Articles

Affichage des articles du novembre, 2013

Passager clandestin - Clic-clac #5, saison 4

Image
Un bernard l'hermite dans mon bulot, samedi 23 novembre Pour Cricri . *

La lettre à Helga - Bergsveinn Birgisson

Image
"Mon neveu Marteinn est venu me chercher à la maison de retraite. Je vais passer le plus clair de l'été dans une chambre avec vue plongeante sur la ferme que vous habitiez jadis, Hallgrímur et toi." Ainsi commence la réponse - combien tardive - de Bjarni Gíslason de Kolkustadir à sa chère Helga, la seule femme qu'il aima, aussi brièvement qu'ardemment, d'un amour impossible. Et c'est tout un monde qui se ravive : entre son élevage de moutons, les pêches solitaires, et sa charge de contrôleur du fourrage, on découvre l'âpre existence qui fut la sienne tout au long d'un monologue saisissant de vigueur. Car Bjarni est un homme simple, taillé dans la lave, pétri de poésie et d'attention émerveillée à la nature sauvage. Ce beau et puissant roman se lit d'une traite, tant on est troublé par l'étrange confession amoureuse d'un éleveur de brebis islandais, d'un homme qui s'est lui-même spolié de l'amour de sa vie. B

Enfin ! - Mercredi gourmand #122

Image
La campagne 2013 de pêche à la coquille saint-Jacques est ouverte depuis le début du mois d'octobre. D'ordinaire, le premier week-end qui la suit, nous nous jetons sur ces trésors tout droit sortis de la Manche et nous offrons un bon repas. Enfin, pas cette année. Parce que cette année, les prix ont flambé ici, même ma mère a payé les coquilles moins cher sur son marché de banlieue parisienne, faut quand même pas exagérer... Les ressources sont là, la pêche est réglementée, très bien gérée d'ailleurs, rien ne justifie certains des prix que j'ai pu constater en ouverture de saison. Mais par chance, le week-end dernier, c'était la Fête de la Coquille à Ouistreham. Ces fêtes, très répandues localement à cette époque de l'année sont souvent pour les pêcheurs l'occasion d'écouler des tonnes de coquillages. Et pour nous, les consommateurs, de pouvoir en acheter à des prix raisonnables. Enfin... c'était tout de même 4€ le kilo cette année contre 3 l&#

En vrac #99

Image
La diplomatie, c'est un truc qui n'est vraiment pas donné à tout le monde... :/ J'ai enfin vaincu les puces, je m'attaque aux mites maintenant. Impossible d'acheter mes places pour le France-Angleterre de février, les serveurs sont saturés en permanence.  Une terrible envie de jeux de société en ce moment.  Je crois que je viens de comprendre ce qui merde avec mes trendy châles, j'espère que c'est ça ! La tartiflette, j'en mangerais au petit-déj' !!!  Dix jours que je tousse comme une dératée, je n'en peux plus. Problème existentiel du jour : je mets quoi, comme vernis à ongles, pour partir à Venise...? Presque bouclé mes cadeaux de Noël, je ne suis pas mécontente. Trop bonne trop conne, je vais faire en sorte  de ne plus me laisser avoir, ça n'a que trop duré. Ici, ce soir, c'était birthday cake et birthday Coke, en bouteille de verre, exceptionnellement, pour faire plaisir ! Bon, bah, je file, ma valise ne va

Un don pour la vie

Image
Parfois, la nature refuse de te donner ce que tu souhaites le plus au monde. Je sais de quoi je parle puisque depuis fin septembre, il m'a fallu admettre l'idée que je ne serai jamais maman. Jamais naturellement en tout cas. J'ai espéré jusqu'à la dernière seconde que les avancées de la médecine me donneraient cette chance si précieuse mais le couperet est tombé : "Je ne peux pas vous orienter vers le don d'ovocytes, vu votre âge et vu les délais d'attente, c'est impossible." qu'elle m'a dit, ma gynéco. J'ai une confiance absolue en elle et, même si ce jour-là, ma vie s'est arrêtée, je sais qu'elle n'avait d'autre choix que me dire la vérité. La vérité toute nue. Aussi crue puisse-t-elle être. Le don d'ovocytes, bien évidemment, si j'avais pu, je l'aurais accepté. Sans hésiter. Et aussi terrible soit ma détresse par rapport aux raisons qui font que je ne peux en bénéficier, je peux comprendre qu'il s

