Articles

Affichage des articles du février, 2014

♫ Oui mais pas tout de suite... ♫ Pas trop vite... ♫ [Sponso]

Image
Si tu es de ma génération, voire même de celle d'un peu avant, il ne t'aura pas échappé que le titre de ce billet n'est rien de moins qu'une phrase extraite d'une chanson mythique. Mythique et éminemment sensuelle, du genre à mettre le feu aux poudres. Et accessoirement au slip. Car oui, comme tu peux le constater, le fait que je sois sur le point de finir noyée dans les méandres de ma formation et que, du coup, je passe beaucoup moins de temps qu'auparavant à dire des bêtises en ces pages, tout ça ne m'a pas assagie pour autant. Manquerait plus que ça ! M'enfin, je ne suis pas passée par là ce soir pour te parler de ma rude vie de stagiaire, mais d'éjaculation précoce. Parce que, dans le genre vecteur d'idées reçues à la peau dure, tendance peau de vieux dinosaure, je ne pense pas beaucoup me tromper si je dis que l'éjaculation précoce bat tous les records. Je dois le reconnaître, j'étais moi-même bien à côté de la plaque sur l

Comme une berceuse... From Sheep To O. - Brent Spar

Parce qu'il y a des découvertes que j'ai envie de partager avec la Terre entière, encore un petit peu plus, je l'avoue, lorsqu'elles sont caennaises. Parce que cette voix... Parce que cette atmosphère... Je suis totalement sous le charme, comme envoûtée et même un petit peu plus encore. Et parce que, si tu es dans le coin demain en fin de journée, elle est en apéro-concert au BBC , on s'y retrouve si tu veux ! Bonne nuit ! *

Découpage, chocolat et pâquerette

Image
Ma semaine en Instagram #71 Dimanche Sotchi en bruit de fond, un verre de blanc et un gros exercice de compta : après-midi paisible en Normandie du Bas. Le déclic a eu lieu, même les subventions et les virements internes ne m'ont pas effrayée... Enfin, pas trop ! Je me suis fait une montagne de cette matière, les premières heures ont même été des plus difficiles. Et puis, à force de m'accrocher, aussi grâce au prof qui nous a rassurés en nous racontant ses débuts difficiles, ça commence à rentrer. Blanc et compta : les ingrédients de mon dimanche après-midi. Lundi Le cours de communication a été des plus épiques : il s'agit de créer une affiche pour un spectacle, un festival, un évènement de notre choix, existant ou non. Mais de la créer "à l"ancienne", sans le moindre recours à tout ce qui ressemble de près ou de loin à une nouvelle technologie. Résultat des courses, après avoir formé des groupes de trois personnes, nous avo

Une lecture farfelue

Image
À la base, ce n'est pas la lecture en elle-même qui est farfelue mais les lois dont il est question dans ce petit ouvrage joliment illustré par la talentueuse Tamagochan , blogueuse mémèràchat s'il en est mais surtout et avant tout génie du crayon ! Un florilège de grandes fantaisies légales comme l'annonce la quatrième de couverture. C'est juste un régal !!! Tu ne seras peut-être pas étonné si je te dis que j'ai remarqué que la plupart de ces lois nous venaient des États-Unis. On a l'impression qu'il y a surenchère de délire d'un état à l'autre. Allez, pour le plaisir, sache que, dans le Kansas, il est interdit de lancer un couteau sur des personnes vêtues d'un tee-shirt à rayures et que, dans l'Indiana, on ne peut pas payer pour assister au récital d'un pianiste manchot. Ouais, rien que ça ! Mais je te rassure, nous, on n'est pas en reste de notre côté de l'Atlantique. C'est d'ailleurs la méga- louse pour les sou

En vrac #108

Image
Qu'on se le dise : quand je veux quelque chose, je l'obtiens toujours, j'aimerais que ça marche aussi pour les stages !!! Une semaine sans mon Chéri, j'aime pô...  Je prendrais bien un bon bain chaud à la lueur des bougies, moi ! À la recherche d'un top tatoueur sur Caen ou la région, si tu as un nom pour moi, je suis preneuse. Si tu savais comme j'en ai marre, d'être bordélique... Dans dix jours, si tout va bien, je suis à Budapest, hâââte !!! Me bloquer le dos en m'attachant les cheveux, ça, c'est fait. Ça fait bien longtemps que je n'ai pas vu mes parents, et ce n'est pas près de s'arranger au train où vont les choses. Kiffe vraiment certains de mes petits camarades de formation.  Je ne me lasse pas de regarder les superbes roses que mon Amoureux m'a offertes pour la Saint-Valentin. Recevoir des tas de photos et de films des premiers pas de mon niéçou en ski, j'adore, merci à son Papa ! Bon bah, je

