J'ai une tendresse particulière... ☞ ironie inside ☜

by - mardi, avril 10, 2012


Oui... Pour ces gonzesses qui me tournent le dos dans l'entrée de MA maison. Si possible en prenant un air affligé au moment où elles constatent ma présence. Chez MOI ! Est-il utile de te préciser qu'à partir de cet instant-là, il ne se passe pas une minute avant que la porte ne se referme sur elles...? Comment dit-on, déjà...??? Ah oui, ce sont les plus gênés qui s'en vont !

Oui oui, j'ai une tendresse particulière pour tous ces gens qui font semblant de ne pas m'avoir vue quand ils saluent mon Amoureux. Juste une question de mauvaise volonté pourtant : mon quintal passe difficilement inaperçu ! Ah, je t'assure, j'ai été sidérée de constater combien il existait d'endroits où je passe incognito, jamais je n'ai autant eu l'impression d'être transparente. Ce que je préfère, c'est quand ça vient de personnes sensées, au travers de leur profession ou de leurs activités, montrer l'exemple aux enfants, là, ça en devient risible tellement c'est pitoyable !

Oui oui oui, j'ai une tendresse particulière pour ces airs entendus au moment des présentations... "Oui, c'est Anne-Laure, je connais...", mais attention, à prononcer d'un air gravissime, à accompagner obligatoirement d'un regard dramatique et si possible braqué sur ses baskets... De ces airs qu'on assume pas vraiment et qui ne sont là que pour me donner l'impression qu'en plus de se trimbaler à mon cul, les casseroles, elles me précèdent aussi. À croire que je suis une effroyable sorcière, un diable sorti d'une boîte, le mal en personne...! Et puis, juste une petite précision : non, justement, tu ne me connais pas !

Quelles pauvres vies, minables et étriquées, ils doivent mener, ces gens-là, incapables de se faire une idée par eux-même, tout occupés qu'ils sont à dénicher la paille dans l'œil de leur voisin, enfin, dans le mien en l'occurrence... Qu'ils sachent surtout que tout cela ne m'empêche pas, moi, de vivre. Mieux que ça : je me nourris de leurs attitudes, de toutes ces petites bassesses distillées au fil du temps... C'est tellement bon d'être la conne de gens pour lesquels on n'a pas le moindre début de semblant d'estime !!! Oui, ça me nourrit, ça me tire vers le haut, ça me renforce, ça me conforte. Dans mes idées, à ma place... Et, de là à imaginer que ça a tout sauf l'effet escompté, il n'y a qu'un pas que je franchis allègrement.

Enfin, parce que je ne peux terminer ce billet sans cela, un immense merci, du fond du cœur, à ceux qui ne se sont pas laissé dicter l'attitude à adopter vis-à-vis moi, à ceux qui ont choisi d'observer librement avant de se faire un avis, aux indépendants, aux rebelles... Ils se comptent sur les doigts de la main mais, dans leur grande sagesse, mes parents m'ont toujours poussée à privilégier la qualité à la quantité : je n'ai pas besoin que cela bruisse et vibrionne autour de moi. À l'agitation d'un aréopage d'amis plus ou moins fidèles, je préfèrerai toujours le calme des toutes petites et franches assemblées.

Et dire qu'il existe des gens qui n'ont ni la quantité, ni même la qualité.......

*
Photo : WeHeartIt.

You May Also Like

25 commentaires

  1. Je suis tout à fait d'accord avec toi. Vaut mieux privilégier la qualité à la quantité. J'ai très peu d'amies, si j'en ai. Je les compte réellement sur les doigts d'une seule main. Et franchement, on n'en a rien à faire de tous ces cons.

