Articles

Affichage des articles du 2013

Ma belle année 2013

Image
En janvier, j'ai su que j'allais encore me régaler pendant toute une année à photographier le ciel sous toutes ses coutures.


J'ai tremblé, j'ai pleuré devant l'intolérance et la bêtise descendues main dans la main dans la rue.
Et j'ai nourri les oiseaux de mon jardin.


En février, j'ai sorti les aiguilles, acheté de la laine, et me suis mise à tricoter.


Je l'ai trouvé long, le chemin entre Lui et moi, mais je ne savais pas encore toute la chiasserie dont allait me gratifier cette p*tain d'année... Et j'ai passé une matinée émerveillée dans un temple de la gastronomie.

En mars, j'ai versé ma larme à l'idée que l'oisillon de mon Chéri ait déjà dix-sept ans. On a essuyé la tempête de neige du siècle.


J'ai été bouleversée par une lecture on-ne-peut-plus d'actualité.


En avril, je suis littéralement tombée sous le charme d'une très chouette box beauté.


J'ai trempé une vieille pièce toute pourrie dans un verre de soda et j&#…

2013, une année de lecture

Image
Comme chaque année, je viens te donner la liste de mes lectures passées. Bon, je sais, j'ai été particulièrement nulle pour ce qui est de t'en parler, je pense que tu l'as constaté sans que j'aie besoin de le préciser. Un je-ne-sais-quoi me dit que ça pourrait changer en 2014, il le faudrait bien en tout cas.
Un rythme de lecture qui ne change pas beaucoup par rapport à l'an dernier, même si je t'ai fait grâce dans cette liste des nombreuses bandes dessinées que j'ai dévorées. Il y a aussi malheureusement des tas de livres que j'ai abandonnés en cours de route, dont certains qui ont vraiment été des succès en librairie, sur la blogo et ailleurs. Je pense notamment à Avant d'aller dormir (S.J. Watson) qui a généré tellement de cauchemars chez moi qu'il m'empêchait justement de dormir, Un jour (David Nicholls) que j'ai trouvé d'une insipidité rare, ou encore La vie commence à 20h10 (Thomas Raphaël) qui a réussi à ne me faire sourire q…

Un petit souci de torréfaction, la reine d'Angleterre dans mon salon et une soupe pour revenir à la raison

Image
Ma semaine en Instagram #63
Et voilà, nous y sommes : dernière semaine pleine de l'année... Une semaine de Noyël bien remplie même si j'ai réussi une prouesse, oublier le chargeur de mon TéléPomme à la maison en partant chez mes parents lundi. Du coup, tu louperas les mille et uns délices cuisinés pour l'occasion, les bulles dans les coupes juste avant de trinquer, le regard émerveillé de ma nièce en découvrant le sapin et surtout tous les paquets à son pied, les jolis présents que j'ai reçus, la pintade qui déchire de ma mère, et j'en passe, et j'en passe. Cela dit, même pas eu besoin de me coller à l' #igdefi cette semaine, Madame Parle, le thème (#cadeaupourrave pour ceux qui n'étaient pas au courant) était loin d'être d'actualité pour moi ! Une chose est sûre : j'espère que votre Noyël a été aussi beau, aussi chaleureux, aussi doux que le mien.
Dimanche


Lundi

Mardi


Mercredi


Jeudi


Vendredi


Samedi

En vrac #104

Image
Il y a des tas de trucs que je voudrais te raconter mais je ne sais pas par quel bout prendre les choses. Sympa le flacon d'huile pailletée tout neuf qui se répand intégralement dans ma trousse de toilette... Je suis super contente : ma sœur et ma mère ont adoré leurs trendy châles. Mademoiselle A. est top équipée en outils de nail-art maintenant, je sens que je vais encore servir de cobaye. Trois repas de Noyël en quatre jours, là, c'est bon, mon estomac, ma balance et moi, on dit stop ! Mon Chéri est vraiment le plus adorable des chéris, même mes parents le pensent, c'est te dire. Y'a pas à dire, le rire, c'est la vie. Et voilà, on y est : notre bibliothèque gourmande est pleine, elle ne peut même pas accueillir le petit dernier... :/ Ma nièce n'a pas la langue dans sa poche, elle a des avis sur tout et moi, je surkiffe. Euh, sinon, c'est normal d'être aussi fatiguée que ça...??? Là, je suis à deux doigts de l'overdose de téléfilms romantico-cul-…

Tout va bien...!

Image
On cuisine, on rigole, on emballe, on déballe, on bouffe, on boit, on kiffe... La vie, la famille, les cadeaux, les grandes tablées. On se dit qu'on a de la chance. D'être où on est, entouré de ceux qu'on aime. Et qui nous aiment. On se dit que, ces moments-là, il sont précieux, tellement précieux. Et on espère que c'est aussi chouette par chez vous...!
*

Une féline couchée dans mon lit, un peu de Provence et d'Asie et une couronne de Noyël toute pourrie...

