Le fromage, c 'est la vie ! - Un lundi parmi tant d'autres #49

by - lundi, juin 04, 2012


Si tu me lis depuis quelques temps, ça ne t'aura pas échappé, non seulement je suis une gourmande, une vraie, mais j'ai un énôôôrme et inavouable pêché mignon : le fromage...
Certainement la faute à mes parents qui m'ont laissée mettre le nez dedans dès que je suis passée à la nourriture solide ! Pour te dire, au baptême de ma sœur, j'ai passé la journée avec une assiette sous la table du buffet, un buffet uniquement composé de fromages, le rêve absolu pour la mini-gourmande que j'étais !!!

Depuis, je tente de me soigner mais il n'y a rien à faire. Accro je suis, accro je resterai...!
Et parmi les dizaines et les dizaines que j'ai pu goûter à travers notre beau pays et de par le monde, il ne doit guère y en avoir que deux ou trois qui ne trouvent pas grâce à mes yeux. Bon, en fait, j'avoue, je ne suis pas super super fan des bleus, même si certains comptent parmi mes fromages préférés. Préféré... Pinaise... Le voilà, le mot qui fâche ! Crois-moi, ou pas, je serais bien en peine de te dire lequel je préfère.

Parce que, dans la région où je vis, on fabrique LE fromage emblématique de la France, le camembert. Que je n'achète qu'au lait cru, toute autre option relevant de l'hérésie pure et simple. Que j'aime quand il a du caractère, mais pas trop, juste ce qu'il faut. Note quand même qu'il n'est que la partie visible de l'iceberg : la Normandie compte bien d'autres merveilles que j'invite régulièrement à ma table : livarot, pavé d'Auge, Pont-L'Évêque, cœur de Neufchâtel...
Parce qu'avec un beau-frère jurassien, j'en ai passé des étés à me gaver de morbier, de comté, de bleu de Gex !!! Le premier truc que je fais quand j'arrive là-bas, c'est me rendre à la cave fromagère pour faire péter ma carte-bleue. Et mon Dieu, que les fromages confectionnés à partir de lait d'été sont meilleurs, on a la sensation de sentir toutes les fleurs dont se sont gavées les vaches en broutant, c'est juste une explosion de saveur.
Parce que, s'il y a un seul truc positif que je dois retenir de mes presque huit ans passés aux côtés d'un Italien, c'est bien la découverte des trésors fromagers de nos amis transalpins : asiago, provolone, taleggio, pecorino... Rien que d'écrire leur noms, j'ai envie de m'acheter un billet d'avion !
Parce que je me souviens de mes vingt-cinq ans et de ces vacances dans l'Aveyron, dans une autre vie, où on allait acheter du lait à la ferme pour faire notre fromage nous-même et où j'ai découvert les merveilles produites en Auvergne, la région de France qui compte le plus d'AOC. Miam le cantal, miam la fourme d'Ambert, miam le Saint-Nectaire... Des vacances à +5 kilos en dix jours, mon pèse-personne a cru mourir à mon retour !!!
Parce que je viens de découvrir avec effroi, en rédigeant ce billet que, si tu veux te régaler des divins fromages de la célèbrissime maison Androuët, considérée depuis des dizaines d'années comme la meilleure maison d'affinage au monde, il te faudra soit te ravitailler dans l'une de leurs boutiques de Paris ou de sa proche banlieue, soit crosser le Channel pour aller t'installer à leur table à Londres, le restaurant parisien ayant fermé.
Parce que les fromages t'offrent, à eux seuls, un véritable voyage dans ton assiette. Chacun porte en lui le caractère du terroir qui l'a vu naître et je suis une fan absolue des petites histoires qui y sont attachées... Il y a celui qui tire son nom de la deuxième traite effectuée par les paysans en douce pour leur propre compte, le lait de la première revenant  à leur propriétaire et servant de base au calcul de leur impôt. Celui qui accueille en son cœur une fine couche de cendres qui, à l'origine, protégeait le caillé dans la cuve dans l'attente de la couche du lendemain. Je ne m'en lasse pas, j'adore !
Parce que j'en ai passé, des soirée de célibataires, avec mes copines autour d'un plateau de bons fromages accompagné d'une très bonne bouteille de Bordeaux. C'était même devenu notre rituel du vendredi soir, avec ma voisine du dessus, quand je vivais seule.