Comme une berceuse... Obstacles - Syd Matters

Parce que... Non... Rien... Juste ferme les yeux. Et laisse-toi emporter... Bonne nuit ! *

Bureau, antipasti et colombages

Image
Ma semaine en Instagram #70 Dimanche Révisions toute la journée, devant le rugby à la télé en fin d'après-midi. Un dimanche que j'ai terminé en préparant une quiche poireaux-chèvre pour le repas de demain midi. Oui, je nourris mes petits camarades lundi ! Et à mon avis, on va se régaler ! Mioum la quiche poireaux-chèvre préparée pour demain midi... Lundi Un ciel magnifique ce soir, au retour du centre de formation. J'ai hésité un moment à prendre mon appareil-photo et filer en direction du bord de mer, la lumière était tellement belle qu'elle promettait un coucher de soleil d'exception. En plus, mon Chéri était en déplacement, pas d'horaire particulier à respecter du coup. Et puis, un fois posées mes godasses dans mon entrée, une phénoménale flemme s'est emparée de moi : jamais je n'ai pu repartir... Je ne te dis pas les regrets quand j'ai vu le ciel au loin s'enflammer... :/ Quel spectacle ce doit-être en bord de me

Comme une berceuse... Stick me in my heart - Archive

 Parce qu'elle m'a sauté aux oreilles dès la première écoute et que je ne sais expliquer pourquoi mais, près d'un an et demi plus tard, c'est presque encore plus fort. Parce que j'aime ce qui s'en dégage, un genre de douceur terrifiante, qui cache des mots d'une grande violence, d'une noirceur absolue. Parce la voix de Pollard est juste... waouh... Parce que... Archive, quoi !!! Et parce que, du coup, elle a ces jours derniers, le privilège de tourner en boucle dans la voiture. Bonne nuit ! *

Brrrrrrrrrrr...

Image
Thème du mois : le froid ou le chaud En retard, oui, je sais, et je m'en excuse ! D'ailleurs, je ne te donne pas rendez-vous le mois prochain puisque j'ai décidé de suspendre ma participation à ce chouette rendez-vous le temps de ma formation... Je préfère me concentrer dessus, quitte à délaisser certaines petites choses sympas de mon quotidien, mon blog en faisant malheureusement partie. À très vite ! La Photo du Mois, c'est aussi chez A'icha , Agathe , Agnès , Akaieric , Alban , Alexinparis , Alice Wonderland , Angélique , Ann , Anne , Annick , Arwen , AurélieM , Ava , Béa , Bestofava , BiGBuGS , Blogoth67 , Calamonique , Cara , Cécile - Une quadra , Cécile Atch'oum , Cekoline , Céline in Paris , CetO , Champagne , Chat bleu , Chloé , Christophe , Claire , Claire's Blog , Crearine , Cricriyom from Paris , Cynthia , Dame Skarlette , DelphineF , Djoul , Dr. CaSo , dreamtravelshoot , E , El Padawan , Elodie , Elsa , eSlovénie , Eurydice , Fa

Dix ans déjà !

Image
Le temps passe. Tellement vite que j'ai parfois l'impression de m'en rendre à peine compte. Du coup, il y a un anniversaire que j'ai oublié de fêter. Pourtant, c'est un anniversaire important pour moi, un anniversaire qui me remplit de la plus grande des fiertés. Penses-tu, moi qui ne me sens jamais vraiment capable de faire des trucs bien, celui-là, les années ont beau passer, ça restera comme mon Everest à moi : il y a dix ans, j'ai arrêté de fumer, je l'ai évoqué dans ces mêmes pages il y a quelques mois.. Te dire que ça s'est fait dans la joie serait mentir, ça a même été un p*tain de calvaire. Je me souviens notamment d'avoir dû batailler sévère contre d'ignobles envies de meurtre à force de devoir supporter le clopage intempestif de mon beau-père de l'époque au lendemain de cette grande décision : insupportable dans le genre irrespectueux. Et puis aussi du premier week-end qui a suivi au cours duquel je crois bien que j'ai