Image
Ma semaine en Instagram #62
Le temps a filé à la vitesse de l'éclair cette semaine, je n'en ai rien vu passer ! C'est chaque année la même chose : à la mi-décembre, on a l'impression d'être bien, dans les temps, d'avoir pensé à tout et quand on arrive dans les six-sept derniers jours avant Noyël, là, c'est la catastrophe... Le cadeau que t'as oublié, l'ingrédient pour la bûche que t'arrives pas à trouver, tous ces petits trucs d'organisation qui n'ont l'air de rien comme ça mais qui te paraissent infranchissables. Il serait temps que je recommence à bosser moi, ça m'aiderait probablement à y voir plus clair jusque dans ma vie privée !!!
Mais bon, elle était top, hein, cette semaine, Madame Parle ! ;-)
Dimanche

Lundi


Mardi


Mercredi

Jeudi

Vendredi

Samedi

Que la semaine qui vient soit douce ! Je vous souhaite à tous et toutes un merveilleux Noyël, rempli de joies, d'amour, de plaisirs simples et de tout ce qui vous fait tripper.
*

Mes sapins pas comme les autres {avec un peu de DIY dedans}

Image
La dernière fois que je t'ai causé sapin, c'était pour te faire part de mes doutes existentiels quant à la forme que celui-ci allait devoir prendre pour ne pas trop tenter mes félines. Au passage, merci pour les commentaires laissés ici ou ailleurs, ils m'ont cassée de rire ! Pour être tout à fait honnête, alors même que je rédigeais ce billet, j'avais déjà une idée derrière la tête, un truc à base de bois flotté, de fil de pêche, à la fois naturel et épuré, je le visualisais bien mais encore fallait-il que je me mette en quête de la matière première. Et là, une flemme immense. Pas de celle qui te fait dire qu'une petite sieste ne serait pas de refus, hein, non, une grosse, énorme, phénoménale. Et pis des tas de bonnes excuses aussi, genre depuis le temps que je traîne mes guêtres sur la plage, quel que soit le moment de l'année, je n'y ai jamais vu la moindre branchouillette de bois flotté. Dans le même temps, je ne te cache pas que j'ai été terriblem…

Coup de cœur pour les pieds

Image
À la rentrée, quand je me suis lancée dans mon vaste plan de restructuration de mon existence, j'ai évoqué le fait de porter régulièrement autre chose que des Converse. Il faut dire que, depuis le jour où on a arrêté de me faire ch*er sur ma tenue au boulot, je n'ai plus porté que ça. Même pas je te dis le nombre de paires que j'ai. Même s'il y a probablement bien pire que moi, je trouve que, dans le genre déraisonnable, c'est déjà bien assez ! Seulement j'ai beau les adorer, elles ne me veulent pas que du bien et mon médecin a plus d'une fois été obligé de tirer la sonnette d'alarme, en ma faisant les gros yeux et tout et tout. Trop plat, les Converse, qu'il a dit... :/

Alors, l'hiver dernier, j'ai investi dans une paire de baskets compensées de chez Starfly. Je les ai dégotées sur un site de ventes privées, je les ai trouvées chouettes, elles étaient d'un joli gris, j'étais dans ma période gris, elles étaient toutes fourrées d'…

Des joies et des usages de la banque...

Image
Au Crédit Agricole, on prend le temps de te téléphoner. Oh, pas pour prendre de tes nouvelles, non, pour te vendre un truc qui ne te servira à rien, et qui accessoirement coûte un bras. Et quand tu prouves à ton interlocuteur par A + B que tu n'as pas besoin du truc en question, qu'on compte te facturer 7,40€ alors que tu bénéficies déjà de ce service pour 5,49€, le changement dans son ton te fait de suite comprendre que, là, il est en train de serrer les dents pour ne pas céder à la tentation de te traiter de grosse connasse.
Au Crédit Agricole, quand tu profites de ce coup de fil pour demander une bricole, en l'occurrence qu'on augmente ton plafond CB d'une centaine d'euros, juste le temps des fêtes de fin d'année, on te dit qu'on doit en référer à la hiérarchie avant de te donner une réponse. Oui, parce qu'on est capable de faire certaines choses mais pas d'autres, à moins qu'on soit juste vachement impressionné par ton énorme compte en …

En vrac #103

Image
Publier un article en oubliant complètement de le titrer, ça, c'est fait. Surkiffe l'heure du coucher, quand Mademoiselle A. vient faire le pitre dans notre chambre !
 Mes voisins doivent me trouver bizarre, avec ma lubie de prendre des photos du ciel en pyjama.
Gougle Traduction, c'est quand même des barres de rire !!!
L'atelier tricot fonctionne à bloc : j'ai presque terminé les deux trendy châles que j'avais en cours.
Impossible de lire en ce moment... J'ai enfin reçu les cadeaux de Noyël qui me manquaient, je les attendais juste depuis cinq semaines ! Trop bon de se réveiller la nuit avec un petit chat-bouillotte roulé en boule contre soi sous la couette. Y'a des gens, je me demande comment ils font pour se regarder dans une glace avec tout le mal dont ils sont capables...
 La visite chez l'ophtalmo  à la fin du mois, ça ne va pas être du luxe.
Bon, et ma couronne avance bien, avec un peu de chance, je l'accroche à la porte dans la journée.