Parce que je surkiffe les assiettes en porcelaine d'Auteuil dans lesquelles on le mange chez mes parents.
Parce que je m'éclate à chercher des façons différentes de le servir à mes invités. 
Parce que c'est toujours ce que je choisis de rapporter en guise de souvenir de vacances.
Parce qu'au restaurant, je remplace systématiquement le dessert par une assiette de fromage.
Parce que ce n'est pas du tout homologué WW et que ça me manque, tu n'as pas idée... :-S
Parce qu'enfin, je peux bien te l'avouer, si j'appelle mon Amoureux en ces pages Petit C., ça a tout à voir avec un certain fromage ;-) !!!

Pour tout ça et pour mille autres raisons que je n'énumèrerai pas ici, je ne suis pas certaine que tu aies envie d'y passer la journée, tu l'auras compris, Zaza, pour moi, le fromage, c'est la vie !!!!


*

You May Also Like

8 commentaires

  1. Ah là là!! rien que de lire ton billet, j'ai envie d'aller faire un petit tour du coté de mon frigo pour un petit bout de fromage (et même si j'ai déjà mangé!...) E plus il y en a du bon de mon pays natal que mes parents ont ramené ce we!... Et haaa! mes vacances en auvergne!! quelle cure de fromage j'ai pu y faire... le saint nectaire... Rien que d'y penser, je rêve de vacances dans un pays de fromages. D'ailleurs, j'ai promis d'emmener ma grande un jour en hollande: elle qui aime les fleurs rêve d'aller là bas, non pas pour les tulipes, mais pour la mimolette!... Et sinon, j'ai à la maison un normand qui n'aimait pas le fromage quand je l'ai rencontré... Il s'est depuis converti au fromage!... bises et bonne journée!

    RépondreSupprimer
  2. Oh lala comme je te comprends. Pareil le péché mignon c'est le fromage.
    Et celui que je préfère entre tous je crois bien que c'est le roquefort.
    Une baguette, un roquefort et tu ne m'entend plus pendant un gros 1/4 heure ... mais après c'est fini je ne laisse rien !!
    Donc je n'en achète jamais !! C'est plus prudent.
    Mais de temps en temps ma petite maman lors des repas en famille m'en achète un histoire que je me régale tout en restant raisonnable !!
    Bonne journée à toi

    RépondreSupprimer
  3. Un ptit coulommiers ?! (je crois que tu ne l'as pas nommé celui-là !)
    J'adore aussi, malheureusement...!

    RépondreSupprimer
  4. j'adore aussi!!!! le bon , le gras le coulant :) quand je suis arrivé de mon Espagne en FRance il y a presque 20 ans, et que j'ai découvert le rayon fromage d'ici!! j'ai prix 5 kg en moins de trois mois ;) j'ai gouté pratiquement tout ce qui se trouvait :) , du pain du vin et du... fromageeeeeeeee!!! ( mais j'aime aussi le chocolat en dessert ;)

    RépondreSupprimer
  5. Pour l'affinage des fromages, pas de panique !!! Le véritable affinage des fromages est effectué par les fromageries et les Maisons d'affinage spécialisées. Dans le cas des fromages AOC/AOP/IGP, l'affinage est obligatoirement réalisé dans leur région ou leur terroir d'origine. L'affinage du Comté effectué dans le Massif Jurassien par les chefs de caves d'entreprises séculaires, qui se transmettent leur savoir faire de génération en génération, en est un bon exemple. N'hésitez pas à consulter le site internet suivant pour découvrir ces entreprises : www.cec-entreprises.fr .
    Votre crémier n'apportera qu'une petite touche finale au fromage, déjà affiné lorsqu'il quitte les caves de sa région d'origine. Cette touche finale n'est d'ailleurs pas toujours effectuée dans les règles de l'art que se sont fixées les spécialistes de l'affinage dans les cahiers des charges AOC/AOP/IGP ...

    RépondreSupprimer
  6. ...avec du bon pain et quelques fruits c'est le paradis!

    RépondreSupprimer
  7. Copiiiine !!! J'adoore le fromage moi aussi !! Du pain, du vin, du fromage, miaaaam !! J'en fais mon repas !

    RépondreSupprimer
  8. ahhhh j"adore ton article moi-même étant une grande fan de fromage :)

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?