Comme une berceuse... Angel - Massive Attack

Parce que, dans le genre à faire venir des idées inavouables, celle-ci, elle se pose là... Je ne sais pas, peut-être est-ce la fatigue...! Parce que son côté lancinant est, hélas, assez représentatif de ce qu'il y a dans ma tête en ce moment. Comment on dit, déjà...? Ah oui : que ça ira forcément mieux demain...! Bonne nuit ! *

En vrac #107

Image
Comme une furieuse envie de me mettre à l' urbex ...! L'avantage de passer la journée assise, c'est qu'on peut ressortir les chaussures à talons et ça, ça fait bien plaisir. Elle déboîtait grave, ma quiche poireaux-chèvre !!! C'est effarant le nombre de personnes qui prennent les articles du Gorafi pour argent comptant... L'impression qu'enfin, la fatigue me lâche un peu.  Mon Chéri a réussi à jeter tous les journaux que j'avais gardés pour mon cours de com' de demain... :/ Kiffe les nanas qui mettent des décolletés jusqu'au nombril et s'étonnent que des tas de mecs fourrent leur nez dedans.  Il faut absolument que je refasse mon CV. 'Tain, mais comment elle a atterri dans mes favoris YouTube, Joyce Jonathan...???  La semaine prochaine, je reprends la route avec ma Miss KK, elle n'a pas roulé depuis trop longtemps. J'ai pas l'air comme ça, mais il semblerait que je commence à vraiment comprendre la compta.

Si je pouvais revivre ça...

Image
Si je pouvais revivre ça, je m'installerais à un coin de table avec lui, pendant une réunion familiale, nous parlerions pendant des heures, à notre façon, avec nos mots , comme nous l'avons si souvent fait pendant les presque six ans où il m'a accompagnée, mon Pépé muet. Si je pouvais revivre ça, je repasserais une après-midi avec ma drôle de compagne d'enfance, celle qui a supporté des après-midi entières des jeux que ses congénères n'auraient pas supporté dix secondes, et encore, je suis large... Oui parce que, quand j'étais môme, ma copine du mercredi, c'était une pie ! Si je pouvais revivre ça, je ne casserais pas tous ses jouets, je ne virerais pas les petites roues de son vélo avant de la lâcher dans la descente de garage, je ne grimperais pas dans le landau de sa poupée... En un mot, je ravalerais ma jalousie d'aînée et je serais bien plus gentille avec elle, ma sœurette. Si je pouvais revivre ça, je rechanterais du Michel Sardou à

Chorégraphie, dix-neuf et vitamines

Image
Ma semaine en Instagram #69 Dimanche Une jolie journée ensoleillée. Pas vraiment très active pour autant. Mais nous l'avons terminée au CCN de fort belle façon. J'avais gagné dans la semaine des places pour aller y voir Eric Lamoureux et Thierry Thieû Niang danser, un duo d'une grande sensibilité qui nous a laissés complètement éblouis. Je dis "nous" parce que j'y avais embarqué mon Chéri, qui est toujours partant pour ce genre de découverte, et que nous y avons retrouvé l'un de mes petits camarades de formation et son compagnon. Un très joli moment que je suis donc ravie d'avoir partagé. Je me dis que nous avons vraiment une chance inouïe d'avoir toutes ces possibilités offertes à nous, que la culture est vraiment à notre portée, encore même bien plus qu'en région parisienne puisqu'on est ici loin des soucis de transport, des prix exorbitants des billets d'entrée et j'en passe. Du coup, je me suis promis de bien plus en

Comme une berceuse... Space oddity - David Bowie

Parce que j'aime ces chansons qui sont bien plus vieilles que moi mais qui pourtant réveillent des souvenirs pas si lointains que ça. Parce que, c'est immuable, elle me ramène toujours à ce film qui m'a noué les tripes à chaque fois que je l'ai regardé, C.R.A.Z.Y pour ne pas le citer, un pur bijou que je te recommande si tu as eu le malheur de passer à côté. Parce qu'en l'écoutant, je me sens légère, légère... Peu importe ce vers quoi je me suis envolée, l'important, c'est que je l'aie fait ! Bonne nuit ! *

