On a de la chance de vivre aujourd'hui - Kate Atkinson

by - dimanche, février 20, 2011


Un nouveau recueil de nouvelles de Kate Atkinson, c'est toujours un évènement.
D'un mini-thriller à l'humour grinçant ("Affaires de cœur") à une relecture hilarante de la Création du monde ("Genèse"), en passant par une vision glaçante de ce que donnerait l'application de la charia en Écosse ("La guerre contre les femmes"), nous retrouvons la plume ironique et poétique de Kate Atkinson, qui jette sur notre monde un regard tantôt impitoyable, tantôt émerveillé, avant de conclure sur une version très contemporaine de La Traviata...

Kate Atkinson sort les griffes et se révèle plus mordante que jamais : un livre où l'ironie le dispute à la méchanceté, et où le rire fait pleurer aux larmes. André Clavel, Lire.

Aucune embellie possible dans l'univers de la grande Atkinson ? Mais quel talent pour en rire ! Isabelle Lortholary, Elle.

***

Kate Atkinson fait partie de ces auteurs dont je ne savais rien avant de devoir vendre leurs livres à longueur de journée. Bien sûr, j'avais déjà entendu son nom mais rien de plus... Oui oui, Hannibal, la petite libraire que je suis a dû apprendre pas mal de choses au début ;-) !
Et puis, à force d'échange avec mes client(e)s, je me suis dit qu'il fallait que je me laisse tenter. De plus, je n'ai jamais été déçue par quelque romancier britannique que ce soit !
Bref, j'ai attaqué par ce recueil de nouvelles... Et combien j'ai regretté de ne pas m'être lancée plus tôt !!!

Je n'ai pas aimé, j'ai a-do-ré !!!

La plume de Kate Atkinson est acerbe, et aussi tellement accurate. Oui, je ne sais pas pourquoi mais parfois, les mots me viennent en anglais... Je trouve que le mot en dit plus en anglais, que son sens est plus fin, plus précis dans la langue de Shakespeare... Je n'ai pas d'explication particulière à ça, ne cherche pas à me comprendre ;-) ...
J'ai tout particulièrement aimé la première nouvelle, Affaires de cœur, qui est d'une cruauté hallucinante et tellement brillante. Ainsi que La guerre contre les femmes, véritablement prenante, étonnante, flippante...
Les autres nouvelles sont légèrement inégales mais il n'en reste pas moins que l'impression d'ensemble est très bonne et c'est bien là l'essentiel.

Assurément, Kate Atkinson a gagné avec moi une lectrice de plus car j'ai depuis glissé bon nombre de ses ouvrages dans ma PÀL !

*

You May Also Like

5 commentaires

  1. Il y a quelques ouvrages de cette auteure que j'avais adorés!
    Et celui ci me donne carrément envie...
    Vite que je le note!!!

    RépondreSupprimer
  2. ah tu me donnes vraiment envie de lire ce recueil..merci !

    RépondreSupprimer
  3. Ah tu es libraire? Tu es entourée de livres tous les jours, ça doit être le bonheur ;o) Je n'ai jamais lu cette auteure, mais c'est vrai qu'ici elle est toujours en tête de gondole. Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  4. C'est vrai qu'elle est extra !
    Je l'ai découverte avec La Souris bleue, j'ai enchaîné avec Les choses s'arrangent mais ça ne va pas mieux et là je viens de terminer Ce n'est pas la fin du monde. J'en ai un autre dans mon sac que je lirai après le Coben que je lis actuellement. ^^
    Je prépare d'ailleurs un billet sur Atkinson.

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?