Morning Glory, récap' #1



Ce n'est un secret pour personne, depuis que j'ai choisi de quitter IG, j'ai légèrement compensé en faisant mon grand retour sur Facebook. Pour garder certains contacts, c'est un fait, mais aussi et surtout parce que je ne peux vivre sans m'exprimer en permanence, sans écrire ce qui me passe par la tête, ce qui m'agite les neurones et me noue parfois le ventre. D'où l'idée de ces petits statuts matinaux que je délivre quotidiennement sur mon mur, et en mode public, comme tout le monde, je change mais il se trouve que je n'ai toujours rien à cacher.

J'y parle de tout, de rien, de ce qui me meut, de ce que j'aime et qui me fait vibrer. Je râle aussi un peu parfois, si je ne râlais pas, je ne serais plus vraiment moi.
Y'a des gens, des livres, des journées plus ou moins bien remplies. Parfois des blagues, pas toujours du meilleur goût, mais je l'avoue, elles me font rire, je reste et resterai toujours mon meilleur public je crois. Et je préfère te prévenir, parfois, j'y suis même franchement vulgaire.
Et il y a toujours de la musique pour accompagner. Ça motive, ça donne le ton de la journée, ça ponctue, ça tout-ce-que-tu-veux et surtout j'espère que ça te fait du bien, au moins autant qu'à moi.

Certains de vos retours quant à ces petites parlotes matinales m'ont beaucoup émue et donné l'idée de regrouper ces statuts à rallonge pour les publier ici chaque dimanche. Pour ceux qui ne seraient pas présent dans l'antre diabolique et pas toujours très clean qu'est FB. Du moins, c'est ce que j'en pense. Et après une bonne quinzaine de jours, je trouve que finalement, le lieu est finalement bienplus fréquentable que le souvenir qu'il m'en avait laissé. Bon, hors jours de Manif pour tous, cela va de soi. ;)

Bref.

Pour ceusses qui ne sont pas sur FB ou qui les auraient ratés, j'ai décidé de les regrouper ici en un billet hebdomadaire chaque dimanche.
Quant au nom que je leur ai donné, je l'assume totalement, voire même un peu plus. Ces blablas à rallonge, ce sont un peu mes érections matinales à moi !

***

Samedi 28 septembre

Hey ! Seems like I'm back here for real...!
Bon, je me réserve encore le droit de féliciter/remercier ceux à qui je dois ça, tiens-le toi pour dit. Ou pas.

Un petit Iggy Pop pour fêter ça ??

🎶 It's a rainy afternoon
In ninteen-ninety
The big city
Geez, it's been twenty years
Candy, you were so fine
Beautiful, beautiful girl from the north
You burned my heart with a flickering torch
I had a dream that no one else could see
You gave me love for free
🎶

Y'avait aussi Pixies et U.N.K.L.E dans ma short list, mais la légendaire voix de Kate Pierson qui a tant bercé ma jeunesse a tout balayé sur son passage.

Have a nice day FB !

#labandesondujour  -> Iggy Pop - Candy

*

Dimanche 29 septembre

Holà Planète FB !

Ce matin, y avait deux options... Du doudou caressant option mmmhhh qui te donne envie de rester au lit, et du dynamisant.

J'en étais là de mes réflexions matinales, à me dire que c'était plus de mon âge de me coucher à de telles heures (ma semaine entière a été hardcore en la matière) quand j'ai eu comme une furieuse envie de Deep Purple... Et Deep Purple, c'est bien, c'est pile poil le coup de pompe dans le cul dont j'avais besoin pour me lancer dans ce dimanche, un coup de pompe dans le cul avec assez de délicatesse pour pas trop me brusquer mais quand même !

Note pour moi-même : la vache, j'ai plus 30 ans...!

Happy sunday les Copains !

#labandesondujour -> Deep Purple - Hush

*

Lundi 30 septembre

Et voilà...

5 heures du mat', presque.
Des frissons, bien comme il faut, et pas mes préférés crois-moi. Non non... de ceux qui sont accompagnés d'un mug de citron chaud au miel posé sur ma table de chevet.

Est-il utile de préciser que je n'ai pas encore réussi à trouver ce c*nnard de sommeil ?! Et que je commence à trouver le temps long.

Je viens de terminer un Tom Perrotta et n'arrive pas à me décider quant à ma prochaine lecture. Palahniuk, Larry Brown, Tristan Egolf et SaFranko sont dans la short list. Indépartageables. Non, ça ne se dit pas, enfin, je ne pense pas, et de toute façon, oui, je m'en fous.
Indépartageables à un tel point que j'ai un temps pensé à les abandonner tous et à me lancer dans la RE-lecture. Sans parvenir cette fois-ci à départager John Kennedy Toole et Paul Auster...

