Articles

Affichage des articles du janvier, 2015

Mes maîtres à siester

Image
La sieste, ici, c'est sacré ! Et nous avons chacun notre rituel. MariChéri , c'est à la va-vite, dans le canapé, après le repas du midi, un peu l'air de rien en somme. Il s'installe devant le 13 heures et finit par céder à l'appel du sommeil (les ronflements sont le signal). Alors, invariablement, je lui dis de s'allonger confortablement, lui demande l'heure à laquelle il veut être réveillé et mets la télé en sourdine, pas que d'ailleurs, je mets aussi mes activités en sourdine. Dans la minute qui suit, il se transforme en coussin à chat, enfin un coussin à Toupie très précisément, et sa petite sieste devient un gros truc collectif. Qu'a l'air vachement bien d'ailleurs, vu l'air détendu des dormeurs, et les petits soupirs d'aise que j'entends parfois sortir de cet amas mi-humain mi-félin. Mademoiselle A. , elle, c'est dans sa chambre, dans son lit, dans le noir. Avec la musique dans ses écouteurs, ou devant une séri

Instant T. #82

Image
Nature givrée - Normandie du Bas, jeudi 22 janvier. Pour Nikita , avec mes plus douces pensées et toute mon affection. *

Rouge

Image
Si je suis en train de me sevrer non seulement de l'achat mais aussi de l'usage de vernis à ongles, il n'en reste pas moins une couleur à laquelle j'ai bien du mal à résister : le rouge . Pas la couleur la plus représentée dans ma vernithèque , le bleu arrive étrangement loin devant alors que j'en mets plutôt rarement, mais celle dont je sais que je pourrais la porter en toutes circonstances. Je n'ai jamais trouvé qu'elle faisait trop da-dame comme on l'entend souvent dire. Mais il est certain qu'elle apporte indéniablement une touche de classe quand on l'a au bout des doigts, même si, je te rassure, ou pas, je suis loin de me considérer comme classe. Accessoirement, c'est aussi, et surtout, la seule couleur que j'aie jamais vue sur ma mère, sur les ongles des pieds exclusivement. Ma vernithèque rouge est donc particulièrement fournie. Ce qui en soi justifie la grosse flemme intergalactique que j'ai ressentie au moment de s

En vrac #135

Image
À l'heure qu'il est, mes parents sont quelque part en Afrique-du-Sud, les chanceux.  Aujourd'hui est un grand jour : j'ai enfin terrassé ma flemme de la lessive, et je ne te dis pas tout ce que j'ai à rattraper ! Je t'ai dis que j'étais en train de me tricoter des guêtres ?

@hollysisson {l'IG que j'aime #1}

Image
Instagram, c'est incontestablement la pire de mes addictions de geekette. Non seulement j'y publie énormément, sans aucune prétention, juste en m'en servant un peu comme d'un bloc-notes, mais aussi et surtout je pourrais y passer des heures à traîner, à sautiller de compte en compte, en y faisant de formidables découvertes. D'où l'envie que j'ai eue de partager celles que j'aime, ces IGers qui me ravissent, jour après jour, de leurs photos Holly Sisson est photographe à Toronto, photographe professionnelle s'entend. Elle photographie un peu de tout, des gens surtout. Mais son compte IG est principalement dédié à ses clichés d'animaux et de paysages. De vraies merveilles. D'autant plus que c'est actuellement l'hiver à Toronto, qu'il y est autrement plus rigoureux qu'ici et que le blanc va très bien à ses photos. Je ne m'en lasse pas. Si tu souhaites toi aussi la suivre : ☞ son IG ☞ son site internet

Mamie...

Image
Tu t'emmêlais souvent les pédales dans les prénoms de tes quatre petites-filles, je ne compte plus le nombre de fois où tu m'as appelée Laurence. Tu nous remplissais d'eau de grandes bassines en zinc, où nous barbotions des après-midi entières les chaudes journées d'été. Il y avait, dans un tiroir de ta salle-de-bain, un tube de Rouge Baiser qui devait dater des années 50, tellement vieux en tout cas qu'il tenait plus de la craie que du rouge à lèvres. Et dans le même temps, je ne t'ai jamais vue porter la moindre trace de maquillage. Tu supportais, tous les mercredis matins, que ma pie salisse les vitres de ta cuisine, toute excitée qu'elle était de me retrouver pendant que je déjeunais. Je n'ai jamais mangé de meilleure gelée de groseilles que la tienne. Même si, pour ça, il nous fallait passer des heures de cueillette au jardin. Tu parlais l'anglais de ton enfance, celui qu'il te restait de tes quelques années de vie

Belle pour les fêtes...

