Du "pipi de sansonnet"...!

by - mercredi, août 18, 2010


S'il y a bien une chose qui m'énerve sur internet, ce sont les pages d'information qui donnent le droit aux internautes d'exprimer leur point de vue...
Car c'est bien connu, l'avis de Monsieur Dupont sur les charters de Roms expulsés ou de Madame Tartempion sur la croissance chinoise, ça fait drôlement avancer les choses !

Je l'avoue, une fois, il m'est arrivée de "réagir", comme ils disent.
Et bien, on ne m'y reprendra plus...
C'était au sujet du travail du dimanche, un sujet qui me concerne tout particulièrement, sur lequel j'ai bien des choses à dire.
Figurez-vous qu'à peine dix minutes après avoir posté mon modeste avis, je me suis retrouvée insultée de toutes parts, par des personnes qui m'avaient à peine lue, puisqu'elles n'avaient visiblement pas compris mon point de vue... J'ai eu alors l'impression d'être leur défouloir du jour... :-S
*** Oui parce que, certes, on peut réagir à l'article en lui-même... Mais on peut aussi aller plus loin... En réagissant aux réactions...! ***

Toujours est-il que, ce matin, en une de la page info de mon fournisseur d'accès à internet, s'étale la pitoyable réaction de Nicolas Anelka aux sanctions prises contre lui par la FFF.
Dans un sens, je trouve ça plutôt bien : si un tel guignol fait la une, c'est qu'il ne s'est réellement rien passé de grave dans le monde ces dernières 24 heures...
A ce propos, il semblerait que des personnes qui disparaissent dans une coulée de boue en Asie, ou les photos d'une soldate israélienne posant tout sourire aux côtés de prisonniers palestiniens aux yeux bandés et aux mains liés, il semblerait bien que tout cela soit bien moins important que toutes les salades footballistiques qu'on nous ressert régulièrement depuis le fiasco sud-africain... :-(

Une chose est sûre : ça passionne, ça intéresse, ça interpelle...
Pour preuve, on en est à plus de 64 pages de commentaires quand, dans le même temps, le bilan catastrophique des inondations au Pakistan sur un plan économique n'a, lui, suscité aucune réaction...!
Et c'est, évidemment, l'homme est ainsi fait, en train de tourner au pugilat, il y a toujours des petits malins qui tentent d'emporter des sujets comme celui-là sur le terrain politique... Du coup, on lit de tout, du genre "la réaction de la FFF fait le terreau des idées de l'extrême droite"... Pppfff... Je me gausse devant mon ordi, môa, Mâdâme !!!

Franchement...?
Ce que j'en pense vraiment, moi...?
Bah, je serais bien tentée de reprendre à mon compte cette perle d'internaute : "Tout ça, c'est vraiment du pipi de sansonnet." !!!

*** Sansonnet que j'ai, vous vous en doutez, "emprunté" sur le net, des beaux comme ça, y'en a pas chez moi ;-) ! ***

***

Edit de 10h09...
Incroyable... Le temps d'écrire les dernières lignes, et on en est à plus de 77 pages...
Les gens n'ont vraiment que ça à foutre... ;-) !

*

You May Also Like

5 commentaires

  1. Et oui ma belle Lilly les gens n'ont que ça à foutre. C'est pour cela aussi que je ne réagis pratiquement plus à l'actualité en ligne...

    J'aime bien ton "libellés" parce que c'est justement le pseudo que j'emprunte sur l'un de ces sites pour réagir. ;)

    Gros bisous

    Véro

    RépondreSupprimer
  2. Et c'est dommage car, entre personnes sensées et intelligentes, cela peut donner lieu à un vrai débat enrichissant...

    Tu te rends compte, là, ils en sont à 210 pages, à base de "De toute façon, c'est un c** !" ou "Mais non, c'est les dirigeants de la FFF, les c*** !"... Voilà qui va faire avancer le schmilblick !

    Y'a pas à dire, le foot passionne plus que l'actualité internationale... ;-)

    Bisous ma Véro !

    *

    RépondreSupprimer
  3. je m'interdis de lire les com' sur les pages d'infos d'internet, déjà les fotes d'orthographes ça me fait piquer les yeux pire que l'oignon, et quand ça parle de foot, les gens qui réagissent, vraiment, c'est ...pas humain lol

    RépondreSupprimer
  4. Pas humain... C'est exactement ça... :-D

    *

    RépondreSupprimer
  5. Pipi de sansonnet :)

    J'adore ça ..... Je reprend :D
    (Et tant pis pour la roue)

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?