Jazz à Pont-l'Évêque

Image
Crédit : Debra Hurd Un tout petit mot vite fait, je suis à deux doigts de décéder d'une sournoise grippette contractée Dieu seul sait où et encore moins comment, mais j'ai conscience que je vous ai assez fait languir avec cette histoire d'abord de formation, et ensuite de sujet de mémoire. Sujet de mémoire que j'attendais avec impatience pour pouvoir faire mon coming-out... Voilà, on y est !!! L'intitulé de la formation, c'est Assistant gestionnaire de projet culturel ou artistique , ouais, je sais, ça claque ! Plus sérieusement, beaucoup de travail en perspective, d'engagement personnel, un stage en entreprise, je ne suis pas certaine de pouvoir véritablement sortir la tête hors de l'eau avant le mois de juillet. Mais je m'en fous, en fait, parce que ce que je fais me plait, et que je le fais au sein d'un groupe vraiment sympa. Le programme est dense, c'est le moins que l'on puisse dire, je te laisse juger par toi-même : com

Instant T. #57

Image
Restés au port, Courseulles-sur-Mer, samedi 1er février Pour Nikit@ . *

Mon endroit préféré

Image
Mon endroit préféré... Je crois qu'on peut difficilement me poser question à laquelle j'aurai plus de mal à répondre. Parce que c'est un crève-cœur que de devoir choisir entre tous les lieux qui me font vibrer, ceux qui m'évoquent de doux souvenirs, ceux qui, au fil du temps, continuent de susciter en moi les mêmes incomparables émotions, ceux qui sont chers à mon cœur, tout simplement. J'ai pensé à Venise , parce que je sais que je ne me lasserai jamais d'y revenir, au sommet du mont Saint-Clair à Sète, parce que le panorama qu'il offre est tout simplement à couper le souffle, à Palerme, parce qu'elle a ravit mon cœur dès la première seconde, à Ouessant, parce que l'expression "bout du monde" y prend pour moi tout son sens, à New York, parce qu'il ne s'est pas passé une journée sans que je pense à elle depuis que je l'ai quittée... J'ai pensé à tous ces lieux, et à tant d'autres encore... Pour finalement revenir ver

Chouquettes, bienfaits et rugby

Image
Ma semaine en Instagram #68 Dimanche Nous nous sommes levés tard, il pleut à torrent, autant de bonnes raisons pour commencer ce dimanche très très doucement... Un bon brunch fera l'affaire ! D'ailleurs, c'est marrant mais, si je me retourne sur mes dernières semaines, le dimanche, c'est visiblement le jour de la bouffe, à croire qu'on n'a que ça à foutre ce jour-là...! Mioum le brunch du dimanche !!! Lundi J'attaque bille en tête la troisième semaine de ma formation. Une semaine qui va être capitale puisque, sauf événement imprévu de dernière minute, je saurai mercredi sur quel sujet je vais avoir à plancher pour mon mémoire. J'ai hâââte !!! Et j'imagine que toi un peu aussi, vu comment je te fais languir, à te promettre de tout te révéler une fois que j'aurai cet élément capital en main. En attendant, le lundi, c'est compta le matin, droit l'après-midi : j'aime autant te dire que l'atterrissage post-we

Une lecture historique

Image
Pendant que j'étudie, je ne blogue pas, je ne regarde plus la télé, je délaisse un peu tout en fait. Enfin, à une chose près : je ne peux pas m'arrêter de lire ! Même s'il est évident que mon rythme est radicalement différent de celui, effréné, des moments d'oisiveté où je n'ai que ça à foutre. Cette semaine, après avoir terminé un bon techno-thriller , je me suis plongée dans une ambiance toute autre avec Sigmaringen , le dernier roman de Pierre Assouline. Il se déroule comme son titre l'indique à Sigmaringen, dans le sud de l'Allemagne, cette ville qui abrite le château des Hohenzollern où s'est réfugié le gouvernement de Vichy en exil à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. un petit bout de France où les passions sont loin d'être éteintes, où les trahisons le disputent aux ambitions démesurées, le tout sous les yeux du majordome Julius Stein, le narrateur de cette petite histoire dans la grande. Une belle plume soutenue par un importan