Huis clos en Toscane - Diana Lama

by - jeudi, septembre 15, 2011


Vingt ans après, six anciennes camarades de classe se retrouvent dans la somptueuse villa où elles avaient séjourné ensemble l'année de leur bac.
Seule Piera, l'organisatrice de ces retrouvailles, manque à l'appel.
Lucia, Amanda, Deda, Maria Luisa, tatti et Giovanna imaginent alors toutes sortes de motifs à son absence.
Très vite, trois autres filles disparaissent.
La tension monte peu à peu, d'autant que le week-end touche à sa fin et que le minibus censé venir chercher les hôtes de la villa Camerelle se fait attendre.
C'est alors qu'Amanda, la plus angoissée de la bande, fait une macabre découverte...

Aussi sombre que la campagne toscane est lumineuse, le dernier roman de Diana Lama (...) n'est pas sans rappeler le fameux Dix petits nègres d'Agatha Christie. Un thriller haletant à ne pas offrir à n'importe quelle copine : elle pourrait mal le prendre.

***

Pour commencer, je vais pousser un coup de gue*le contre les quatrièmes de couverture merdiques, celle-ci en fait assurément partie. Pourquoi me demanderas-tu alors ? C'est bien simple : elle raconte, à quelques détails près, les trois quarts du roman. Je sais que nombreux sont les lecteurs qui choisissent leurs romans sans lire ce qui se trouve au dos du livre, moi, je ne fais pas partie de ceux-là. J'ai beau savoir que la fiabilité de ce court texte est des plus aléatoires, c'est plus fort que moi ! Et, en même temps, au moment où j'écris ces lignes, je me dis que je suis quand même une super saleté puisqu'à chaque fois que je viens te parler de mes lectures, je commence mon billet par la quatrième de couverture... Oui, j'assume, je suis parfois une morue !!!

Deuxième coup de gue*le au sujet de ce bouquin : Huis clos en Toscane... Rien qu'au titre, tu te dis que tu vas avoir de l'évasion, que ça va te changer des sempiternels thrillers américains ou même français. Niente ! Tu es en toscane mais de l'Italie tu ne vois rien. Grande déception ! Je continue d'être convaincue que cette intrigue aurait pu prendre place n'importe où ailleurs dans le monde, et ça, c'est quand même super dommage...

Je me suis ennuyée. Profondément.
Pourtant les personnages sont attachants. Chacune des filles a une personnalité bien à part, à se demander comment elles ont fait pour un jour être amies.
Petite note positive, j'ai aimé l'histoire dans l'histoire, mais je ne t'en dis pas plus car sinon, je vais gâcher le peu de secret qui subsiste encore. L'auteur aurait pu malgré tout en dire un peu plus, je trouve qu'elle reste bien trop en surface, qu'il subsiste bien trop de questions une fois le livre refermé. Ça a été le cas pour moi en tout cas.

Cela dit, d'autres ont aimé, alors je ne me permettrai pas de t'empêcher de le lire... ;-)

Ma onzième lecture pour le Challenge Thriller organisé par Cynthia.


*

You May Also Like

3 commentaires

  1. Bon, je vais faire comme si je ne l'avais pas vu :)

    RépondreSupprimer
  2. La couverture m'aurait attirée... mais ta critique me dissuade!!

    RépondreSupprimer
  3. Moi aussi je lis les 4ième de couverture (souvent d'ailleurs ils sont écris par des gens qui n'ont pas lu le livre c'est pas possible ???). Si je l'avais lu celui là, il m'aurait plu. Mais finalement non. ^^

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?