Image
C'est un peu la promesse qui m'était faite quand j'ai trouvé non pas au pied du sapin, mais dans ma boîte aux lettres, ce joli pochon aux couleurs traditionnelles de Noël, c'était dans le courant du mois de décembre. Et honte à moi, le tourbillon des fêtes, le coup de moins bien de ce début d'année, le temps qui file, toussa toussa, je n'avais pas encore pris la peine de venir t'en parler, de Ma Boîte à Beauté . *** Hand and body lotion - NevO flacon 230 ml Cette crème lotion pour le corps et les mains est un mélange unique aux vingt-six minéraux de la mer Morte. Reconnus dans le monde entier pour leurs propriétés bénéfiques sur la peau, les minéraux et sels hydratent, lissent, et adoucissent la peau et la rendent souple et fraîche.  Son parfum fruit de la passion n'est pas vraiment de saison, du moins, dans mon esprit. Alors, pour le coup, je pense la conserver pour l'arrivée des beaux jours. Mais je n'ai pas résisté

Geek

Image
Geek , moi ? Si peu !!! Deux ordis, une tablette, un notebook, deux téléphones, un kindle, deux appareils photo, une caméra, un lecteur MP3, des clés USB par dizaines, une grosse grosse poignée de cartes SD, cinq consoles... Une douzaine de blogs, dont certains en coma dépassé mais je n'arrive pas à me résoudre à les supprimer, trois profils FB, quatre-mille-deux-cent-cinquante-trois photos postées sur Instagram, un disque dur externe au bord de l'implosion... Mille-trois-cent-onze badges dans Pearl's Peril , des heures passées à jouer à Duel Quiz aux toilettes, un mari qui passe un temps fou à mener des campagnes, à contracter des alliances, bref, à faire la guerre sur le net... Et surtout, Sheldon Cooper, vénéré geek en chef, pour surveiller tout cela, confortablement installé sur le bord de mon bureau ! On se retrouve la semaine prochaine autour d'une couleur que je porte très peu mais que j'adore, le Rouge . Pour Milie . *

Le dernier Lapon - Olivier Truc

Image
Quatrième de couverture : Depuis quarante jours, la Laponie est plongée dans la nuit. Dans l'obscurité, les éleveurs de rennes ont perdu un des leurs. Mattis a été tué, ses oreilles tranchées - le marquage traditionnel des bêtes de la région. Non loin de là, un tambour de chaman a été dérobé. Seul Mattis connaissait son histoire. Les Lapons se déchirent : malédiction ancestrale ou meurtrier dans la communauté ? Journaliste depuis 1986, Olivier Truc vit à Stockholm depuis 1994 où il est le correspondant du Monde et du Point . Spécialiste des pays nordiques et baltes, il est aussi documentariste pour la télévision. "Ambiance polaire, traditions religieuses et querelles d'éleveurs, le Français Olivier Truc réussit un étonnant thriller qui n'a rien d'une promenade exotique." Télérama . *** Mon avis : Ce roman, je ne l'ai pas choisi, MariChéri me l'a offert à Noël sur les conseils de notre libraire. Un excellent choix ! En m

Comme une berceuse... What a wonderful world - Louis Armstrong

Parce que j'ai dû me faire violence pour venir ici ce soir et que j'ai trouvé dans cette chanson un formidable encouragement. Parce que je sens que je vais avoir un mal fou à retrouver un semblant de légèreté. Parce que le monde autour de moi est loin d'être à l'image de celui dans lequel je voudrais vivre, mais que j'ai entrevu hier un début d'éclaircie. Parce que j'aimerais croire que demain sera vraiment un autre jour. Bonne nuit ! *

