Du bonheur d'écrire

by - vendredi, mars 16, 2012


Pour moi, rien ne remplacera jamais le papier !

Oui, je te le dis tout net, ici, aujourd'hui, alors que, ça y est, on a mis les deux pieds dans l'ère du numérique, voire même qu'on y est enfoncés jusqu'aux genoux, moi, je continuerai d'ouvrir avec joie ma boîte aux lettres tous les matins, la vraie, celle en métal pas beau et tout moisi qui trône à l'entrée de ma belle propriété normande mon modeste jardin. Avec joie et aussi et surtout, avec mon pitit palpitant tout excité à l'idée de découvrir si, oui ou non, quelqu'un a pensé à moi. Entends par là quelqu'un d'autre que le Trésor Public, le Crédit Horticole ou l'édéheffe !
J'aime recevoir des lettres, des cartes postales, des cartes de voeux, des mots griffonnés pour de vrai : c'est un des grands plaisirs de mon existence. Et, du coup, dès que je peux, je me plie à l'exercice moi aussi, il est très rare que je ne poste pas de cartes de vacances, que je ne trouve pas une occasion d'envoyer des mots doux à droite à gauche, avec des incontournables : anniversaires, évènements heureux, Noël et Nouvel An. 
Ce qui peut être pour certains une corvée, devient pour moi un vrai plaisir. Parce que j'aime choisir le support, une jolie carte adaptée à l'occasion, ou un papier de qualité, que j'aime l'acte d'écriture, je me sens merveilleusement bien un stylo à la main, et que je fais toujours en sorte de coller un timbre sympa sur l'enveloppe, tant que faire se peut comme un clin d'oeil au destinataire.

Bien évidemment, je ne vis pas dans un autre siècle, je maile aussi, je textote, je fesseboucque, je touitte (un tout petit peu, je m'y mets juste, je tâtonne). Pour les choses du quotidien, pour l'administratif qui se passe aisément des formes, parce que ça va vite (parfois trop pour moi et ma légendaire inertie) et que l'instantanéité a aussi parfois du bon, rend l'information plus accessible, l'échange plus vivant il faut le reconnaître aussi.

Mais bon, jamais je n'ai connu en ouvrant un mail, le petit frisson de l'instant où je décachette une enveloppe. Je n'ai jamais été fascinée par des mots numériques comme je peux l'être en découvrant une écriture, qui a tellement à dire sur son auteur. Déjà, rien qu'à l'idée que quelqu'un ait pris le temps de faire ça pour moi, je suis déjà cent fois plus touchée... C'est peut-être idiot mais c'est comme ça ! Pour te dire à quel point ça me touche : je garde tout, tous les courriers manuscrits que je reçois, à portée de main, pour pouvoir avoir le plaisir de les relire sans avoir besoin de retourner toute la maison pour les retrouver. Un bonheur simple !


Mais tu me connais, maintenant, Virginie : un bonheur simple comme je les aime !


La question de la semaine prochaine : en France ou à l'étranger...?

*

You May Also Like

10 commentaires

  1. Je partage ton plaisir et regrette de ne pas écrire davantage.

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. j'adore le choix de ta première photo ! merci beaucoup ma douce

      Supprimer
  3. Tu n'avais pas mis ta première photo pour les voeux ? En tout cas j'adore les timbres de Ben. Je me suis amusée à envoyer un courrier à la CPAM en mettant (à regret mais pour le fun) le "Je suis timbrée" ^^ Bisous, moi aussi j'envoie des cartes en vacances, des marque-pages ;)

    RépondreSupprimer
  4. Comme je suis d'accord avec toi!!!
    Les cartes se font rares et on les apprécie d'autant plus! ;o)
    Surtout continue à écrire, et bon week-end Anne-Laure!

    RépondreSupprimer
  5. Alors là, je suis comme toi !!
    Je suis tellement heureuse lorsque je vois une carte, ou mieux encore ! Une lettre dans ma BAL c'est un pur bonheur ;)
    D'ailleurs, j'en écris souvent !

    RépondreSupprimer
  6. Je vois que tu es aussi timbrée que moi de papier. Un livre à lire, qui en explique les origines et l'avenir : 'Sur la route du papier' Erik Orsenna.

    RépondreSupprimer
  7. Plaisir partagé :) Les écrits que je reçois sont précieusement conservés dans une boîte :)
    Bises

    RépondreSupprimer
  8. J'adore les lettres aussi, les cartes postales, tout ça !
    Rien qu'une carte postale... quand j'en reçois je suis super heureuse de me dire (avant même d'ouvrir ou de lire) que quelqu'un a pensé à moi durant quelques secondes... :)
    Et ça fait du bien !

    RépondreSupprimer
  9. Même frisson en décachetant une enveloppe, joie palpable pas ressentie sur les réseaux. Par contre, un mail personnalisé peut également toucher et certainement beaucoup plus qu'une horrible facture. lol

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?