Papa...

by - vendredi, juin 17, 2011


Il y en a des choses que je pense fort mais que je ne dis jamais. Et encore moins à toi.
Pourquoi je ne les dis pas, je ne sais pas... Peut-être parce qu'elles ont tellement la valeur d'évidence. Peut-être aussi, plus sûrement d'ailleurs, parce qu'il existe un genre de pudeur un peu idiote dans notre famille... Cette pudeur qui fait qu'on ne se dit pas qu'on s'aime, qu'on ne s'engueule jamais vraiment, jamais en allant au fond des reproches que nous nourrissons les uns envers les autres...

J'ai tes yeux, deux perles bleues lovées sous le grand front des T., celui que je tiens de toi, qui toi-même le tiens de ton père, ce grand-père que j'ai tant aimé.
Comme toi, je suis née blonde... Comme toi, à 40 ans, il ne reste plus rien de cette blondeur enfantine.
J'ai ton sale caractère, ta fierté, ton obstination, un peu de ta mauvaise foi aussi, il faut le reconnaître. Mais je suis aussi aujourd'hui riche de toutes ces belles valeurs que tu m'as inculquées, parfois bien difficilement : le sens de l'effort, la politesse et le respect, l'honnêteté...

Tu ne sais pas choisir tes cravates. Tu n'as jamais réussi à convaincre Maman de te laisser reprendre les rallyes avec moi à la place du copilote. Tu ne nous écoutes pas quand ce qu'on a à te dire ne te plait pas. Tu regardes la télé à un niveau de son proche de l'insoutenable. Tu vois la vie en noir, même quand elle est franchement rose. Tu me saoûle avec ton sport et ta bouffe équilibrée... Tu ne lis jamais les bouquins que je te conseille.

Mais tu m'as mise sur des skis avant même que je sache marcher. Tu m'as donné, avec Maman, la meilleure petite sœur dont on puisse rêver. Tu m'as emmenée découvrir le monde. Tu m'as donné le goût de la conduite. Grâce à toi, je suis intouchable en matière d'humour à deux balles, et tu m'as transformée en bête de concours jeux télévisés. Tu es un super Papy, j'adore te voir avec Lilly. Tu fais des pâtes à la Boudouni... Une tuerie ;-) ! Je ne sais pas s'il existe sur Terre un Papa qui a autant emmené ses filles aux concerts de rock que toi !!! Et puis, tu rends ma mère heureuse depuis près de cinquante ans maintenant...

Dans une heure maintenant, tu seras là. Et je suis super happy que, malgré ma situation difficile à admettre pour toi je le sais, tu sois à mes côtés en ce week-end de Fête des Pères, mon petit Papa que j'aime.

PS : Tu vois, je suis vraiment une affreuse, je t'écris tout ça, là, mais je sais que, comme tu ne mets jamais le nez sur le net, tu ne me liras pas ;-) !

*** Mon Papa dans mon blog pour toi aujourd'hui, Virginie. ***

*

You May Also Like

17 commentaires

  1. Très bel hommage à ton père que justement tu devrais lui mettre sous le nez. Il faut dire aux gens qu'on les aime tant qu'ils sont vivants, après c'est trop tard, penses-y :)

    RépondreSupprimer
  2. C'est un très beau texte, très émouvant.

    RépondreSupprimer
  3. C'est très émouvant ♥
    Je te souhaite un beau ouik' avec ton papa !!

    RépondreSupprimer
  4. Je pense aussi qu'il faudrait que ton Papa te lise...comme j'aimerais moi aussi pouvoir remercier mon Papa, le mettre à l'honneur...je l'ai perdu alors que je n'avais que huit ans...aujourd'hui encore, il me manque terriblement...essaie ce weekend de lui dire que tu l'aimes...une très belle fête des Pères à toute ta famille! bises

    RépondreSupprimer
  5. dommage qu'il ne le lise pas...c'est vraiment très touchant comme déclaration !!!
    bisouillles !!!

    RépondreSupprimer
  6. Très joli...Ca vaudrait le coup de dire tout ceci à ton papa... (Je dis ça, mais avec le mien on ne se dit jamais qu'on s'aime et pourtant, on devrait...)

    RépondreSupprimer
  7. C'est vrai qu'il faut le dire qu'on s'aime mais à mon avis, tel que tu décris vos relations sur ce billet, vous vous aimez et vous le savez ! Le savoir, sentir qu'on a été aimé enfant et après n'a pas forcément besoin qu'on pose des mots dessus et puis un jour ils sortent et ça donne cette belle déclaration !

    Très bon week-end plein de douceur Anne-Laure :)

    RépondreSupprimer
  8. C'est beau, j'aimerai pouvoir dire la même chose à mon père... (non, je te rassure, il n'est pas mort, mais disons que nos relations sont compliquées depuis bien longtemps.)

    RépondreSupprimer
  9. Ca a déjà été dit mais je pense que ça serait chouette que tu lui montres ce si bel hommage...
    Bisous

    RépondreSupprimer
  10. Bah dis donc, ça va pas de me mettre la larme à l'oeil, comme ça?!
    Très beau texte =)

    RépondreSupprimer
  11. Et là, soudain, tu repasses par ton blog et sans plus réfléchir, tu lui imprimes cette merveilleuse déclaration que tu lui offres dimanche matin !!! :o)

    Beau WE à toi, la belle ! :o)

    RépondreSupprimer
  12. C'est très touchant. Je te remercie de ce partage.

    RépondreSupprimer
  13. De très beaux et touchants mots pour lui. Bonne fête à ton papa et aux autres !

    RépondreSupprimer
  14. merci beaucoup pour ce magnifique billet, des bisous

    RépondreSupprimer
  15. bon j'espère que tu vas lui faire lire ce billet !! et quelle belle photo !!

    RépondreSupprimer
  16. ce très touchant.. j'espère que tu l'as imprimé , si non, il n'est pas trop tard...:)

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?