Bois

Image
Bois ... J'aurais pu, pour illustrer ce thème, conjuguer le verbe boire à l'indicatif, comme s'il était besoin de me forcer pour lever le coude ! Mais j'ai préféré te montrer cette matière vivante, si belle, si noble. Sans véritablement d'inspiration, je dois l'avouer. Mais ça, c'était jusqu'à ce que le soleil en se levant ne vienne frapper l'un des deux chétifs bouleaux de mon jardin. J'ai trouvé ça beau, je me suis sentie en osmose avec la nature à ce moment précis, je me suis dit en prenant cette photo que la vie était un truc magnifique et précieux. C'était mercredi dernier, au petit matin, enfin un de ces petits matins d'hiver, un peu paresseux mais diablement lumineux. Je ne savais pas encore que la vie allait me paraître bien plus sombre trois ou quatre heures plus tard... Tellement plus sombre, et aussi infiniment plus précieuse... On se retrouve la semaine prochaine avec un thème qui ne devrait me poser aucun problème

#jesuischarlie

Image
Je suis effondrée. Je suis horrifiée. Je suis tétanisée. Je suis apeurée. Je suis sans voix. Je suis en colère. Je suis en larmes. #jesuischarlie *

Thumbprints citron-pavot

Image
Mercredi gourmand #144 OK, je suis en retard, mais que veux-tu, je dors mal, je fais les soldes et pour le coup, je ne blogouille pas en temps et en heure... À Noël, traditionnellement, je passe beaucoup de temps en cuisine. Un des trucs que j'adore faire, c'est préparer des tas de petits biscuits en tous genres. Et cette année, on ne peut pas dire que j'aie été véritablement efficace puisque j'ai attendu le tout dernier week-end de l'année pour m'y mettre. Mais ça a été une réussite puisque j'ai customisé les fameux thumbprints de Trish Deseine. Ingrédients (pour 36 cookies environ) 160 g de farine 50 g de beurre pommade 100 g de cassonade 1 cuillerée à soupe de lait Le zeste de deux citrons verts 2 cuillerées à soupe de jus de citron 1 cuillerée à soupe de grains de pavot Préchauffer le four à 180°C. Battre ensemble le beurre et le sucre. Ajouter le lait jusqu'à l'obtention d'un mélange homogène. Incorpor

La marque de Windfield - Ken Follett

Image
Quatrième de couverture : L'auteur de l'inoubliable fresque des Piliers de la Terre nous emmène ici au cœur de l'Angleterre victorienne. En 1866, plusieurs élèves du collège de Windfield sont témoins d'un accident au cours duquel l'un des leurs trouve la mort. Ce drame va marquer à jamais les destins d'Edward, riche héritier d'une grande banque, de Hugh, son cousin pauvre et réprouvé, et de Micky Miranda, fils d'un milliardaire sud-américain. Autour d'eux, des dizaines d'autres figures évoluent, dans cette société où les affaires de pouvoir et d'argent, de débauche et de famille, se mêlent inextricablement derrière une façade de respectabilité... Quand l'auteur de L'Arme à l'œil change d'époque et dépeint le Londres du XIXe siècle et ses Rastignac, sa plume se fait aussi noire que celle d'une Edith Wharton, peut-être même d'un Dickens. Anne Pons, L'Express. *** Mon avis : Traditio

Ceci n'est pas une liste de résolutions...

Image
... Parce que, tu le sais, je n'aime pas ça et, de toute façon, je suis absolument incapable de les suivre. Il y a cependant deux ou trois bricoles que je mettrais bien au programme de mon année 2015. * Source * En 2015 , je quitte le club des TBTC, les Trop Bonnes Trop Connes . L'ingratitude est un truc qui me gave. Non seulement ça me rend malade, de donner sans recevoir, mais ça me rend tellement malade que ça me bouffe la vie. Je ne te cache pas que ça va me demander des efforts surhumains, dans la mesure où la gentillesse et la générosité sont gravées dans mon ADN. Mais lutter contre ma nature est un challenge que j'ai très envie de relever. En 2015 , je me rebiffe. En 2015 , je tente la bienveillance. À mon égard. Non pas que je me malmène d'ordinaire, mais j'ai tendance à beaucoup me laisser de côté, à toujours remettre à plus tard ce que je devrais faire pour moi, pour mon bien-être, pour ma santé, à beaucoup beaucoup plus tard, tendance à jam

Instant T. #81

Image
La magie de la Normandie du Haut - mardi 30 décembre Pour Nikita à qui je pense très fort, avec toute mon affection et ma tendresse. *

