Le monde selon Fawad - Andrea Busfield

by - mercredi, mars 16, 2011


Curieux, vif et intelligent, Fawad, onze ans, porte sur le monde un regard critique et amusé. Son père et son frère ont été tués pendant la guerre; et il vit à Kaboul avec sa mère qui se bat pour subvenir à leurs besoins.
Tout change lorsque celle-ci trouve un emploi chez des expatriés qui acceptent de les loger. Fawad découvre alors tout le confort moderne et le comportement étrange des Occidentaux en observant ses hôtes, une joyeuse petite bande aux mœurs étranges. Surtout, il se lie d'amitié avec Georgie, une Anglaise éblouissante qui travaille dans une ONG et qui vit une dangereuse histoire d'amour avec un chef de guerre afghan.
Une année au rythme de deux cultures, entre l'ombre des taliban et un cocon protecteur.

"(...) la lecture de ce roman, que le réalisme aurait pu rendre bien sombre, est vraiment un grand moment de plaisir." La Manche libre

***

Effectivement, le sujet est grave mais ce roman est une vraie bouffée d'air frais.
Avant toute chose parce qu'il permet de comprendre la situation en Afghanistan du point de vue de ses habitants, ce que l'on ne te montre jamais dans les journaux télévisés, et aussi parce que le personnage de Fawad est diablement attachant ! C'est comme s'il t'attrapait par la main dès les toutes premières pages du livre pour t'emmener, tout courant, à travers les rues de Kaboul, à la rencontre de sa famille, de ses amis, les Afghans, les Occidentaux aussi... Le gamin est espiègle, les situations souvent graves, les rencontres et les échanges toujours emplis de richesses et de découvertes.

Alors, je n'ai qu'un conseil à te donner : n'hésite pas une seule seconde, prends-la donc, la main qu'il te tend, tu ne le regretteras pas !

*

You May Also Like

4 commentaires

  1. Il me tente ou tu me tentes;
    j'aime ce genre de roman...qui me cultive d'une civilisation et d'une période de l'histoire à travers des vies de personnages fictifs...tant que c'est bien écrit!!

    RépondreSupprimer
  2. Je note le titre de ce pas. Je présume que tu connais Yasmina Khadra ? J'aime énormément ses livres. Dans le même registre.

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai qu'un fois en mains tu ne le laches plus , que tu te prends très vite d'affection pour ce petit gars " né des ombres" ...
    ( j'avais mis des extraits aussi sur mon blog )

    RépondreSupprimer
  4. Pas accroché, notamment au style, qui m'a paru très très limite (mais peut-être que cela provient de la traduction).

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?