Pffffff...

J'ai envoyé balader tout le monde et me suis pour la peine mis du dark et lancinant bien comme il faut dans les oreilles. Et je t'en fais profiter.

Happy lundi FB !!

#labandesondujour -> Jozef Van Wissem / Sqürl - The taste of blood

*

Mardi 1er octobre

Bon. J'avais deux options ce matin. Comme souvent me diras-tu. Mais ce matin, elles étaient si formidablement et si diamétralement opposées que j'ai vraiment dû prendre sur moi.

Option 1 :
- céder à l'appel du réveil (que j'ai entendu, je te laisse noter le progrès non négligeable)
- envisager la tête encore sur l'oreiller de remplir ma journée de trucs positifs, dynamiques, de trucs qui me remplissent moi-même de la satisfaction d'être un peu plus qu'être tout simplement
- projeter, des heures d'écriture, des virées ailleurs, des bons repas, des moments chouettes qui font vibrer
- et brancher les guitares, peu importe comment, pourvu qu'elles soient très saturées

Option 2 :
- faire celle qui n'a rien entendu et crois-moi, je fais ça très bien
- traîner encore un peu et m'enfoncer dans un truc doudou, sensuel et caressant comme seuls certains matins en ont le secret
- repartir dans mes rêves (à ce sujet, je me suis dit qu'il faudrait que je pense à recommencer à te les raconter, on s'est tellement marré avec ça il y a quelques années !)
- trouver du qui-donne-envie-de-pas-grand-chose-de-plus-que-s'exercer-à-repeupler-la-Terre-entière-quand-bien-même-elle-en-a-tout-sauf-besoin + tout ce que je ne te dis pas

Bref.

J'ai branché les guitares !!

Passe un joli mardi. 

PS : elles sont pas grave dépoussiérées, pour le coup, comme ça, Les Portes du pénitencier ?!

#labandesondujour -> Frijid Pink - House of the rising sun

*

Mercredi 2 octobre

Un peu en vrac mais pas trop...

Je me suis endormie hier soir à une heure correcte avec Môssieur Sylvain Tesson, à qui il convient de reconnaître certaines qualités pour ne pas dire des qualités certaines en matière de compagnie nocturne. Et j'ai dormi presque 6 heures... un record absolu si on se retourne sur les 10 derniers jours !

Bon, pour ce qui est de la qualité de mon sommeil, il conviendrait de recueillir le témoignage des oreillers qui ont de toute évidence connu des heures difficiles au cours de la nuit, vu où je les ai retrouvés ce matin. À moins qu'ils n'aient choisi de vivre leur vie propre, rien ne m'étonnerait plus.

Du coup, je suis là devant mon mug de thé (horreur, j'avais plus de quoi sacrifier au réconfortant rituel du café au lait de 6h30), avec mes cheveux en pétard, plein d'envies pas toutes super avouables ici, mes ongles pimpés en mode badass avec le plus badass des vernis, en l'occurrence le Rouge Noir de chez Chanel et un programme sportif pour cette journée qui commence.

Prends ma main, on file FB !

- euh... pour de vrai, je retournerais volontiers me coucher... -

- le point sur la situation, 22 minutes après la rédaction de ce statut : de retour dans mon lit, avec un recueil de nouvelles de Dan Fante et une histoire de bottes qui me trotte dans la tête, va vraiment falloir que je la couche sur papier, celle-là... mais plus tard, hein, ouais, plus tard, c'est bien ! -

#labandesondujour -> Unkle - Hold my hand

*

Jeudi 3 octobre

Ça ne te dérange pas FB si on démarre tout en douceur aujourd'hui...?

Non parce que je t'explique.

Je viens de faire une nuit à peu près normale. Ça me fait marrer d'écrire ça, on dirait une jeune maman fière de sa progéniture. Exactement ce que je ne serai jamais.
Bref.
Ma nuit a été des plus normales. Enfin... normale, c'est si on fait abstraction de tous les rêves qui l'ont peuplée... pas anormaux pour autant mais tout de même franchement explicites... Alors je me dis que ce serait quand même dommage de les quitter comme ça...