Nouvelle année

Image
Non contente d'avoir raccroché en cette année qui débute le train du FMSphotoaday de Chantelle, j'ai décidé aussi que rester sur un échec dans le Projet 52 de Milie ne pouvait me satisfaire. Il sera évidemment très difficile pour moi de faire pire qu'en 2014, j'ai quand même tenu 5 semaines, ne rigole pas. Voici donc la liste des 53 thèmes de cette année. Certains seront très faciles à illustrer, genre les semaines 14 ou 49 au hasard, mais je sais que d'autres vont me donner du fil à retordre. Mais après tout, c'est un défi, et ça n'aurait pas la même saveur si c'était trop aisé. Nouvelle année , c'est le thème de cette première semaine. Et qui dit nouvelle année , dit sapin à déshabiller. C'est chose faite depuis ce soir. J'ai même très bien rangé mes décorations, dans des cartons étiquetés, pour le cas où j'aurais à les chercher en décembre prochain. Toujours un petit moment empreint de nostalgie, mais ça passe plutôt vit

Ma semaine en Instagram #116

Image
Une jolie semaine à cheval sur deux années. Une transition en douceur que je fais avec mon Chéri à mes côtés, il reprend le boulot demain après plus de quinze jours de vacances, je ne suis pas vraiment pressée. Dimanche Nous avons tenté la balade en bord de mer avec mes parents ce matin. Mais un vent polaire a refroidi nos ardeurs, et c'est un euphémisme. Le ciel était tout bleu, les températures un peu faiblardes mais sur le papier, rien d'affolant. Mais impossible d'aller jusqu'au bord de mer tant le vent était fort et glacé, à nous en couper le souffle. Heureusement, nous ne nous sommes pas déplacés pour rien, il y avait de jolies voitures à voir à Ouistreham et mon père a été ravi. #ventpolaireetbellesautos Lundi Une très belle journée aujourd'hui puisque nous nous évadons en Normandie du Haut. Pour prendre le bon air de la mer ailleurs que chez nous. Pour voir des falaises et des plages à galets. Et surtout pour faire un coucou aux copines, Al

2014, une année de lecture

Image
Photo Rune Guneriussen *** Dernier regard vers 2014, promis, dès la fin de la rédaction de ce billet, je reviens dans le présent ! *** Ils sont soixante-neuf. Soixante-neuf bouquins dont j'ai tourné les pages jusqu'à la toute dernière au cours des douze mois qui viennent de s'écouler. Oui, parce qu'il y en a des tas que j'ai abandonnés en cours de route. J'en reprendrai la lecture certainement un jour pour la plupart, mais il y en a malgré tout sur lesquels je ne reviendrai pas. Et ils m'ont tellement déplu que je ne serais même plus capable aujourd'hui de t'en donner les titres. Parmi ces soixante-neuf ouvrages, une fois de plus, j'en ai chroniqué bien peu. Il faut vraiment que je me reprenne et que je me remette à rédiger des critiques dans les semaines qui viennent. Mais aussi, et surtout serais-je tentée de dire, j'ai trouvé dans ces pages d'excellents moment d'évasion. Avec deux gros coups de cœur à la clé. Ro

Ma belle année 2014

Image
 D'ordinaire, je publie ce billet le tout dernier jour de l'année. Mais c'était sans compter le gros coup de moins-bien qui m'a frappée en terme de blogouillage ces temps derniers ! Je ne pouvais pas ne pas dresser un rapide bilan de ce qu'a été 2014 pour moi, le plus important s'étant bien évidemment déroulé le 25 octobre. Comme d'hab', j'ai essayé de retenir au maximum le rose, le positif, l'enthousiasmant et je ne te cache pas que ça a été un peu compliqué, vu l'état d'esprit qui est le mien en ce moment... En janvier , je me suis encore un peu retournée sur notre séjour à Venise et t'ai montré un coin que j'affectionne tout particulièrement. J'ai partagé un peu de notre merveilleux gâteau de Noël , une réussite réalisée à quatre mains. Ça nous a pris un temps fou mais ça valait le coup. Et j'ai vécu, ou plutôt ma Toupie a vécu une bien désagréable aventure . On s'est est remises depuis, même si ell

...

Image
*