En vrac #172


✔︎ Chaque année, il y a comme une nostalgie qui s'installe à peine le mois de septembre commencé. Et cette sensation d'être un peu entre deux vies : avoir à la fois envie de prolonger les vacances et de plonger déjà dans les prémices de l'automne.
Mon été a été tout à la fois compliqué et très beau. J'en ressors riche de tas d'envies, de jolis projets et d'une motivation nouvelle. Alors, pour le coup, oui, je suis plutôt dans l'esprit looking forward et ça me va bien.

✔︎ Mon niéçou est rentré en 6ème lundi... on en parle du coup de vieux que ça nous file à tous ???
Non, en vrai, c'était hier que je la tenais dans mes bras dans son petit pyjama vert avec une grosse tête de chouette sur le bidou et qu'elle posait sur moi son premier regard de moineau intrigué. Si si, j'vous jure, c'était hier !

✔︎ Cela ne faisait aucun doute mais je prends tout de même la peine de l'annoncer de façon hyper officielle : je rempile pour une année d'atelier d'écriture. Évidemment.
Ça a été une telle révélation pour moi, ça m'a tellement permis de sortir de mon isolement à la fois physique et psychologique que je ne pouvais pas ne pas me donner une chance de revivre tout cela. Hâte de retrouver mes petits camarades le 24 maintenant.


✔︎ Parfois, dans la vie, on fait de jolies rencontres. Et sans qu'on sache ni comment, ni pourquoi, ces rencontres parviennent à nous faire avancer. Parfois bien plus vite en quelques jours qu'en des années entières. Constat bouleversant s'il en est.
Alors surtout, si j'ai un conseil à te donner, c'est de garder toujours les yeux grand ouverts, afin de ne jamais passer à côté de ces personnes précieuses.

✔︎ Des nouvelles des fauvettes :
Toupie a perdu un œil mais ni l'ouïe, ni l'odorat, ni encore moins l'appétit !
Chiff' attaque joyeusement sa quinzième année en mode super-glu.
La 'Scous nous a fait une belle frayeur de fin d'été à base de 54 heures de fugue.
Et Astrée est en passe de devenir le caïd du quartier, blessures de guerre à l'appui.
Bref. Tout le monde va bien.

✔︎ Jean-Jacques Goldman sur Deezer, enfin, c'est quand même un peu LA nouvelle de la fin de mon été !!! Du mien mais assurément pas de celui de MariChéri, je crois qu'il est à deux doigts de l'overdose.
Si toi aussi, ça t'a réjoui, je peux te poser une question : quelle est la chanson que tu as choisie d'écouter en premier ?


✔︎ Revenir sur les lieux de mes vacances de jeunesse a été une belle expérience, même si un peu déstabilisante.
Nous avions fait ce choix pour deux raisons. Parce que précisément, j'y avais passé plus de 20 étés et que j'en concevais une certaine nostalgie. Mais aussi parce que MariChéri ne connaissait pas du tout le coin et que, pour une fois que c'est moi qui peux lui faire découvrir un truc, je n'allais pas m'en priver. Et c'était bien chouette, quand bien même une constatation s'impose : il ne faut jamais chercher à rattraper les choses enfuies. C'est ainsi, c'est la vie.

✔︎ C'est hallucinant, cette propension qu'ont les hommes à vouloir à tout prix discuter sur les applications de jeu... sous-entendu évidemment discuter avec des femmes. Moi, perso, j'y vais pour JOUER, la bonne blague. C'est ballot mais c'est comme ça. Alors si, au moins, ils avaient la décence de continuer à jouer tout en papotant. Certains savent très bien le faire et c'est pour le coup, parfois réellement agréable. Preuve aussi que c'est possible !
Mais quand, dès la première fournée de question, tu as le droit à "Coucou. Ça va ? T'as quel âge ? T'es d'où ? T'es comment physiquement ?" (et sache que, pour toi, j'ai fait un effort sur l'orthographe), moi, perso, ça me donne juste envie de fuir...

✔︎ Je me suis offert pas mal de plaisirs de lecture ces dernières semaines, au premier rang desquels une formidable découverte et un grand classique qui m'impressionnait beaucoup et que je n'avais jamais osé attaquer.
Le premier, c'est Bill Bryson, auteur américain absolument déjanté. Sa fabuleuse enfance dans l'Amérique des années 1950 m'a littéralement fait hurler de rire. Il n'a pas son pareil pour éplucher les petits travers de ses contemporains. Et avec une grande tendresse qui plus est. Je sens que ma bibliothèque ne va pas tarder à déborder de ses bouquins.
Le grand classique, c'est L'Enfer de Dante. Ça m'a juste... waouh... pas de mots... Et surtout déjà terriblement envie de le relire. Une fois, peut-être deux. C'est tellement riche et foisonnant qu'avec le recul, je pense l'avoir dévoré un peu vite.


✔︎ J'ignore s'il s'agira là d'une quelconque bonne résolution de rentrée mais il fallait au moins un nouveau Tarantino pour me ramener vers les salles obscures ! Et autant te dire que le matin, en semaine, ce sont des conditions idéales, exactement comme je les aime. Quant au Tarantino en question, génialissime, as usual ! Affaire à suivre...

