Morning Glory, récap' #10



Une semaine de statuts matinaux sur FB.

***

Lundi 2 décembre

7h59

Lundi matin... la semaine qui débute, la page blanche toussa toussa... je ne vais pas te faire l'affront de le préciser une fois de plus, je sais que tu as saisi l'idée depuis longtemps maintenant.

Ici, j'ai choisi de faire un peu traîner.
Peut-être un peu la faute à la nuit que je viens de passer. À ce qui la remplissait. À ce dont elle s'est montrée vide. Une fois de plus.


Il est des expériences qui te marquent, certaines qui te transportent, certaines qui te transforment.
Qui laissent dans ta tête et sur ta peau comme une brûlure. Profonde. Comme une douleur. Lancinante et pulsatile.
Des trucs qui t'ont fait te sentir vivante comme jamais et que tu revivrais volontiers. Mais tu n'oses pas. Pourquoi, tu ne sais évidemment pas.
Et ils te semblent aujourd'hui tellement inaccessibles que tu en viens à te demander si tu ne les as pas inventés.

Et Verlaine jamais bien loin, je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant...

En attendant, j'ai convoqué ce matin la bande-son de mes 15 ans. Peut-être que ça allumera chez toi comme ici de jolies étincelles de souvenirs.

Et que ton lundi soit doux !

#labandesondujour -> Depeche Mode - Question of lust

***

Mardi 3 décembre

6h03

...

C'est pas comme ça qu'on va arriver à se réveiller me diras-tu...

Et tu sais quoi...?

Si c'est exactement comme ça que moi, j'ai envie de me réveiller... 😉


🎶 I wanna hold you in my arms 🎶

Mes hommages du mardi FB !

#labandesondujour -> Ray LaMontagne - Hold you in my arms

***

Mercredi 4 décembre

6h42

Bonjour bonjour !!

Tombée de mon lit un peu avant 4 heures. Alors que le réveil était programmé pour sonner à 5... je te laisse imaginer mon humeur...
Et encore, je te fais grâce du nombre d'heures de sommeil. Un indice cependant : elles étaient juste assez nombreuses pour être plusieurs...!!


Mais c'est pas grave, ce soir je me coucherai dans une autre ville, 1.200 kilomètres plus à l'est. Si ça c'est pas une super motivation !

Passe un excellent 'credi Love. 💜

Note pour toi-même : je suis cette meuf capable d'écouter tour à tour Véronique Sanson, Dusty Springfield, Deep Purple et Dalida en chantant à tue-tête sous la douche... et hop... grand écart... avoue que, sur ce coup-là, tu ne t'en sors pas trop mal...!

#labandesondujour -> Lions - White angel

***

Jeudi 5 décembre

6h36

Je serai brève ce matin.

La journée d'hier a été bien daubesque en terme de relations humaines. Penses-tu, je l'ai passée à servir de paillasson en tous genres, au propre comme au figuré, à quelques mecs mal embouchés qui m'ont saoulée. Prodigieusement.
"Mal embouchés", c'est cadeau parce qu'un tas d'autres qualificatifs m'ont traversé l'esprit et j'aime autant te dire qu'ils étaient autrement plus accablants.


Bref.

On oublie. Prague m'appelle.

Happy jeudi Baby !!

#labandesondujour -> Neneh Cherry - Woman

***

Vendredi 6 décembre

9h57

Aaahh je vais te dire un truc... ce Morning Glory-là, j'avais dans l'idée de le soigner. Mais alors de le soigner à un point... terrible. Terriblement s..........

Oh et puis merde.

Il fait froid à Prague. Polaire si l'on en croit la température ressentie.
C'est comme dans la vraie vie.

Qu'à cela ne tienne, c'est comme dans la vraie vie, on trouve des moyens de se réchauffer.

Pour la bande-son, je me suis fait plaisir avec ce message ô combien universel. Quand bien même j'ai longuement hésité avec Ding Ding Dong (Ring my bell) des Rita, excessivement approprié mais hélas déjà publié. Ouais parfois j'obéis à certaines règles, plus facilement quand c'est moi qui les édicte cela va de soi. Pas bien grave, #ceuxquisaventsavent.

Přeji hezký den !!

#labandesondujour -> Eric Idle - Always look on the bright side of life

***

Samedi 7 décembre

10h44

Je ne vais pas m'en cacher, j'ai le morning Glory en berne... ça reviendra.

Ou pas.

Mais j'ai 58 jolis cailloux au doigt alors... 😉

Happy samedi à toi !

#labandesondujour -> Archive - Silent

***

Dimanche 8 décembre

*

Hello Love !

Hier soir, devant un verre de gin, dans les salons de l'aéroport de Prague, j'avais un peu de temps à occuper tout en espérant que la grève des contrôleurs aériens en France n'affecterait pas mon vol de retour, pour une fois que je voyage en business class, ça m'aurait bien saoulée. Ouais, plus que le gin. Je me suis donc attaquée à la proposition d'écriture qui nous a été faite par Marie lors du dernier atelier, que j'ai séché ouais, la faute à ma valise qui ne se remplissait pas assez vite.

Le thème : le bout du monde.

Tout un programme !
Un programme qui m'a laissée sinon bouche béée du moins bien à sec en terme d'idées. Et par conséquent d'écriture.

Après tout, c'est quoi, le bout du monde ?? Un lieu dépaysant? Où tu perds tes repères ? Un lieu de fuite ? Un lieu pas nécessairement lointain mais difficile d'accès ?

Je crois que le bout du monde, pour moi, c'est tout sauf ça. Et qu'a contrario, je ne peux l'envisager que comme un lieu de retrouvailles, de convergences, comme un point final que je pourrais mettre à une aventure, à une quête. Pour un jour. Ou pour toujours.

Mon bout du monde est un lieu qui existe, peut-être, ou que je rêve, le façonnant de façon inconsciente à l'image que je m'en fais. Après tout, c'est mon idée, mon havre, mon refuge.
Mon bout du monde ne souffre pas l'à-peu-près, pas plus que les faux semblants et les non-dits. Je sais, je l'idéalise. Mais si je ne peux pas faire ça le concernant, alors autant ne même pas en envisager l'existence.

Mon bout du monde, c'est là où je SUIS. En majuscules parce que chargé de tout ce que ça implique. Être... probablement la chose la plus compliquée qu'il m'ait été donné de vivre. D'où l'idée prégnante que la notion de bout du monde à tout à voir avec ça.

Mon bout du monde, finalement, je crois bien qu'il est en moi.

Mon bout du monde, c'est là où je suis.

Là où je suis et où tu es avec moi.

🎶 I could make you happy, make your dreams come true
Nothing that I wouldn't do
Go to the ends of the earth for you
To make you feel my love
🎶

Et que ton dimanche soit rempli de lumière !

#labandesondujour -> Bob Dylan - Make you feel my love

*

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Rassurez-moi, vous dites bonjour à vos voisins, vous...???

Oh purée... Eric Forrester va mourir...