades composées et de légumes du Sud. Un plaisir que nous avons partagé en famille, et surtout dévoré à pleines dents, on ne sait jamais de quoi demain sera fait...! Du coup, dans mon élan le-soleil-brille-j'aime-tout-le-monde-la-vie-est-belle , je t'ai même concocté une nouvelle bannière toute fruitée, elle aussi aux couleurs de l'été qui est en train de s'installer. N'hésite surtout pas, sers-toi, sers t'en !!! Mais bon... Toi, tu as mangé au jardin ce week-end...? *** Un Mercredi Gourmand aussi chez... - Arlette qui nous a gardé une pa

Mauvais genre

Image
Je suis du genre à adorer l'idée de me sentir vivante. Et ça tombe bien : l'excès est comme une seconde nature chez moi. À croire que j'ai été livrée sans bouton OFF...! Avec moi, le rire, c'est très fort, la bouffe, c'est beaucoup et très bon, les amis, c'est très peu mais excellents... Sur le papier, comme ça, ça peut avoir l'air amusant, mais je t'assure qu'au quotidien, c'est épuisant. D'autant plus que c'est valable pour les bonnes comme pour les mauvaises choses... Je suis du genre à dormir avec mon chat. Oui, je sais, c'est nase mais j'assume totalement. Je suis du genre bordélique à l'extrême. Mais je maintiens : mon bordel est or-ga-ni-sé !!! Personne n'est obligé de savoir que parfois, je ne m'y retrouve pas...! Je suis du genre à vivre ma vie sans me mêler de celle des autres. Je ressens la plus profonde pitié pour ceux qui sont incapables de se contenter de ce qu'ils ont ou qui passent l

Le week-end selon Lilly

Image
Quand j'ai laissé traîné ma petite caméra sur une chaise au jardin dimanche, je n'imaginais pas que ma Lilly s'en emparerait. Ou plutôt, je me doutais bien qu'elle serait attirée par la chose, mais j'étais à des lieues de penser qu'elle saurait comment s'en servir... Pinaise, ma nièce est une enfant 2.0...! Voici donc un résumé du dernier week-end chez mes parents, vu à hauteur de ses petits yeux coquins de même pas quatre ans. Il y avait des tables installées dans le jardin... Une trottinette garée n'importe comment entre deux virées... Le barbecue de Papy...  Le délicieux gâteau de Mamie... Qui avait mis son joli chemisier à fleurs. Mamie, hein, pas le gâteau... ;-) ! Un parasol peinant à contenir les assauts de l'astre lumineux... Des fleurs aux couleurs magnifiques... Un ciel bleu de chez bleu... Des chaises-longues orange... Une mini photographe s'auto-immortalisant, hy

Instant T. #10

Image
L'oncle et sa nièce en balade dans les jardins de l'ancien Hôtel Baudy à Giverny cet après-midi. Pour Nikit@ . *

Et de trois !!!

Image
J'aime les week-ends chez mes parents aussi parce qu'ils me donnent l'occasion de partager un moment et quelques photos avec ma petite dissidente... Un moment tout tendre de mémèràchats que je partage avec toi, Magda ! *

Tête à galurin

Image
La question aujourd'hui, ne se pose presque pas, Virginie ;-) ! Parce que tu n'as pas vu ma tête quand je porte une casquette : j'ai l'air tellement ridicule que je réserve ce couvre-chef aux situations où je ne peux faire autrement : le sport, le bricolage au soleil, le jardinage...  Le reste du temps, c'est le chapeau qui l'emporte... Ah oui, parce qu'avec un chapeau, j'ai belle allure, crois-moi ! Du coup, avec lui, mon petit bitos sans prétention acheté une poignée de queues de cerises un jour de canicule en Charente l'année dernière, je fais mon marché, je m'attarde devant un verre en terrasse, je me balade sur la plage si le vent le permet, je déjeune au jardin, j'arpente ma Normandie du Bas, je bouquine au soleil... Et ça tombe bien qu'on en parle parce que le soleil nous accorde aujourd'hui une météo d'exception. Hop hop hop... J'éteins Monsieur Mac et je file au jardin...! La question de la semaine

Dans mon coin, il y a... une mini-mairie, toute rikiki !

Image
Ce n'est pas la plus petite de France, même si, dans mon souvenir, cette dernière se trouve aussi en Normandie, dans l'Eure plus précisément... Mais reconnais qu'elle est vraiment mignonne, non, Virginie ...? *

Comme un premier bilan - Mercredi gourmand #55

Image
Ça fait à peu près cinq semaines que ma vie de gourmande a fondamentalement changé . Cinq semaines que je dévore des pommes ou des radis quand une fringale me prend, que je taille des tagliatelles de courgettes, que j'ai fait mes adieux aux croissants du week-end, que mon poissonnier me voit plus souvent que mon boucher (à qui je fais quand même coucou en passant !), que je passe des heures à éplucher des épinards, que je goûte à coups de yaourts, que je ne mange plus de fromage, que j'expérimente sans grand succès la réalisation de desserts homologués WW mais tous plus dégueux les uns que les autres, que mon congélo est rempli de légumes surgelés, que j'ai banni le grignotage... Mais surtout, en cinq semaines, je n'ai pas renoncé au plaisir, je me suis toujours aussi souvent trouvée derrière les fourneaux, je ne me suis pas angoissée parce que j'étais invitée à prendre l'apéro, j'ai même fêté mon anniversaire, à plusieurs reprises qui plus est, j&#

Instant T. #9

Image
Chapelle du château de Crèvecœur-en-Auge, cet après-midi. Pour Nikit@ . *

Wonderful™ la vie !