✔︎ Un peu bloquée quand je reçois un message qui déplore mon départ d'Instagram. Rien ne me fera changer d'avis, tout cela m'a fait bien trop de mal et je savoure grandement la légèreté qui est la mienne depuis cette décision. Au passage, j'adresse ma reconnaissance éternelle à la personne qui m'a aidée à la prendre.
Je ne sais pas quoi vous dire, à vous qui me regrettez. Sinon que je suis touchée, profondément. Et peut-être que vous pourrez venir me rejoindre ici. Parce qu'au final, je pense que j'ai tout de même besoin de ce lien avec le virtuel que j'entretiens depuis plus de 12 ans maintenant. Alors j'ai choisi de faire revivre ce blog. Autrement. Comment ? À vrai dire j'y réfléchis encore.
Mais sachez une chose : vos mots ne sont pas et ne seront jamais lettre morte.

✔︎ Presque 7 mois sans vrac, je suis la seule à avoir trouvé ça long...?!

*

Commentaires

  1. Moi aussi j'ai trouvé ce temps long... plus de la moitié d'une année !
    Quand même !
    Est-il possible de savoir où se niche ce si joli panorama ? Cette photo me donne très envie de m'y rendre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien ce que je me disais aussi...!
      Il me reste juste à tenir le rythme maintenant que j'ai réussi à revenir.

      Quant au joli panorama, il s'agit du lac de Serre-Ponçon dans les Hautes-Alpes. Un lieu vraiment magnifique où il y a mille choses à découvrir.

      PS : "unknown", c'est qui ?! ;)

      *

      Supprimer
  2. Même si je ne commenterait pas tout le temps, j'ai gardé ton blog dans mon Feedly et je te lis toujours avec grand plaisir

    RépondreSupprimer
  3. Contente de te lire ici, je vais devoir me contenter d'une photo en début de tes billets mais je suis ravie de lire tes mots.... miss you ma copine.... bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ooohh ma Maud... ;)
      J'essaierai de mettre un peu plus de photos alors !

      Je t'embrasse fort.

      *

      Supprimer
  4. Bonne rentrée ! Avec ou sans "vrac"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Liza !
      Ravie de te voir de passage ici, j'espère que tout va bien sur les bords de la mer Égée. ;)

      *

      Supprimer
  5. Derrière "Unknown" il y a Emma qui n'est que liseuse de blogs et qui ne sait pas utiliser les ficelles de la chose, même simplement enregistrer son nom...
    J'avais essayé de laisser un commentaire sur un billet précédent, mais sans succès ! J'ai déjà un peu progressé :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est parfois un véritable casse-tête que de laisser un commentaire.

      Quant à Serre-Ponçon, pas vraiment étonnant que tu n'aies pas reconnu. À Savines, le Morgon, tu l'as dans ton dos. ;)
      Et cette photo a été prise pour ainsi dire à l'autre bout du lac, au niveau du belvédère du barrage. Une bonne raison pour y retourner, non...?

      Belle journée à toi.

      PS : j'ai le tutoiement facile, n'hésite pas à me le dire si ça te gêne.

      *

      Supprimer
  6. Et j'espère aller prochainement à Serre Ponçon ! J'ai passé des vacances à Savines le Lac il y a très très longtemps, et je n'ai même pas reconnu... il est vraiment temps que j'y retourne !

    RépondreSupprimer
  7. Idem pour moi je n'arrivais pas à laisser de commentaires jusque là...contente d'avoir de vos nouvelles
    MA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci infiniment, MA.
      Je suis ravie que les esprits des internets soient assez disposés pour vous laisser venir déposer vos petits mots ici, tu n'as pas idée à quel point ils sont précieux.

      PS : même remarque que plus haut en réponse à Emma au sujet du tutoiement. ;)

      *

      Supprimer
  8. Ta nièce en sixième !!!!! Waouhhhh , le coup de vieux !!!!
    J'ai fait "comme toi" ;) avec Goldmann et la 1ère chanson que j'ai écoutée c'est "sache que je"
    Fan absolue de Tarentino, j'espère arriver à aller le voir avec mon mari si ses retours de Cherbourg arrivent à coïncider avec mes temps libres....... C'est pas gagné !!!!
    Perso, je suis ravie de te retrouver sur le blog :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu te rends compte...??? Je me revois vous annoncer que ma sœur était enceinte !

      "Sache que je", elle tourne pas mal par ici aussi ces jours derniers.

      Quant au Tarantino, je confirme, il vaut le détour. Vivement le retour de Cherbourg.

      Des bisous ma clochette et merci pour ta fidélité sans faille. <3

      *

      Supprimer
  9. euh c'est moi l'unknown du commentaire précédent !!!! Bisous magiques d'une petite fée sudiste devenue bretonne !!!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Et si tu me laissais un petit mot...?

Posts les plus consultés de ce blog

Les pourquoi en images 2014 - Philippe Vandel

Rassurez-moi, vous dites bonjour à vos voisins, vous...???