Articles

Affichage des articles du mars, 2017

Mes plaisirs de mars

Image
✔︎ M'évader deux jours avec Lui . Pas besoin de partir très loin, ni très longtemps pour passer de délicieux moments. Mais partir... Nous avons mis le cap sur le sud-Manche et c'était juste ma-gique. ✔︎ Le retour du soleil . Et par conséquent des cafés en terrasse, des journées en tee-shirt, des pique-nique, des pieds à l'air et des... coups de soleil ! Une chance que je n'aime pas particulièrement me montrer, ni ici, ni sur les réseaux sociaux. parce qu'à l'heure actuelle, mon nez ressemble plus à un gyrophare qu'à autre chose !!!  ✔︎ Un Showeb de printemps 100% USA. Court mais intense. Avec pour finir l'avant-première de La Belle & la Bête . J'avoue, je n'avais pas particulièrement envie de le voir mais je me suis tellement laissée prendre au jeu que j'en ai même versé une petite larme à un moment. Esthétiquement, c'est un pur bijou. Pour le reste, comme je n'avais jamais vu le dessin animé, je ne peu

Le Comptoir du Vrac, bientôt à Caen

Image
* Le vrac, c'est la vie. * Si mon quotidien est émaillé de bien des gestes verts , je sais que je peux passer à la vitesse supérieure. Accessoirement, on le peut tous, il y a toujours mieux à faire en la matière. La prochaine étape, ici, c'est le passage au vrac . Marre de constater les sacs entiers de papier, de carton et d'emballages divers qui partent régulièrement au recyclage. Je me fais honte moi-même. Et pourtant, j'essaie de faire attention à ce que j'achète. Et s'il y a bien une nouvelle qui ravit mes envies de vie plus verte, c'est l'ouverture prochaine du Comptoir du Vrac à Caen, rue Gémare précisément. On va enfin pouvoir acheter des produits bio, locaux et sans emballage dans le centre-ville ! Cela correspond à une réelle demande et je sais que je ne suis pas la seule à m'en réjouir. Ce beau projet est porté par deux amies, Mathilde , à gauche sur la photo, et Amélie , à droite par conséquent. Elles se sont

Le son de la semaine #1... Ring my bell - De Laurentis

Image
Le voilà arrivé, ce moment que je redoutais depuis des semaines et des semaines... Ma besace à musique a craqué... Trop remplie qu'elle était. Notre rendez-vous du samedi ne me suffit plus à te présenter tout ce qui me fait du bien aux oreilles, et je m'en voudrais de laisser passer des titres ou des artistes qui en valent vraiment la peine. De toute façon, tailler dans le vif, faire des choix, ça n'a jamais été un truc pour moi. Du coup, il y aura dorénavant un second billet musical dans la semaine par ici. Pas nécessairement publié un jour fixe. Je ferai en fonction de mes envies, de l'inspiration et de ce que je trouve dans cette fameuse besace...! Je suis ravie de débuter avec De Laurentis . Je te l'avais présentée en avril dernier . Avec une reprise. Déjà. Je n'ai pas souvenir de te l'avoir déjà dit, mais les reprises, c'est l'une de mes grandes passions en matière de musique. Plus elles sont pointues, confidentielles, décalées, pl

Ma mousse au chocolat plus-simple-y'a-pas

Image
* Comme au bistrot. * Le créneau de la recette inratable , ici, il a été surexploité. Du temps où je parlais plus volontiers de nourriture. Même si je crois qu'à chaque fois que le terme inratable a été utilisé, je t'ai resservi la même chose ... Aujourd'hui, j'innove, enfin, façon de parler, et je te propose de préparer une mousse au chocolat . Des recettes de mousse au chocolat, il en existe des dizaines et des dizaines. Presque autant que de cuisiniers. La dernière que j'ai découverte est incontestablement la plus simple. Et surtout la meilleure qu'il m'ait été donné de goûter. Ici, elle a fait l'unanimité. Et Dieu sait si, quand mon niéçou est dans les parages, les exigences culinaires atteignent un niveau élevé ! Pas de beurre, pas de crème, comme j'ai parfois pu le voir, la liste d'ingrédients est juste la plus simple et la plus logique qu'on puisse imaginer... Ingrédients : (pour 6 personnes) 200 g

Mon Année Bonheur 2017 #11 {Une sieste féline}

Image
Bon, le principe de sieste n'est pas évident, à première vue, comme ça, vu que la Demoiselle a les yeux grands ouverts. Mais pour moi, une sieste, c'est aussi et avant tout un moment de calme, de relative inactivité. Et l'inactivité, la 'Scous , elle ne connaît pas. Toujours en vadrouille, au jardin, chez les voisins ou dans les champs... Toujours en train d'essayer d'échapper aux assauts de JolieBlanquette en ce moment. Mais parfois, elle s'accorde une petite pause, que j'aime croire bien méritée. Elle m'accorde surtout un joli moment pour la regarder, admirer ses jolis reflets un peu roux dans le soleil, ma boule de poils chérie. *