    RépondreSupprimer
  2. Et ben, déjà, je vois pas ce qu'elles viennent faire chez toi, ces gonzesses !
    M'enfin, l'apparence (quelle qu'elle soit, c'est à dire poids, taille, fringues de luxe etc..) dictera toujours la vie de la majorité des greluches.
    Mais il vaut mieux en effet ne garder quelques ami(e)s de qualité qu'une tripotée d'insecte sans cervelle !
    Bise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'inquiète, elles ne viennent plus ;-) !!!
      Mais plus qu'une question d'apparence, tout ceci est une histoire de "on-dit"...!

      Des bises !

      *

      Supprimer
  3. qu'importe ma belle ces esprits chagrins qui n'ont rien de mieux a faire que de juger et critiquer!!
    Je viens de penser que je n'ai pas songé a te ramener du sable d’Andalousie mais j'y retournerai ....il faudrait que tu m'envoie ton adresse postale par mp....je te mettrai dans mon carnet il y aura plus de chance .
    mille bisous and take care of you

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas être obligée d'y retourner, Arlette !!!
      Je t'envoie ça. Si tu ne vois rien arriver, n'oublie pas de me le rappeler : j'ai la tête comme une passoire en ce moment !

      Bisous tout plein !

      *

      Supprimer
  4. Au printemps on fait le ménage... parmi ses "connaissances" aussi non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, moi, le ménage, il est déjà fait ;-) !!!

      *

      Supprimer
  5. j'ai très peu de vrais amis mais c'est voulu ) sinon j'ai une surprise pour toi dans mon billet de samedi ) et j'en profite pour te demander si c'est bien la gifle )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je te comprends !

      La gifle, très bien. Terriblement violent. J'ai hâte d'arriver à la fin, je suis dans les 100 dernières pages et on sent que des tas d'explications vont arriver...

      PS : Merci pour la surprise : trop contente !!!

      *

      Supprimer
  6. ça fait du bien de dire tout ça ! j'ai peu d'amis également, et souvent la liste diminue au fil des ans, et parfois un nouveau nom est rajouté !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, tu as bien compris : quel soulagement !!!

      *

      Supprimer
  7. Mais c'est quoi leur problème à ces gens-là ? O_O

    RépondreSupprimer
  8. Bah ce sont bien des petites gens, comment ne pas te voir (et pas à cause de ton poids) avec ton beau sourire éclatant ... sois totalement indifférente, ça les fera bien ch ... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, petites, toute petites ;-) !
      Si tu savais le plaisir que je prends à les faire chi**, à ne jamais réagir comme ils l'escomptent !!!

      *

      Supprimer
  9. Comme je te comprends! Les gens sont d'une stupidité!
    Imagine, moi qui vis à Nice, ville ULTRA superficielle... Je ne suis pas un mannequin, et je me fous de la mode... Eh bien souvent, pareil, lorsque Steeve dit bonjours à quelqu'un, je suis transparente pour cette personne. J'ai appris à m'en foutre. Fais pareil...
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne t'inquiète pas, je ne me suis pas laissée ébranler bien longtemps par ces comportements !

      Bisous ma Belle !

      *

      Supprimer
  10. J'ai l'impression que cet article a été écrit de mes mains. Je suis comme toi, je n'ai que deux ou trois vrais amis et çà me suffit amplement. Les esprits chagrins, j'en ris doucement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça, il faut en rire ! Ça fait tellement de bien, au final ;-) !

      *

      Supprimer
  11. "si les gens qui disent du mal savaient ce que je pense d'eux, ils en diraient encore plus"... Moi je trouve que c'est leur faire trop d'honneur, l'ignorance est la meilleure arme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'ordinaire une grande adepte de l'ignorance... Mais, vu ce que j'endure depuis trois ans, je crois qu'il y a des messages à faire passer !

      *

      Supprimer
  12. et bey ma tite Lilly je pensais pas que tu étais encore entourée d'a...... mais si ! je passe plus souvent, je passe même épisodiquement mais je reconnais bien là ta plume :) et suis 100% d'accord avec toi. Il y a des personnes qui valent même pas le coup d'oeil ils semblent en faire partie.

    bisous ma belle

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?