Image
Ferme les yeux oublie la pluie et le froid et imagine... Un samedi soir, ou n'importe quel autre soir d'ailleurs, il fait beau, tu as des copains qui débarquent à la maison à l'heure de l'apéro, on s'installe dehors, pour profiter des derniers rayons du soleil, exactement le genre de moment qui fait du bien, simple et sympa... Et qu'est-ce qui est indispensable à un moment de convivialité et de partage...? Des pistaches évidemment. Mais pas n'importe lesquelles ! Parce que, depuis que j'ai découvert les Wonderful Pistachios , je ne jure plus que par elles, je n'imagine pas ne pas en avoir d'avance dans mes placards... Pour être tout à fait honnête, des pistaches, je n'en achetais plus. Ça avait pour moi un intérêt moyen sur le plan gustatif, et puis, la vraie galère, c'était de les ouvrir : parce que devoir attaquer la coque au marteau ou y laisser une dent, tout de suite, ça enchante un peu moins et, de là à ce que l'apéro s

Les survivantes - Lalie Walker

Image
Anne Boher, la très sérieuse et réputée légiste de la morgue de l'hôpital de Strasbourg, est harcelée et acculée, au bord du gouffre. Lettres anonymes et poupées ensanglantées déposées à son domicile sont sur le point de la rendre folle... Qui lui en veut ? Pour quelles raisons ? Serait-ce lié à sa volonté de demander l'exhumation des corps des victimes du fou de Blauelsand, affaire pourtant brillamment résolue, grâce à elle, deux ans plus tôt ? Y a-t-il un rapport avec le dossier 242 ? La maladie de sa mère ? Son amie Laure Bellanger, psychologue, et Franck Albertini, un ancien flic tourmenté, tentent de voler à son secours. De son côté, Enzo Marquèz, l'assistant de la légiste, cherche ce mystérieux dossier dans les labyrinthiques archives de l'hôpital, un lieu sur lequel courent d'étranges rumeurs parlant d'expériences médicales... En toile de fond, la canicule sévit, la capitale alsacienne connaît un été effroyable. L'hôpital est débordé, les déc

Sushi party

Image
Soirée à deux, en amoureux, hier. Du coup, on a fait péter les sushis à la maison, tranquilles. Et puis, pas n'importe les quels... Juste les meilleurs de la galaxie ;-) !!! Je t'en offre, Magda ...? *

Dans ma cuisine, des herbes

Image
Qui attendent patiemment que je sois décidée à les rempoter... Basilic, persil, cerfeuil et céleri qui viendront ravir nos papilles tout au long de l'été. De vertes saveurs que je partage avec toi, Chocoladdict . *

Ma semaine sur la blogo, le retour ! Et accessoirement #35

Image
Voui, je sais, mais ne dis rien... Y'a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ! Tiens... Faudra que je songe à changer cette bannière aussi...! Bref... Avec vous cette semaine, et même un peu au-delà... Je suis restée en arrêt devant le vaisselier de mes rêves . J'ai noté une idée shopping pour quand j'aurai crossé le channel ! J'ai mangé dans une boîte à bento à la mode danoise. J'ai eu plein de pensées pour un rêve devenu réalité . J'ai adoré une fille avec un drôle de genre . J'ai trouvé aussi accro que moi en matière de jeux à la c*n . J'ai constaté que les pharmaciens mettent chaque jour à mal le serment de Galien. J'ai surkiffé une foufoune pas comme les autres . J'ai eu envie de fraîcheur en relevant un bien sympathique défi . J'ai partagé la difficulté d'être sans enfant au milieu de certaines mamans. J'ai littéralement craqué pour de divins cocktails bullés . J'ai eu envie de me pre

Mémèràchats !

Image
Forcément !!! Pour Zaza et Magda . *

Ramène ta fraise !

Image
 À la sortie de l'hiver, je n'ai qu'une envie : délaisser les pommes, les oranges et les kiwis pour me jeter sur les fraises. À ta question, Virginie , je ne peux donc que donner une réponse de saison ! Je les choisis françaises, ça semble tomber sous le sens mais ça ne l'est visiblement pas pour tout le monde. Jamais de fraises espagnoles à ma table : non seulement elles sont bourrées de saloperies, pesticides et autres produits nocifs pour la santé, mais en plus leur culture est un véritable désastre pour l'environnement. Pour couronner le tout, elles n'ont aucun goût si ce n'est celui de flotte. Alors que, chez nous, nous avons des produits exceptionnels : je me souviens notamment des fraises de Phalempin qui constituaient l'inoubliable dessert dégusté à La Laiterie l'été dernier. De même, j'adore imaginer des desserts autour : charlotte, verrines, vacherin... Un délice ! Mais ma préférence ira toujours à celles du jardin de mes

Un éléphant, ça trompe énormément - Clic-clac #19, saison 2

Image
Ce curieux éléphant qui louche est en fait un refuge à insectes. Il fait partie d'un projet réalisé par les élèves de 3ème d'un collège horticole de la région. Pour Cricri . *