Samedi en musique #55... Le seul invité - Léonard Lasry

Image
* ... Et son idéal de création transversale. * Léonard Lasry est un génial touche-à-tout. Il évolue depuis toujours entre le monde de la mode, du design, de l'art contemporain et celui de la musique. Talentueux compositeur-interprète, il a collaboré avec Dior, Valentino, Hervé Léger, mais aussi avec les photographes Ali Mahdavi, Maripol. Il a composé pour le Crazy Horse, a signé les musiques de documentaires, de courts et de moyens métrages, vient de passer au long avec la composition des chansons de Jours de France , le premier film de Jérôme Reybaud, sorti en salles le 15 mars dernier. Il a aussi créé le label indépendant dont il est aujourd'hui le patron, 29 Music. Un CV plus qu'étoffé, qui accompagne un univers créatif singulier et riche. Le Seul Invité , son nouvel EP, est le premier volet d'un nouvel album attendu autour de l'été. Sur celui-ci, Léonard Lasry explore le thème que l'on pourrait croire surexploité de l'indicible

La vie commence demain - Céline Sébillon {Concours/terminé}

Image
* LE roman feel-good made in Normandie ! * Il paraît que le printemps est arrivé... Enfin, ça, c'était juste le temps de la photo... Alors, si comme moi, tu as besoin d'un petit remontage de moral en ce mois de mars gris et pluvieux, prépare-toi un bon chocolat chaud, un thé, un café au lait, tout ce qu'il te plaira, installe-toi sur le canapé, enveloppé(e) dans un plaid avec un/deux/trois/quatre chats sur les genoux, n'oublie pas tes lunettes si toi aussi tu as viré presbyte pendant l'hiver... Il ne te manque qu'un bon bouquin et tout serait parfait. Et bien, vois-tu, c'est pour ça que je suis là aujourd'hui. Parce que j'ai ce qu'il te faut : La vie commence demain , le premier roman de Céline Sébillon édité chez City. Quand Céline m'a contactée pour me parler de son livre et surtout, me proposer de le découvrir, tout un tas de choses m'est passé par la tête. D'abord, le fait qu'elle est normande. ➜ Ça m'

C'est encore mieux l'après-midi au Théâtre Hébertot

Image
* Portes qui claquent et fous rires en rafale ! * La semaine dernière, à la faveur d'une petite virée parisienne, nous nous sommes accordé une soirée théâtre avec MariChéri. Nous étions un peu fatigués, pas vraiment au top en matière de moral mais excessivement tentés à l'idée de savourer ce grand classique du théâtre de boulevard qu'est C'est encore mieux l'après-midi . Une pièce que l'on doit au génialissime Ray Cooney , et qui a été adaptée en français par le non moins génialissime Jean Poiret . Le pitch : Dans un hôtel proche de l'Assemblée Nationale, un célèbre député se prépare à un après-midi coquin, avec une secrétaire du premier ministre au lieu d'assister à un débat parlementaire de la plus haute importance. Mais la présence de sa femme dans le même hôtel et la maladresse chronique de son assistant vont déchaîner les catastrophes et toute une série de quiproquos hilarants. Hilarant ... Le mot est lancé et résume très bi

Mon Année Bonheur 2017 #10 {Les petits habitants du jardin}

Image
D'aussi loin que je me souvienne, le petit peuple du jardin m'a toujours fascinée. Quel qu'il soit. Une fascination qui n'est probablement pas étrangère au désir que j'ai eu de me faire tatouer un bel insecte sur le bras. Du gendarme au bourdon, des sauterelles aux mulots, en passant par le hérisson et la coccinelle, j'aime tous les animaux du jardin. Précision spécialement destinée aux araignées et autres bêbêtes à huit pattes : tant que vous restez au jardin !!! Non seulement je les aime mais j'ai développé au fil des années une capacité d'observation qui me permet de les remarquer même quand ils se planquent dans des recoins inaccessibles. Ce qui, clairement, n'était pas le cas de ce mignon petit escargot , qui se pavanait sur la bordure du parterre chez mes parents mercredi dernier. *

Samedi en musique #54... When I get down - John Milk

Image
* Le funk made in France. * Ah que je les aime, ces découvertes du samedi. Que j'aime la façon dont elles élargissent mes horizons musicaux. Et surtout, que j'aime les partager avec toi. Aujourd'hui, je t'embarque dans l'univers moderne et engagé du R&B de John Milk qui sort la semaine prochaine Paris show some love , son deuxième album après le très remarqué et éminemment soul Treat me right . S'il est bien une chose qui me fascine, c'est le processus de création. Et là, pour le coup, je suis plus que servie. John Milk a tout d'abord composé et enregistré la musique. Selon un souhait : synthétiser les méthodes d'enregistrement les plus variées. Il a ainsi utilisé à la fois un enregistreur analogique, et de nombreuses machines beaucoup plus modernes, de la boîte à rythmes au synthétiseur, en passant par le sampler. Comme quoi l'expérimentation a du bon. Les paroles, quant à elles, ont été écrites dans un second temps.

P2N17, ce qui nous attend...

