Comme des envies de relecture...

by - vendredi, août 24, 2012


Je ne sais pas ce qu'il en est pour toi mais moi, j'ai pour habitude de ne jamais relire un livre. Quand bien même aurait-il réussi à se faire une place au panthéon de mes lectures parmi ceux qui m'ont le plus marquée/émue/emportée, je ne le relis pas.

Pour tout un tas de raisons.
Parce que la vie est courte et que j'ai plus de deux-cents bouquins dans mes bibliothèques qui attendent que je mette le nez dedans. Sans compter les centaines et les centaines de titres notés dans des carnets, sur un coin de journal, sur des feuilles volantes, dans un dossier qui a tout de la wish-list mais que je tiens à jour quand j'en ai le temps, ni la pile de pages "lecture" de magazines arrachées sous mon clavier d'ordinateur... Mes journées feraient 48 heures que je n'aurais pas le temps d'épuiser toutes mes envies de lecture !
Et puis, parce que je suis une sentimentale, je ne relis pas parce que j'ai peur que l'émotion de la première fois et que les souvenirs en prennent un coup. Je ne suis forcément plus la même à mon grand âge qu'à 18 ou 25 ans... Et si je ne retrouvais pas la magie d'alors...? Si les histoires d'amour qui ont enflammé mon imagination d'adolescente me laissaient aujourd'hui de marbre...? Et si ces personnages que j'ai depuis longtemps grimpé sur des piédestaux s'en retrouvaient déboulonnés du fait d'une perception différente...?
*** Note pour moi-même : j'aurais adoré écrire "des piédestals" mais il paraît que cette forme n'est plus usitée... :-S ***

Mais, depuis quelques temps, va savoir pourquoi, j'ai des envies de relecture. Je ne sais pas, peut-être est-ce lié au fait que je m'apprête à tourner une page dans ma vie, j'ai besoin de revenir en arrière. Oh, pas sur tout évidemment, mais quand même, c'est assez étonnant pour être signalé.
Du coup, j'ai cédé à l'appel et je me suis replongée dans un roman phare de mon adolescence : Le grand secret de René Barjavel...

Et toi, tu relis...?

*

You May Also Like

18 commentaires

  1. Comme toi je n'ai plus le temps de relire ayant trop de listes de piles sur ma table de nuit mais il m'arrive quand même de craquer lorsque je suis chez mes parents et que je retrouve de vieux bouquins que j'avais adoré ... Et comme toi encore je suis parfois déçue de ne plus ressentir les mêmes émotions que lorsque j'étais " jeune"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours un risque à prendre... Je passerais ma vie à lire...!

      *

      Supprimer
  2. Comme toi, je ne relis jamais. Il m'est tout de même arrivé de relire ceux qui m'avaient le plus plu et je ne regrette pas! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'avoue que, pour le moment, je ne vois effectivement aucune raison d'être déçue...!

      *

      Supprimer
  3. Parfois oui, comme pour madame Bovary lu trois fois pour le boulot et finalement apprécié trois fois plus à chaque fois !
    Mais j'ai bien envie aussi de relire le Bronte et de lire tout Daphne du Maurier ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu confirmes ce que je pense : une fois qu'on a relu et aimé cette relecture, c'est la porte ouverte à une re-relecture... Et finalement, ça a du bon si, chaque fois procure plus d'émotions que la fois d'avant !

      *

      Supprimer
  4. Ca dépends des livres. Mais ceux que j'ai aimé par dessus tout, oui, je les relis.
    Entre autre : Zazie dans le métro, que j'ai du lire 4 ou 5 fois déjà, et les Barjavel!! :)
    J'ai aussi une bonne pile de livres à lire, qui ne faiblit pas (surtout vu ma lenteur à lire, comparativement à ma rapidité à acheter de nouveaux livres). Mais j'aime, de temps en temps, relire mes coups de coeur! :)
    Et je sens que ma pile va attendre un peu, j'ai eu la même envie de Barjavel que toi ya 2 jours! Vite vite que je finisse le roman en cours! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Décidément, c'est contagieux !!!
      Comme toi, mon rythme d'achat surpasse largement mon rythme de lecture... Ce n'est pas comme ça que mes "affaires" vont s'arranger...!

      *

      Supprimer
  5. Pour les mêmes raisons que toi, je ne relis jamais un livre... Mais s'il m'a plu, je le conseille et le prête volontiers pour qu'il ne prenne pas trop la poussière! ;o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là, le prêter, c'est mission impossible pour moi... Et ça mériterait bien un billet, je te le dis !!! ;-)

      *

      Supprimer
  6. Trop peur d'être déçue si je relis. Mais tentée tout de même pour certains. Seuls auteurs relus et pas déçue Boris Vian, Jonathan Coe ou Maupassant. Je relirai bien celui-ci de Barjavel aussi..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je crois qu'on a chacune nos références, nos chouchous !!!

      *

      Supprimer
  7. ho oui je relis...et je découvre une autre facette!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rarement, comme toi envie de découvrir des nouvelles choses, mais certains bouquins par fois il manquent , donc je comprends très bien, ahh BArjavel moi c'est une rose au paradis!! il m'avait bien remué!

      Supprimer
    2. @ Cathnounourse --> Tu as raison, c'est comme ça que je devrais envisager les choses !

      @ Maria --> Gros gros succès pour Barjavel, on voit qu'on est de la même génération ;-) !

      *

      Supprimer
  8. Le roman phare de mon adolescence: 'La nuit des temps' de ...
    René Barjavel
    Et moi aussi je le relis assez souvent. Essaie-le.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "La nuit des temps", vraiment LE livre de mon adolescence !!! Et le seul que j'aie lu, relu et re-relu, j'ai totalement oublié de le préciser dans mon billet !
      Tu me donnes envie de m'y remettre, pour au moins le sept ou huitième fois...!

      *

      Supprimer
  9. Relire est un mot dont j'ignore la signification. ( Hélas!!) Lire tout court ce serait déjà pas mal!! ;-)(Commentaire un peu exagéré comme souvent, je bouquine un peu mais pas assez. Il faudrait que je passe moins de temps avec mon "Parisien" ( oui, je suis hasbeen, je lis encore la version papier). ;-)
    Si je devais en choisir un par contre, ce serait la Métamorphose de Kafka. Ce livre lu pdt ma scolarité m'avait bcp surpris à l'époque. Je serais curieuse de connaitre mon sentiment aujourd'hui.

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?