Articles

Affichage des articles du juin, 2014

La Rêveuse - Ma Boîte à Beauté

Image
Merveilleuse Rêveuse ! Toute de bleu vêtue, comme pour annoncer l'été, elle s'est posée dans ma boîte aux lettres la semaine dernière. La Rêveuse, la dernière née signée Ma Boîte à Beauté . Tous les deux mois, c'est avec la plus grande impatience que j'attends de découvrir la belle sélection qui nous a été réservée, une sélection qui, au fil du temps, ne fait que me conforter dans l'idée que cette box, c'est vraiment la plus belle du marché. Pour te dire, elle m'a même réconciliée avec tout un tas de rituels beauté que je négligeais depuis des années, ce n'est pas rien ! Je te propose donc aujourd'hui de découvrir ce qui se cachait dans ce joli pochon couleur de l'océan... *** Minceur isotonique - Science & Mer tube 200 ml Ce soin sculptant et raffermissant boosté aux minéraux et oligo-éléments enveloppe le corps d'une vague de fraîcheur intense. L'action de la caféine pour déstocker les graisses est ren

Yarn-bombing, lavande et swap... Et aussi soupe, sieste et blé !

Image
Mes semaines en Instagram #88 et #89 Pas la grande forme... Donc pas de grands discours pour accompagner mes photos de la dernière semaine quinzaine... Ça ira mieux dimanche prochain ! Dimanche 15 Très gâtée par Mademoiselle A. qui a trouvé que ces petites merveilles étaient faites pour moi. J'ai une telle chance de l'avoir dans ma vie !!!   Sont pas mignons, mes matous...??? Lundi 16 Ambiance yarn-bombing dans mon petit bled : les Mamies Tricoteuses ont joué des aiguilles pour décorer le mobilier urbain du "centre-ville" (oui, avec des guillemets, parce que c'est une toute petite ville !). Un air de gaité bien sympathique mais gâché par la c*nnerie de certains : si je te dis qu'il y en a eu de volés, tu me crois...? Y'a du yarn-bombing dans l'air en Normandie du Bas ! Mardi 17 J'ai vraiment tendance à faire tirer de moins en moins de photos, depuis l'avènement du numérique. Pourtant, ce n'est pas faute d&#

Des ballerines pour l'été

Image
C'est pas vraiment que j'en avais besoin, mais elles m'ont fait de l'œil... Je les ai trouvées sur un site de vente privée, du coup, tu te doutes bien que je n'ai pas vraiment hésité devant leur prix, entre 60 et 70% de réduction, je ne pouvais laisser passer ! La ballerine, moi, je kiffe. Ça n'est pas vraiment glamour, enfin, ça ne l'est en tout cas pas sur moi, mais je trouve que c'est super pratique, facile à porter, que ce soit avec des pantalons ou des jupes. Et quand t'as mal aux pieds, tu peux facilement les retirer sous la table, ni-vu-ni-connu-j't'embrouille. J'ai choisi des coloris basiques, noir et bleu marine, et puis du violet aussi, parce que, quand il y a un truc violet, il est pour moi. Moi je dis, à 12€, avec l'intérieur en cuir, j'aurais été bien bête de ne pas céder ! *** Mon Samedi Mode pour Lucky Sophie . *** *

En vrac #119

Image
Question existentielle du moment : une marâtre peut-elle être fière au même titre qu'un père ou une mère...? Retour des soucis de santé : il devient urgent de trouver une solution efficace et surtout, durable. Mes chats, ces assassins à quatre pattes... Marre des mauvaises ondes, c'est décidé, je vais enterrer Le Con du Jour ! Je rêve d'avoir une vraie baignoire à la maison, même si ce n'est que pour prendre un bain tous les six mois. Ravie : je viens de recevoir ma première carte après mon inscription sur PostCrossing . La décision de la CEDH concernant le maintien en vie de Vincent Lambert me laisse vraiment perplexe. Les soldes, une fois de plus, ça sera sans moi. Mais combien de fois il faudra expliquer qu'on ne reçoit pas le Prix Nobel de Littérature pour un seul ouvrage ??? Envie de voir mes parents... L'été commence à peine et on est déjà envahis d'insectes. Très triste d'apprendre hier la disparition de Léon Mercadet, un grand