Image
Papillons de Nuit , c'est mon festival chouchou en Normandie. Pour son côté sans chichis, bonne franquette et mélange des genres. Entre autres. Nous y avons passé un excellent moment l'an dernier . Le line-up de l'édition 2017 vient tout juste d'être révélé. On y retrouve précisément ce qui fait que j'aime particulièrement ce rendez-vous : des styles musicaux très différents, des grands rendez-vous populaires et pour toute la famille, des artistes indés comme on les aime, de l'électro topissime, le retour du reggae... je pourrais prolonger cette liste quasiment à l'infini. J'y reviendrai dans les détails un peu plus loin. Petit changement cette année, c'est au tout début du mois de juin que nous nous retrouverons pour P2N. Les 2, 3 et 4 précisément. Ça tombe plutôt bien, nous aurons le lundi de pentecôte pour nous remettre...! Ensuite, ne t'aura certainement pas échappé le côté résolument psychédélique des affiches. Et pour cause.

Une Jonquille pour Curie

Image
* Et si on faisait fleurir l'espoir contre le cancer...? * Comme chaque année, avec le printemps reviennent les jonquilles dans nos jardins. Symbole de renaissance, elles ont été choisies pour représenter l'espoir qui est le nôtre de voir la lutte contre le cancer porter ses fruits. La recherche avance, d'indéniables progrès sont faits, mais la route est encore longue. D'où Une Jonquille pour Curie , le bel évènement national de mobilisation et d'appel à générosité contre le cancer dont je viens te parler aujourd'hui. L'objectif 2017, c'est de récolter 600.000€ afin de soutenir un projet d'envergure : la création du premier centre d'immunothérapie des cancers en France, à l' Institut Curie . En effet, l'immunothérapie représente une véritable révolution dans le traitement des cancers, notamment chez des patients atteints de cancers très avancés. Participer à Une Jonquille pour Curie , c'est donner aux chercheurs

Mon Année Bonheur 2017 #9 {Les jolis soirs}

Image
Photographier le ciel , c'est une de mes grandes passions. J'en inonde mon fil IG , grâce au #lecielaudessusdematete , souvent repris pour mon plus grand plaisir. Je viens même de mettre à jour mon Tumblr , qui végétait depuis quelques mois, la technique ayant décidé de s'en mêler, et accessoirement, de m'emmêler...! D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours aimé regarder le ciel. C'est pour moi à la fois le symbole même de l' infini et de la liberté . Je ne compte plus les nuits où j'ai rêvé que je volais, j'ai même d'ailleurs longtemps voulu en faire mon métier. C'était dans une autre vie, et avant que mon âme rebelle d'adolescente ne se braque face aux idées bien arrêtées de mon père. M'enfin, on n'est pas là pour rejouer le match. Alors maintenant, à défaut de voler, de quelque façon que ce soit, je lève les yeux et m'extasie, appareil-photo ou smartphone en main. Le paysage de mes levers de sol

Samedi en musique #53... Despair - Eric Legnini feat. Yael Naim

Image
* Pourvu que ça groove...! * Une fois n'est pas coutume, c'est d'un pianiste de jazz que je vais te parler aujourd'hui. Eric Legnini en l'occurrence. Je t'avoue que le jazz est un genre musical qui me perturbe un peu. J'ai beau avoir essayé, essayé, essayé, à part quelques grands classiques, je ne peux pas dire que ça fait partie de mon univers sonore. Mais s'il y a bien une chose que j'ai apprise aussi à essayer d'écouter du jazz, c'est que les influences sont multiples, et qu'il ne s'agit pas que d'un style musical. Le jazz, c'est mille musiques qui se cachent derrière un seul et même nom. D'où l'intérêt de se montrer curieux : on n'est jamais à l'abri d'un coup de cœur, d'une révélation ! D'où ce billet. Après près de 25 années passées à œuvrer en tant que musicien, que ce soit en solo ou comme partenaire, le pianiste belge change de casquette et se fait producteur avec Waxx

Caen - La bibliothèque Alexis de Tocqueville

Image
Cela va bientôt faire deux mois qu'elle a été inaugurée. Et si j'y suis allée traîner régulièrement depuis, bien plus que je n'étais jamais allée dans l'ancienne (où en fait je ne suis jamais allée, je m'en aperçois à l'instant), si je te l'ai montrée et remontrée, un peu sous tous les angles sur IG , je n'ai toujours pas pris la peine de venir en parler ici. Elle, c'est la bibliothèque Alexis de Tocqueville , à la fois antre du savoir et merveille architecturale. Et je trouve qu'à l'approche du week-end, c'est le moment parfait pour aller y passer un moment ensemble. Imaginée par l'architecte hollandais Rem Koolhaas , Pritzker Prize 2000 , excusez du peu, elle se trouve en bas de la presqu'île, le long du bassin Saint-Pierre. Un environnement qui tient, par endroit, plus de la friche portuaire qu'autre chose mais en pleine mutation et donc appelé à devenir un lieu incontournable de la vie caennaise. La bibliothèque