Le protocole de l'inhumain

by - mercredi, juin 15, 2011


Avant hier soir, Louis van Proosdij Duport était un inconnu pour moi. Mais ça, c'était avant hier soir...

Tu me connais, le net est pour moi un terrain de jeu, aussi formidable qu'immense. Une promesse de richesse aussi : ma légendaire curiosité naturelle n'a jamais autant de plaisir que lorsqu'elle erre, de lien en lien, à la recherche de nouveauté, d'informations,
Et hier soir, je flânais sur FB quand un lien m'a interpelée... Un lien que j'ai bien évidemment suivi et qui m'a menée . À ce stade-là de mon billet, tu l'as compris, l'idéal est que tu fasses comme moi, que tu ailles lire ce dont il est question.
Je te l'avoue, ça ne sera pas facile. Techniquement tout d'abord, parce qu'il semblerait que nous soyons plus que nombreux à avoir été scandalisés par le récit de Louis et que, du coup, l'affluence rende l'accès à son blog quelque peu difficile. Ça ne sera pas facile non plus moralement : ce qu'il y décrit est tout simplement insoutenable... Si tu es un être humain, ce dont je ne doute pas, si tu respectes ton prochain, je te mets au défi de rester insensible à la lecture de ses mots : au mieux, tu finis la gorge serrée, au pire, c'est à dire comme moi, tu es au bord de l'asphyxie et ne peux retenir tes larmes...

Depuis deux mois, et après 27 ans passés à vivre en fauteuil à la suite d'un accident de sport, Louis est réduit par Santé Services, l'association qui s'occupe de lui à domicile, à l'état de simple protocole... Santé Services... Une association participant au service public hospitalier qui se targue d'assumer une mission de soin et de soutien de la personne handicapée... Ce n'est pas moi qui le dis, c'est eux.

Mais où sont les soins, où est le soutien quand on n'a plus le droit qu'à une douche par semaine, quand on se voit obligé de rester alité 12 à 13 heures par jours dans un lit médicalisé inconfortable...???
Où sont les soins, où est le soutien quand on ne vous laisse plus la possibilité de stimuler votre corps défaillant, quand on vous coupe de toute vie sociale et quand on empiète ainsi de façon si négative sur votre sphère privée...???
Où sont les soins, où est le soutien quand toute sa vie se retrouve ainsi suspendue au bon vouloir de tiers qui n'ont visiblement que faire de votre envie de mener une vie normale, quand on crache ainsi aussi ouvertement sur la bataille que vous menez avec succès depuis 27 ans...???

Nombreuses ont été les personnes qui se sont émues devant ce récit.
Un groupe de soutien a été créé sur FB, une pétition a été mise en ligne. Et de très nombreux articles commencent à fleurir çà et là sur la toile, venant de media officiels ou alors de modestes blogueurs, comme moi, chacun de nous se doit d'apporter sa pierre à l'édifice.

Aux dernières nouvelles, les choses sembleraient s'arranger. Pour Louis. Parce que, sur le net, tout va très vite, tout va très loin. Santé Services aurait accepté de dialoguer, les ministères concernés s'en seraient mêlés. Bref, les choses avanceraient.
Mais il n'y a certainement pas que Louis à être concerné. Et si sa situation avait la chance de revenir à la normale, combien seraient-ils, ceux qui ne pourraient se débattre comme lui l'a fait et qui s'enfonceraient dans l'indignité que leur impose cette histoire de protocole...?
Puisse ce buzzz, puisque c'en est bien un, servir à d'autres. À toutes les personnes handicapées qu'une étrange logique transforme en numéros, logique qui d'ailleurs m'échappe totalement puisqu'elle ne semble même pas liée à des soucis de rendement.
Puisse notre société cesser de se déshumaniser ainsi...
Puisse chacun de nous vivre debout. Oui, tu m'as bien lue : debout... Si on te donne les moyens d'être digne, si tu es propre, si tu es respecté, fauteuil ou pas, tu es DEBOUT !

Avant hier soir, Louis van Proodisj Duport était un inconnu pour moi. Aujourd'hui, je le vois comme un ami, un frère, une personne que demain je peux aussi avoir dans mon entourage. Et je sais que rien au monde ne justifie le traitement qu'on lui inflige. Rien !

*** Illustration "empruntée" sur le net. ***

*

You May Also Like

8 commentaires

  1. c'est dingue ce changement de protocole comme ça du jour au lendemain. et j'imagine qu'il n'a pas d'autre choix que de faire appel à santé service (pas d'infirmières indépendantes? trop cher?). bref, encore une fois je suis contente de vivre en belgique où les soins sont quand même plus adapté et pris en charge par les mutuelles.

    RépondreSupprimer
  2. C'est grace à toi , que j'ai découvert cet homme , je suis indignée , triste et en colère ... J'espere que son combat pour la dignité servira à d'autre car tout le monde à le droit de rester digne , de rester un homme malgres le handicap , j'ai partagé aussi la page FB et est signée la pétition , à plusieurs on est plus fort !
    Au fait , j'en profite pour dire que c'est mon premier commentaire sur ton blog que je suis depuis un petit moment , et de rajouter donc un grand merci pour ta bonne humeur partagée au quotidien !!!

    RépondreSupprimer
  3. Alors là... c'est vraiment n'importe quoi ! Que vont-ils inventer encore pour rendre la vie impossible à des gens qui font tout pour avancer dignement ???? Ce genre de "protocole" est inhumain, et je suis profondément choquée par ce que je viens de lire.... Comment peut -on à ce point manquer de "jugeotte" ???? J'espère sincèrement que dans le lot, une ou plusieurs personnes seront plus intelligentes, et rendront leur dignités à des gens qui le méritent bien... Et il y en a...parce que , pour avoir une une tante handicapée (trisomique) qui vivait dans un centre pour handicapés, il y a quand même des gens merveilleux , qui n'ont pour vocation, que d'aider et de rendre la vie plus belle aux personnes victimes d'un handicap....
    Voilà ! Merci de nous avoir alertés sur ce dysfonctionnement déconnant !!!!Bizzzzzzz

    RépondreSupprimer
  4. Après la lecture de ton billet je suis partie visiter le blog de cet homme....J'en reste toute bouleversée....c'est horrible et inhumain....bonne soirée....

    RépondreSupprimer
  5. Je suis indignée, même si d'un côté, je suis peu étonnée ... J'ai relayé l'article de cet homme sur Facebook ...

    RépondreSupprimer
  6. C'est vraiment révoltant... Malheureusement je suis bien placée pour connaître l'indifférence causée par les handicapés... et encore, je m'estime heureuse car je marche. Alors que là, ce pauvre homme, on le laisse tel quel... Terrible.

    RépondreSupprimer
  7. en te lisant j'ai déjà les boules !!!
    quelle honte !!!

    RépondreSupprimer
  8. Je l'ai vu, il y a deux jours au magazine de la santé. Merci d'en parler Anne Laure.

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?