Je viens aussi de sortir en nuisette pour prendre en photo le ciel du matin, hallucinant de beauté aujourd'hui. Oui. En nuisette. Avec 4°C affichés au thermomètre. J'aime autant te dire qu'elles ont été vite prises, les photos !
Alors pour le coup, j'ai attrapé un bouquin, dans la famille Fante, je demande le père, et cédé à l'appel de la couette encore un peu chaude de tout le temps que j'y ai passé depuis hier soir.

Et pour la caresse qui va bien avec, j'ai pensé à Michael Kiwanuka. Enjoy !!!

#labandesondujour -> Michael Kiwanuka - Cold little heart

*

Vendredi 4 octobre

Y'a pas que les plaisanteries les plus courtes qui sont les meilleures, parfois les nuits aussi. 4 heures de sommeil au compteur et je suis dans une forme éblouissante/étonnante/réjouissante !

Ce qui en soi tombe plutôt bien, vu le programme du jour...

Dans lequel il semblerait raisonnable que je parvienne à caser une bonne grosse séance de sport... Mais hélas, raisonnable, c'est tout ce que je ne suis pas...! 

Bah, qu'à celà ne tienne, je trouverai bien un autre truc pour me défouler !!

Passe un joli 'dredi FB !

🎶 My name is trouble, my first name's a mess
No need to greet me, I'm here to confess
That if you let me hold you I won't hold my breath
And if you let me love you I will love to death
🎶

#labandesondujour -> Kerenn Ann - My name is trouble

*

Samedi 5 octobre

... pas d'humeur super loquace ce matin...

J'aurais bien besoin, en vrac :
- de quelques heures de sommeil, rapport au réveil de 3h11 la nuit dernière
- d'inspiration, flûtain, ça fait au moins une semaine que je n'ai rien écrit qui tienne la route
- d'un semblant d'énergie qui me permettrait de faire au moins ce fameux minimum syndical qui rend la vie quotidienne supportable
- de bon son dans les oreilles, m'enfin, pour ça, je n'ai pas bien loin à chercher
- de l'assurance que le XV de la Rose va remporter son match contre les Pumas
- d'une bière, ouais, on s'en fout qu'il ne soit pas encore 11 heures, y'a plus d'heures pour rien de toute façon ma Bonne Dame.

Et si, dans le même temps, on peut débarrasser mon compteur de vie d'une bonne quinzaine d'années, je suis pas contre...!
#cestmochedevieillir

Have a nice day FB.

#labandesondujour -> Fatboy Slim - Right here, right now



*

Dimanche 6 octobre
Hop hop hop, on enchaîne !

J'ai adoré mon réveil.
Naturel.
À une heure décente.
Et dans un grand éclat de rire.
Même ma tête de panda un peu fatigué dans le miroir de la salle de bain n'y aura rien fait. C'est pas parce qu'on a oublié de se démaquiller en se couchant la veille que ça doit nous gâcher le matin.

Pis de toute façon, y avait des croissants.
Et après une nuit passée un peu à New York, rapport à ma fin d'après-midi d'hier en compagnie de Woody Allen, et un peu sous le soleil sec et brûlant de Californie, je suis plongée dans un David Vann oppressant à souhait, qui à mon humble avis risque fort de détrôner Sukkwan Island dans mon cœur de lectrice, ben c'était une chouette idée.

La météo, cette sournoise, avait annoncé un dimanche bien de merde alors j'ai enfilé la configuration "cocooning tout confort" en même temps que mon pantalon de yoga. Pantalon de yoga qui ne m'a jamais servi à faire quoi que ce soit qui s'approche de ce pour quoi il a été conçu, qu'on se le dise.

Pour le glamour, on repassera. D'autant plus que j'ai jugé utile de compléter le tout d'une coiffure d'inspiration Gareth Bale (si tu ne vois pas de quoi, de qui je parle, Gougueule est ton ami et te permettra au passage de vérifier que même avec une coupe de merde, un mec au cul de rêve reste un mec au cul de rêve et ne perd rien en efficacité, rapport à l'effet qu'il fait).
Bref.
Je confirme, pour la sexy attitude, on repassera.
Pour la perspicacité des prévisionnistes de Météo France aussi, y'a que du bleu, partout où je regarde dans le ciel.

Et puis, une fois que le XV de France aura décroché son billet pour les quarts de finale de la RWC 2019, j'aurai plus que ça à faire que de traîner... elle est pas belle, la vie...?!?

Que ton dimanche soit doux FB !

#labandesondujour -> Scorpions - Rock you like a hurricane

*

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Rassurez-moi, vous dites bonjour à vos voisins, vous...???

Les pourquoi en images 2014 - Philippe Vandel