Instant T. #62

Image
Un dimanche soir en Normandie du Bas - le 22 juin 2014 Pour Nikit@ . *

Nos (futures) belles vacances en France

Image
Dans trois jours, ça y est, c'est l'été ! Et pour le coup, je ne sais pas si cette nouvelle te fait le même effet qu'à moi, mais perso, si j'entends été , je pense instantanément vacances !!! Bon, je ne te cache pas que ça va être un véritable casse-tête cette année. Entre la fin de ma formation, la semaine de vacances à la mer promise à mon niéçou, devoir faire coïncider les dates de tous... Heureusement, nous sommes motivés. Et accessoirement aussi pas compliqués : notre été, on a décidé en trois minutes trente montre en main ce qu'on allait en faire... Le partager entre le Jura et la Normandie. Bien évidemment, nous aurions adoré pouvoir découvrir une nouvelle région. Ou alors nous livrer à ce truc que nous aimons tant : ouvrir un lieu cher à notre cœur à l'autre qui n'y a jamais mis les pieds. Genre je surkifferais emmener mon Amoureux se balader entre Sète et Montpellier, camper sur les bords du lac de Serre-Ponçon, sillonner l'Aveyron

En vrac #118

Image
Bruno, 51 ans, vient de découvrir les Emoji et s'amuse comme un petit fou...!  Il va falloir trouver d'urgence une solution pour ne pas finir envahis par les livres...  Finalement, j'aurais dû y aller, au concert des Stones !!! Comme une furieuse envie de fruits de mer.  Y'a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis : j'avoue, je regarde le foot en ce moment. Hâte de recevoir le dernier Ray Lamontagne ! Ces moments de m*rde dans ta vie, où tu te dis que tout est trop beau/grand/haut/compliqué pour toi... Est-ce qu'un jour, j'en aurai enfin marre d'acheter des vernis à ongles ???  Tu la connais, la quarantenaire qui n'a pas eu d'acné à 15 ans et qui se trimballe une peau d'ado depuis des mois ? Mes minettes sont vraiment des garde-malade de rêve !  Un de ces quatre, on rachètera une tondeuse, et notre jardin redeviendra présentable. Encore trois longues journées et autant de nuits sans Lui, c'est éprouvant

Timbres, ficoïdes et Rochambelle

Image
Ma semaine en Instagram #87 Dimanche Une fin de journée sous un ciel qui a tout d'une promesse d'orage : une masse noirâtre et tourbillonnante a fondu sur nous en fin d'après-midi, transformant notre paisible azur normand en véritable ciel d'apocalypse en quelques instants. Très impressionnant mais finalement pas bien méchant, juste le temps de quelques grondements de tonnerre et de grosses gouttes paresseuses. Moi, ça m'a permis de prendre de bien jolies photos. Et de beaucoup m'angoisser le lendemain quand j'ai appris que les orages avaient gagné en intensité en traversant la France et que ma ville natale avait été durement touchée. Fort heureusement, pas de dégâts chez mes parents, ni chez ma sœur. Ciel d'apocalypse Lundi Journée pluvieuse, mais pas forcément journée heureuse. C'est férié mais mon Chéri est obligé de m' abandonner pour partir en déplacement dans l'est de la France... Heureusement, il me laisse avec Made

