Le jeudi, c'est citation #11

by - jeudi, septembre 08, 2011

"Il y avait toujours eu des livres. Au cours de ma vie dissolue, ils ont été la seule constante. Même Sutton, mon ami le plus proche, s'était exclamé :
- C'est quoi, cette manie de bouquiner, mec ? Tu as été flic, nom de Dieu !
La logique irlandaise dans sa plus belle expression.
Depuis, je ne sais combien de fois je lui avais dit :
- Lire me transporte.
Il répondait, avec la candeur qui le caractérisait :
- C'est du pipeau.
Comme je l'ai dit, mon père travaillait dans les trains. Il adorait les livres de cow-boy. Il avait toujours un vieux Zane Grey défraîchi dans sa poche. Il avait commencé à me les prêter. Ma mère lui disait :
- Tu vas en faire une chochotte.
Quand elle ne pouvait pas nous entendre, il me murmurait :
- Fais pas attention à ta mère. Elle veut bien faire. Mais, continue à lire.
- Pourquoi, Papa ?
Non pas que j'aie envie d'arrêter, j'étais déjà accro.
- Ça t'offrira des choix.
- Quels choix ?
Une expression lointaine apparaissait dans ses yeux.
- La liberté, fiston."


Extrait de Delirium Tremens, la première enquête de Jack Taylor, l'impayable privé irlandais né sous la plume de Ken Bruen.

Pour le rendez-vous du jeudi de Chiffonnette.


*

You May Also Like

3 commentaires

  1. C'est vrai que quand on lit c'est un grand moment d'évasion....Je pense à toi pour le sable mais je suis débordée par la rentrée...Bonne journée...

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai ce qu'il dit, dis donc! :)

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?