La fête toute l'année

Image
Ici, la Fête des Chats de Blogueuses , c'est un peu toute l'année. Non pas que le chouette rendez-vous annuel orchestré par Miss Chocorêve et Carnet de Douceurs ne nous intéresse pas, mais bon, on a atteint un tel seuil de mémèràchaïsation que oui, je confirme, on peut le dire, la fête, c'est toute l'année ! Parce que je suis d'une faiblesse sans nom face à mes trois petites félines. Parce que je dois satisfaire avec elles mon inassouvi désir de maternité Sigmund, fais pas chier . Parce qu'elles l'ont bien compris et en jouent à toute heure du jour et même de la nuit. Et pourtant, j'en ai, des principes. Enfin, j'en avais. Du genre on-ne-monte-pas-sur-le-canapé, on-ne-réclame-rien-pendant-le-repas, on-monte-encore-moins-sur-la-table, pas-de-chat-dans-la-chambre et même pas-de-chat-dans-le-lit, les-chats-mangent-après-les-humains, du grand classique quoi. Mais je ne suis même pas fichue de m'y tenir et les trois loustics se sont engouffré

Comment, exceptionnellement, cette semaine, j'ai passé mon tour...

Image
Ma semaine en Instagram #58 Une fois n'est pas coutume, je ne vais pas t'abreuver de clichés instagramés tout au long de la semaine. Pour une bonne et simple raison, c'est que ma semaine, elle a été bien pourrie et que mon horizon, il s'est résumé à ça... ... le plafond de ma chambre ! J'ai réussi à rapporter de ma soirée passée dans le froid au Havre samedi dernier une crève phénoménale qui m'a clouée au fond de mon lit depuis. Bon, pour être tout à fait honnête, ça a commencé à aller vaguement mieux aujourd'hui mais c'est quand même pas l'extase. J'ai donc alterné moments de fièvre torride, n'y vois absolument rien de sexuel, quintes de toux dévastatrices, tout en contribuant à l'augmentation du chiffre d'affaire des fabricants de mouchoirs en papier en même temps que se creusait un petit peu plus le trou de la sécu grâce aux multiples médocs prescrits par mon médecin normand, qui lui, n'a pas chopé la crève au stad

Plongée dans un bon Stephen King

Image
Stephen King, j'ai fait sa connaissance à l'adolescence. La mienne, hein, pas la sienne, je suis un fossile mais tout de même...! Bref, j'ai lu à l'époque quelques bouquins de lui, dont le génial Dead Zone , j'en garde un excellent souvenir. J'aimais bien, mais je n'ai pas vraiment insisté. Et puis, tout au fond et sans vouloir l'avouer, je crois que le côté "pavé de plus de 500 pages" de ses romans me faisait flipper. D'ailleurs, quand j'ai vidé mes cartons de livres en arrivant ici, j'ai le souvenir de m'être fait la remarque que je n'avais que des petits volumes de l'auteur... Et puis, voilà quelques temps, et indépendamment de la folie Stephen King qui sévit actuellement alors que vient de sortir la suite de Shinning , je me suis replongée dedans. Avec Dôme tout d'abord, d'ailleurs, au passage, note pour toi-même : fuis la série télévisée et dévore le livre, ça n'a rien à voir . J'ai encha

Orange, la couleur de mon enfance

Image
Mon projet 101/1.001, objectif #8 : retrouver mon Orangette , mon nounours de quand j'étais petite. Dans mon enfance, il y a eu un grand drame : la perte de ma Rosine . Rosine que, dès mon retour à la maison, j'ai remplacée par Orangette. Tu noteras au passage le pragmatisme de la gamine que j'étais quant au choix des noms de mes compagnons en peluche ! Toujours est-il qu'Orangette m'a été offerte, comme tant d'autres, dans mes trois premiers mois de vie, mais que ce n'est qu'à l'âge de six ans que j'ai enfin jeté mon dévolu sur elle. Elle a alors subi tout ce qu'un ours en peluche peut subir, jusqu'à l'éventration comme le prouve la grande couture qu'elle a tout le long du ventre, ce dont je ne me souviens absolument pas. Je ne compte plus le nombre de fois où elle est passée au lave-linge, même qu'un jour, elle en est ressortie avec une oreille toute raplapla, la bourre qui la remplissait s'était fait la malle