Instant T. #61

Image
Ciel d'apocalypse - Blainville-sur-Orne, dimanche 8 juin Pour Nikit@ . *

Saint-honoré, mazagran et barbecue

Image
Ma semaine en Instagram #86 Une fois de plus, une jolie semaine, jalonnées d'agréables moments. Même si ça a été bien compliqué de la traverser en son absence... J'aime pô les semaines de déplacement loin de moi...! Dimanche Quand mon Chéri est parti chercher du pain ce matin, j'ai failli lui demander de nous rapporter des saint-honoré. Et puis, très rapidement, je me suis dit que ce n'était pas très chrono-nutrition, le saint-honoré, j'ai donc tenu ma langue. Mais c'était sans compter sur l'effet magique grands-esprits-qui-se-rencontrent ... Parce que, quand il a vu les deux derniers dans la vitrine, il s'est dit qu'ils l'attendaient et s'est empressé de les acheter. L'est pas trop fort, mon Petit C. ??? Pour un dimanche plus que parfait ! Lundi Rentrer d'une journée de cours plutôt chargée et trouver une merveille dans sa boîte aux lettres, ça, c'est fait ! La merveille en question est une peluche,

En vrac #117 ***Édition spéciale D-Day***

Image
Air Force One qui se pose sur le tarmac de l'aéroport de Caen, ça en jette, quand même ! "Trop de vert tue le vert", maxime superbement ignorée par la reine d'Angleterre. Le saint-Pierre en feuilleté de pommes, jus frais et cubes de crème normande, je me serais damnée pour y avoir droit. Sam'Cam', elle s'est maquillée à la truelle ou quoi, ce matin...? Finalement, j'ai eu le nez creux de pas faire sous-préfète, comme job, l'uniforme est à chier...! :p  Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai versé ma larme aujourd'hui. Mes concierges de chats ont peur d'une mouche mais surkiffent les hélicoptères, je refuse de chercher à les comprendre.  La reconnaissance des victimes civiles, tu n'as pas idée de ce que ça signifie pour les gens d'ici... La Patrouille de France , ça le fait toujours avec moi. J'imagine à peine le nombre de banalités qu'a dû entendre/prononcer François Hollande tout au long de la jo

Ce que mon jour doit à leur nuit

Image
Il y a vingt ans, j'ai rencontré un homme. Les souvenirs s'effacent, même quand on ne le voudrait pas, et je ne parviens aujourd'hui à me remémorer ni son nom, ni son visage. Par contre, mon esprit n'a effacé aucune des sensations de cet incroyable moment que nous avons partagé. De ma main dans la sienne, de ces regards échangés, de sa voix chargée d'émotion, de ses larmes quand il a évoqué ce terrible matin de juin. Il y a vingt ans, j'ai rencontré un homme, comme ça, par hasard, et nous avons chacun pris sur notre temps, sur nos vies, vingt minutes, peut-être une demi-heure, pour évoquer le passé. Douloureux pour lui, méconnu car pour le moins lointain pour moi. Il avait dix-huit ans. Ce jour-là, son adolescence et l'insouciance de sa jeunesse se sont évanouies à la seconde où son pied a foulé le sol normand. Depuis cinquante ans, il vivait avec d'effroyables images en tête, faites de sang et de larmes. Photo Robert Capa Aujourd'hui, j&

L'appel de l'Est...

Image
Je sais, ce n'est pas à proprement parler le moment, mon mémoire de fin de formation ne s'en remettrait pas, mais il n'empêche, j'ai une furieuse envie de m'évader. Oh pas longtemps, pas bien loin. Juste histoire de sortir le nez de mes cahiers, de me retrouver avec Lui dans un endroit où nous ne sommes jamais allés ensemble. Pour rompre les ponts avec le quotidien, pour le plaisir de la découverte. L'autre jour, je suis tombée, au cours d'une de mes innombrables balades sur le net, sur un cliché qui a encore un peu plus réveillé cette envie. Aaahhh... Strasbourg... Les maisons à colombage du quartier historique, les interminables balades dans la Petite France , une bonne choucroute à la Maison Kammerzell , la vue depuis le haut de la cathédrale même si tu dois perdre un poumon pendant la montée, visiter enfin le musée Tomi-Ungerer , les berges de l'Ill... Je repense à cette époque où ma sœur y vivait, et où j'y ai passé quelques week