Aux malheurs des dames - Lalie Walker

by - vendredi, avril 02, 2010


La tension monte au Marché Saint-Pierre, temple du tissu au mètre. Lettres anonymes, menaces, étranges poupées de chiffon clouées aux portes, persistante odeur de brûlé dans les étages... Et bientôt des employées manquent à l'appel. Alors que la peur envahit les pentes de Montmartre, le brouillard s'épaissit. Qui peut bien être à l'origine de ces agressions : un concurent malveillant, des prédateurs liés au Milieu, un fou...? La police piétine, l'étau d'une construction implacable se resserre sur le Marché.
Dans la psychose générale, Rebecca Levasseur prend l'enquête en main, arpentant les ruelles de la Butte, sondant les âmes et les consciences à la recherche des disparues.
Saint Pierre, priez pour elles !

Ecrivain, scénariste, psychothérapeute, Lalie Walker est l'auteur de nombreuses nouvelles et de romans noirs, parmi lesquels L'Appel du barge (Baleine, 2007) et La Stratégie du fou (Folio policier, 2008), suite de N'oublie pas (Folio policier, 2007).

***
Peut-être avez-vous entendu parlé de ce roman qui a récemment défrayé la chronique.
En effet, son auteur est attaquée en justice par les dirigeants du déballage Dreyfus, plus connu sous le nom de Marché Saint-Pierre.
Ils n'ont guère apprécié qu'elle situe dans leur établissement son histoire de tueur psychopathe.
Ils ne réclament pas moins que l'interdiction du livre et 2 millions d'euros de dommages et intérêts... On croit rêver, c'est la liberté de création qu'on attaque !!!
(Le jugement sera rendu le 9 Avril prochain.)

En attendant, ils ont réussi, probablement bien malgré eux, à faire une publicité sans précédent à ce roman, par ailleurs excellent !

Reste qu'en lisant ce livre, je n'ai jamais ressenti quoi que ce soit de négatif à l'encontre du Marché Saint-Pierre.
Comme l'a écrit quelque part Stéphane Michaka, jeune auteur de polar lui aussi, ça donnerait même plutôt envie de découvrir ce lieu !

J'avoue, je l'ai acheté dans le but avoué de soutenir l'auteur.
Beaucoup ont fait comme moi, si j'en crois tout ce que je lis sur le net.
Reste que je me suis délectée des aventures de la demoiselle Levasseur, qu'on se sent bien à Montmartre et que l'esprit de ses commerçants, comme une grande famille, est particulièrement bien décrit... Et qu'il n'y a vraiment aucune malice à voir à ça...

Accessoirement, ce livre fait partie d'une nouvelle collection lancée par les éditions Parigramme, cette collection s'appelle Noir 7.5 et propose des fictions mettant en scène des lieux emblématiques de la capitale.
A découvrir sans aucun doute !

*

You May Also Like

0 commentaires

Et si tu me laissais un petit mot...?