Caverne d'Ali Baba... - Mercredi gourmand #121

Image
Ôskour, je viens de découvrir qu'un lieu de perdition avait ouvert tout près de chez moi : un immense magasin dédié uniquement à l'univers de la maison en général, et de la cuisine en particulier. Mon porte-monnaie et moi, on reste en général hermétiques à ce genre de nouvelle. Mais quand on reçoit un bien joli catalogue dans la boîte aux lettres, là, on ne répond plus de rien. Oui, je dis on en parlant de moi maintenant, ça ne fait de mal à personne et moi, ça me fait du bien ! J'ai donc eu le malheur d'ouvrir ce catalogue hier soir, oh, ça faisait à peine trois minutes qu'il était posé sur la table de la salle à manger. Et là, instantanément, j'ai su que je n'aurais pas dû. J'y ai trouvé tout ce dont j'ai besoin, et accessoirement aussi envie. Des ustensiles : chinois, mortier et pilon, cuillère à spaghetti, ustensiles pour travailler la pâte à sucre... De la vaisselle : des verres à cocktail à tomber, de grandes et chics assiettes carrées,

Des bonnes résolutions, des céréales et des baskets

Image
Bon, tu le sais, les bonnes résolutions et moi, nous ne sommes pas les meilleures amies du monde. D'ailleurs, j'ai toujours eu tendance à les éviter soigneusement, tout particulièrement au début de l'année calendaire et au moment de la rentrée scolaire, deux périodes où elles pullulent. J'ai passé près de quarante ans à mettre au point tout un tas de techniques et autres stratagèmes pour passer au travers, pour trouver quoi répondre aux indiscrets qui y croient dur comme fer, au principe de bonne résolution. Autant te dire que j'étais super efficace. Et puis, y'a eu comme un bug dans la matrice à la fin des vacances de cet été... J'ai rédigé la liste des mille et un trucs que je voulais faire en 101 jours, et là, à moins d'être d'une extrême mauvaise foi, ce en quoi j'excelle par ailleurs, les bonnes résolutions, on est en plein dedans ! Bref, j'ai fini par céder à leur appel tout en plaçant la barre très très haut : j'ai décidé de me

Un mug le lundi, des mugs le mardi et un mug le vendredi aussi...! :p

Image
Ma semaine en Instagram #57 Bon, je l'avoue, l' #igdefi de la semaine, #mug en l'occurrence pour celles et ceux qui n'auraient pas suivi, m'a littéralement électrisée, Madame parle . Et comme je suis parfois à la fois bien incapable de faire des choix et hyper insupportable, je me suis vraiment terriblement bien amusée... Genre, prépare-toi, tu vas en bouffer, du mug...! Lundi Petit-déjeuner de mémèràchats. #igdefi #mug Mardi Lever tardif... #igdefi #mug Y'a un joyeux bordel sur mon bureau ! #igdefi #mug Mercredi Café au lait de groupie ce matin... #igdefi #mug Vendredi Et hop, une tisane pour mémère ! #igdefi #mug Samedi Petit-déjeuner entre Poudlard et Kiev, je me marre...!!!! #igdefi #mug Meuh non, ma semaine ne s'est pas résumée à ces quelques mugs...!!!! On reprend donc, et sérieusement cette fois-ci... Dimanche   Champignons ou fleurs...? Homme blanc beaucoup couper bois, hiver rigoureux

Ma pause sucrée : une confiture à tomber par terre

Image
Après la crème de caramel de Bretonnie , je te présente la confiture-de-la-mort-qui-tue ! Tout comme le premier, tout comme les canelés de la semaine dernière, elle a atterri dans notre placard à la faveur d'un retour de déplacement professionnel de mon Chéri. À Valence cette fois-ci. Et qui dit Valence dit bien évidemment Anne-Sophie Pic, à qui, je te rappelle, nous vouons une admiration sans bornes et qui est capable de nous faire faire bien des folies. En même temps, les folies, après, elles deviennent de très jolis souvenirs , alors pourquoi s'en priverait-on...? Bref, Petit C. est revenu avec dans ses bagages trois pots de confitures signées de la Dame Pic : fraise gariguette, abricot-bière et agrumes-genièvre. Profitant d'un très copieux et tardif petit-déjeuner le mois dernier, nous nous sommes enfin décidés à en ouvrir un pot. Et c'est donc agrumes-genièvre qui a eu notre préférence. Parce que nous avions déjà un pot de très bonne confiture de fraises ou

