Ce soir je vais tuer l'assassin de mon fils - Jacques Expert

by - dimanche, juillet 31, 2011


Quand son fils peur, renversé par un chauffard qui a pris la fuite, Antonio Rodriguez jure à sa femme qu'il le vengera. Tandis que l'enquête piétine, il finit par découvrir le meurtrier, un cadre supérieur de sa propre entreprise dont l'attitude lui paraît très suspecte.
Pourtant, un jour, les gendarmes l'informent qu'ils viennent d'arrêter le coupable. Les preuves sont formelles, l'homme est passé aux aveux. Mais ce n'est pas le même individu.
Dans ce roman à quatre voix - Antonio et sa femme, Sylvia, l'assassin et son épouse - , se joue un ballet macabre, autour du thème de l'autodéfense : qui Antonio Rodriguez va-t-il tuer ce soir ?

"Polar haletant et brillamment mis en scène (...). Rarement un livre nous a semblé aussi proche d'une forme de vérité." Nathalie Dupuis, Elle.

***

Aaahhh... Le voilà... Enfin...!!!
Qui...? Quoi...? Le thriller qui m'a emballé au point que je ne sais pas par quel bout commencer !

Une petite remarque avant tout : la quatrième de couverture parle d'autodéfense, mais ce n'est absolument pas de cela qu'il s'agit... La question qui te hante tout au long de ce roman, c'est jusqu'où peut-on envisager de se faire justice soi-même...? Et se faire justice, ça n'a pour moi rien à voir avec l'autodéfense...

Bref... Au fil d'un récit qui te maintient dans un état de tension rare, tu es tour à tour confronté(e) à la douleur, au mensonge, au cynisme, à la manipulation, à la compassion... Le tout traité avec une précision que je qualifierai de journalistique, ce qui tombe sous le sens quand on connaît le métier exercé par son auteur pendant près de 15 ans : grand reporter.
La psychologie des personnages est super fouillée, même si elle tombe parfois dans certains excès, mais qui ne nuisent selon moi en rien à la qualité de l'ensemble. Mention spéciale pour Christine : je l'ai adorée, la femme du monstre...!

Ce roman m'a prise aux tripes... Je l'ai dévoré en 2-3 heures tout au plus. Tout en ayant tour à tour envie de régler son compte à l'assassin, de voir Antonio réussir dans son projet fou, puis quelques pages plus loin de l'en empêcher par tous les moyens.
Brillant jusqu'à la dernière page et glaçant encore après l'avoir refermé : ça pourrait arriver à n'importe lequel d'entre nous...

Ma quatrième lecture pour le Challenge Thriller organisé par Cynthia.


*

You May Also Like

3 commentaires

  1. Tu m'as vraiment donné envie de le lire. Je le note !

    RépondreSupprimer
  2. Tiens j'ai hésité pour le prendre l'autre jour, j'aurais du, la prochaine fois ...

    RépondreSupprimer
  3. Tu me donnes carrément envie de le lire!

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?