Le Magicien - Jean-Marc Souvira

by - lundi, août 29, 2011


Arnaud Lécuyer est un magicien un peu particulier, personne ne se méfie de lui...
Récemment libéré de prison, il reprend le cours de sa vie : observer, attirer, tuer. Pour ses victimes, il reste Le Magicien. Son public préféré : les enfants.
Un homme se méfie de lui, le commissaire Mistral. Formé à dresser le profil psychologique des tueurs en série et à les traquer, il a senti derrière ces récentes disparitions et meurtres de jeunes garçons la signature d'un même homme. Invisible, secret, insaisissable. Un magicien...

"Jean-Marc Souvira signe là un premier roman hypnotique. (...) tout simplement glaçant, Le Magicien obsède comme un magistral tour de cartes."
Christophe Cornevin - Le Figaro

***

OK... Glaçant, oui... Hypnotique, je n'irai quand même pas jusque là... Bon, assurément, dire le contraire serait malhonnête. Mais encore et toujours le même problème avec mes lectures de policiers : j'ai de plus en plus de mal à être véritablement soufflée... D'où mon addiction aux thrillers actuellement.

Oui, finalement, assez peu de mots me viennent naturellement pour parler de cette lecture. C'est bien ficelé, c'est certain, on sent que le romancier maîtrise vraiment son sujet. Pas au point d'en faire un nouveau Thilliez, comme j'ai pu le lire je-ne-sais-plus-où...

Reste le personnage principal, malsain à souhait, qui peut, éventuellement, te faire cauchemarder quelque temps encore, une fois la dernière page tournée !!!

*

You May Also Like

4 commentaires

  1. Oulala des meurtres d'enfants je ne vais pas pouvoir lire...ça me fout les boules les chocottes!!!

    RépondreSupprimer
  2. C'est le problème oui, à force de lire des thrillers, on devient insensible ou presque (on est tordues non ?). Ceci dit, j'avais apprécié ce magicien :)

    RépondreSupprimer
  3. Il est dans ma PàL, je ne sais pas pourquoi mais je ne suis pas pressée de le lire...

    RépondreSupprimer
  4. Et bien, je ne le noterai pas celui-là ! ;-)
    Mais merci pour la critique !

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?