Esprit d'équipe

Image
Thème du Mois : Ensemble Ensemble... J'ai longtemps séché sur ce joli thème choisi par Ava . Pourtant, au moment où elle nous l'a annoncé, c'était l'enthousiasme qui dominait : je le trouvais inspirant. Penses-tu...! Au début de la semaine, c'était encore la panne sèche. Et puis, d'un seul coup d'un seul, tout s'est éclairé. Qui dit ensemble dit équipe , qui dit équipe dit sport collectif et, quand on est en pleine tournée d'automne du XV de France, qui dit sport collectif dit rugby ! J'ai alors instantanément su que LA photo se trouvait forcément parmi toutes celles prises samedi dernier au Stade de France. Celle que je vous montre aujourd'hui n'est pas exactement celle que je souhaitais partager avec vous, les caprices de ma connexion internet et la santé défaillante de Monsieur Mac m'ayant empêchée de récupérer la "bonne", plus belle, plus nette. Qu'à cela ne tienne, le moment, lui, était le bon, cet

Comme une berceuse... Over the rainbow - Israel Kamakawiwo'ole

Parce que qu'il y a des jours comme ça, où je retournerais bien en enfance. Parce que je voudrais tellement croire qu'il existe vraiment autre chose, somewhere over the rainbow ... Parce que je suis fatiguée, de la vie, du monde autour, de tout un tas de choses, et que parfois,  comme en ce moment, je voudrais que tout s'arrête. Bonne nuit ! *** Et aussi parce qu'elle est pile-poil dans votre thème, SysyInTheCity et MaCyma ! *** *

Des pommes rissolées qui ne sortent pas du congélo - Mercredi gourmand #120

Image
Parfois, je m'interroge : est-ce si difficile que ça de céder à la tentation du fait maison...??? Je ne m'attarderai pas sur ce que certaines font bouffer à leurs mômes, à leurs maris, à leur entourage en général, ça me laisse carrément perplexe, j'ai des exemples du pire autour de moi. Mais en ces temps où on a toutes les peines du monde à savoir ce que les industriels mettent dans nos assiettes, je suis plutôt étonnée qu'il y ait autant de gens que la situation n'alarme pas plus que ça... Bien sûr, certains diront que le fait-maison, ça coûte cher. Faux. Archi-faux. S'il y a une chose qui est absolument certaine, c'est que ça ne coûte pas plus cher qu'acheter des plats cuisinés tout prêts. À plus forte raison si tu te contentes de n'acheter que des produits de base à la fois locaux et de saison, il n'y a aucune raison que tu aies besoin de vendre un de tes reins pour cuisiner sain. Alors bien sûr, s'il y a un argument contre lequ

Les hommes en noir étaient en blanc

Image
Projet 101/1.001, objectif #88 : voir jouer les All Blacks pour de vrai. Le rugby et moi, c'est une grande histoire d'amour. Je ne vais pas te refaire l'exposé de tout ce qui me lie à ce sport et aux valeurs qu'il véhicule, je t'en ai déjà très longuement parlé, souviens-toi, c'était ici , si tu ne te souviens pas, tu fais comme tu veux, tu vas lire ou pas. Tout ça pour dire que des rêves liés à ce sport, j'en ai des tonnes. Certains sont désormais irréalisables, le temps ayant fait son œuvre, l'Arms Park a été détruit, la France ne sera jamais le premier pays européen à décrocher un titre de champion du monde, et Gareth Edwards a raccroché les crampons il y a bien longtemps... Mais pour ces quelques là, il en reste bien d'autres qui pourraient devenir réalité. Le plus grand, je crois que je le partage avec tous les amateurs de rugby, c'est voir au moins une fois dans sa vie jouer la plus mythique des équipes, les All Blacks   si tu

Instant T. #53

Image
Bouquiniste un jour de pluie, marché Saint-Sauveur, Caen, vendredi 1er novembre Pour Nikit@ . *

Venise en scène de roman noir, un bien beau ciel rose du soir et des recettes à base de poire

Image
Ma semaine en Instagram #56 Une fois n'est pas coutume, je publie tardivement mon récap' de la semaine. Pour cause de week-end parisien, bien rempli, et fort agréable ma foi, parce que, oui, osons l'avouer, c'est toujours 'achement bien de se faire dorloter chez Papa et Maman ! Avec en plus une très jolie surprise à la clé !!! ;-) C'est la vie exactement comme je l'aime, Madame Parle . Dimanche Ma sortie cinéma de l'année : je te recommande vivement ce film ! Les burgers étaient faits maison ce soir. Lundi Se mettre dans l'ambiance... Mardi Chaton aventurier ne craint pas la pluie... Mercredi Un petit thé au #chocolat et à la vanille pour me réchauffer. #igdefi Jeudi Joli ciel du soir. Vendredi Ceci est un nouveau bac à litière... pas un nouveau panier...! :p Samedi Très très chouette bouquin gagné chez Virginie , happy !!!!! Le kapa o pango était de sortie au Stade de France