Des bonnes résolutions, des céréales et des baskets, un mois plus tard !

Image
Le mois dernier, je t'ai raconté comment j'ai cédé à l'appel des sirènes de la bonne résolution et ma rencontre avec ce truc qui m'était jusqu'alors totalement inconnu et qui, je dois l'avouer, me faisait un peu peur, j'ai nommé le sport. Et je t'ai aussi promis de revenir pour te dire où j'en étais. Oui, je t'entends d'ici, je t'ai même parlé d'une surprise. T'inquiète, hein, j'ai pas oublié. Bref, me voilà au rapport !
Bon, on ne va pas se mentir, le mois qui vient de s'achever a été éprouvant, psychologiquement je l'ai passé au fond du trou, même si j'évite de faire état de ce genre de choses ici en faisant tout pour que ça se remarque le moins possible. Du coup, j'ai quelque peu relâché mes efforts. Physiquement tout du moins, parce que, dans ma tête, étonnamment, les idées de changement ont continué leur petit bonhomme de chemin. Elles sont même en passe de prendre une grande envergure, ouais…

En vrac #102

Image
Un jour peut-être, je trouverai l'inspiration pour ma couronne de Noyël... :/
Monsieur Mac doit sentir qu'il se trame un truc, jamais il n'a été aussi capricieux.
 Attassion, je délaisse le point mousse pour m'attaquer au point de filet !
FedEx qui s'offre un spot de pub de 143 minutes à 90 millions de dollars et qu'est pas capable de localiser ma baraque...
Qu'est-ce que je dors mal quand mon Chéri n'est pas là.
Mon banquier est un gros c*nnard, je sais, je l'ai déjà dit hier mais ça fait tellement de bien !!!
C'est pas possible autrement, ma nièce a dû faire l'Actor Studio dans une autre vie !
Plus de huit ans que Chiffon est collée à moi, y'a des moments où ça me saoule, mais d'une force !
Danse de la joie : j'ai retrouvé exactement le même jean que celui qui a rendu l'âme à la mi-octobre et que j'aimais tant. C'est inouï ce qu'il peut m'énerver, le Christophe Michalak.
Gloups, je viens d'apprendre qu&…

À la recherche du parfait dessert de Noyël - Mercredi gourmand #125

Image
Et voilà, c'est la dernière ligne droite. Dans une semaine, on sera tous et toutes entre le foie gras, les coquilles saint-Jacques, les huîtres et la dinde... Pour nous, ce sera chez mes parents. Nous ne serons pas très nombreux, neuf en tout. Et, comme chaque année, chacun de nous prend en charge une partie du repas. Tu connais mon bol légendaire, on m'a assigné le dessert. Ma mère devrait s'intéresser un peu plus à ce blog et à ce que je raconte dans mes Mercredis Gourmands en général. Elle devrait s'intéresser un peu plus à moi en particulier. Alors elle saurait que, si j'avais moi-même dû choisir, j'aurais opté pour n'importe quoi sauf le dessert...!
Mais bon, comme l'esprit de Noyël s'insinue partout, il a même réussi à pénétrer mon propre cerveau : je n'ai pas envisagé une seule seconde de me plaindre de ce choix et suis allée commander une bûche chez mon pâtissier. Affaire classée concernant le réveillon. Reste à choisir le dessert que n…

Swap de Noyël, le sprint final

Image
9h29... J'émerge. La faute à Chiffon : elle est installée sur mon oreiller, au-dessus de ma tête et me lèche amoureusement le front de sa petite langue râpeuse, dans un assourdissant concert de ronronnements extatiques, et ce truc-là, ça n'a qu'un effet sur moi : tuer mes envies de grasse mat'. Bon j'ai tenu dix minutes quand même, en me disant qu'elle se lasserait probablement avant moi mais rien n'y a fait. Ouais, je sais, ne dis rien... 9h36... Je descends l'escalier les yeux encore à moitié fermés, vais faire un bisou à mon Chéri dans son bureau. Oups, une fois de plus j'y suis rentrée sans vérifier qu'il n'était pas en conférence téléphonique. Mais bon, cette fois-ci, je n'étais pas habillée d'une simple mais néanmoins superbe culotte en dentelle !!! Je file à la cuisine et fais chauffer mon café au lait... 9h39... Je me prends un coup d'énergie avant même de l'avoir bu : je décide d'emballer les derniers cadeaux de…