Parfois je ris tout seul - Jean-Paul Dubois

by - dimanche, janvier 23, 2011


Un électricien, victime de fous rires intempestifs, perd son travail. De peur de salir son tailleur beige, une femme renonce à son fantasme d'amant viril tout droit sorti des mines de charbon... Entre Desproges et Beckett, des instantanés insolites, féroces et extrêmement drôles des petits dérapages de la vie quotidienne.

"Quels sont les secrets de Jean-Paul Dubois pour si bien parler des hommes ?"
Lire

***

Oui, je sais, je t'ai promis dans mon dernier billet "livre", que j'allais arrêter de râler... Et bien, je te mets au parfum tout de suite, ce n'est pas pour aujourd'hui ! Oui, je sais, c'est un peu l'école de la patience, mon truc, mais je te rassure, cette fois-ci, tu tiens le bon bout !!!

Tu vois, c'est rare que je ne termine pas un livre. Si ça m'est arrivé deux fois dans ma vie de lectrice, c'est bien tout... Et bien, voilà, la troisième, c'est fait !

J'aime bien Dubois, en général. Tout ce que j'avais lu de lui jusqu'à présent m'avait plu. Vous plaisantez Monsieur Tanner m'avait fait hurler de rire, Les Accommodements raisonnables m'avait ravie...
Mais là, je n'ai pas pu... Je n'ai trouvé aucun intérêt à ce recueil de petits billets sensés égratigner gentiment l'être humain que je suis, que nous sommes. Je n'ai même pas passé le cap du tiers... :-S
Peut-être essaierai-je de me replonger dedans dans quelques mois. J'aimerais vraiment pouvoir me dire que j'ai eu tort, que c'était juste, comme souvent, une histoire de "mauvais moment"...

Allez, promis, la prochaine critique, elle est dithyrambique ;-) !!!

*

You May Also Like

5 commentaires

  1. Mais qu'est-ce qui ne t'a pas plu exactement? C'était juste "pas drôle"?

    RépondreSupprimer
  2. J'ai trouvé ça creux, sans grande finesse. Presque étonnant de la part de Jean-Paul Dubois... :-S

    Bref, je n'ai pas percuté !

    *

    RépondreSupprimer
  3. Pourtant le titre est prometteur...
    IL m'arrive aussi de ne pas accrocher à tel ou tel roman
    Je pense que c'est normal ; oui y revenir plus tard peut etre une solution.

    RépondreSupprimer
  4. j'avais adoré Monsieur TANNER
    Le seul livre que je n'ai pas fini, j'ai arrêté à 3 pages de la fin, c'est le parfum

    RépondreSupprimer
  5. dommage j'aime bien Dubois habituellement, surtout une vie magnifique !

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?