Llandudno, le front de mer et le Pier

by - jeudi, septembre 06, 2012

* Du charme surrané des stations balnéaires d'outre-Manche. *

Je te propose de reprendre aujourd'hui nos balades galloises avec une ville chère à mon cœur, Llandudno. Parce que j'y ai passé de nombreux heureux moments en famille depuis mon enfance et que c'est là que vit ma tante enfin la veuve de l'oncle de Maman pour être précise mais ça ne change rien, c'est ma tante.
Autant te prévenir tout de suite, le problème avec les villes qu'on connaît bien, c'est qu'on a vite fait d'oublier de dégainer l'appareil-photo quand on s'y promène et, hélas pour toi, Llandudno n'a pas failli à cette règle... Mais j'ai quand même été assez éblouie par cette très belle journée de juin pour avoir envie de l'immortaliser, je ne suis donc pas revenue totalement bredouille !

Llandudno est une charmante station balnéaire située tout au nord du Pays-de-Galles, classée en 2012 première au palmarès des villes galloises où il fait bon vivre. Je t'avouerai qu'il s'en dégage une atmosphère terriblement victorienne et que son charme désuet et quelque peu hors du temps me font craquer.
Si la ville en elle-même est assez étendue et très jolie, que dire du front de mer, le fameux north shore : situé entre deux promontoires rocheux, le Great Orme où je t'emmènerai plus tard and le Little Orme ça ne s'invente pas, il s'étend paresseusement en courbe sur près de trois kilomètres.


Bordé de somptueuses demeures victoriennes dont la plupart sont des hôtels ou des maisons d'hôtes, c'est vraiment un cadre idéal pour une promenade familiale.




À un bout de cette jolie baie, le Pier, le plus long du Pays-de-Galles, 700 mètres de jetée au-dessus de l'eau, entre boutiques de souvenirs kitsch, salles de jeux, machines à sous et fish & chips...


Un endroit terriblement british dont je ne me lasse pas.





Pour finir, pour la petite histoire, Llandudno était le lieu de villégiature d'une certaine Alice Liddell qui n'est autre que la petite fille qui a inspiré Alice au pays des merveilles à Lewis Carroll. Bien qu'il semblerait que ce dernier n'ait jamais mis les pieds dans la ville, il fait partie intégrante de la légende locale, témoins les quatre immenses statues de bois qui ont été installées deux jours avant notre arrivée.

Le chapelier fou, Llandudno, juin 2012
Si tu souhaites découvrir un peu plus Llandudno, je te conseille vivement le blog de Geoff Steen, excellent photographe local, qui propose chaque jour un magnifique cliché de la ville. Il possède une jolie boutique sur le Pier, North Shore Pictures, où tu pourras acheter de très belles reproductions, encadrées ou pas. Si tu ne peux pas te déplacer, ses photos sont aussi dispo sur internet !

*

Llandudno site officiel
North Shore Pictures page FB

You May Also Like

6 commentaires

  1. Ha, je connais bien Llandudno, j'ai passé plusieurs mois à Llanberis. Merci pour ces photos, cela me replonge quelques années en arrière...!
    Bises,
    Juliette

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup tes photos... (pour je ne sais quelle raison elles me font penser à Dieppe, va comprendre !)

    RépondreSupprimer
  3. Jolie station balnéaire! Cela donne très envie tout ça..

    RépondreSupprimer
  4. Les photos sont superbes , ça donne envie ! Bisous

    RépondreSupprimer
  5. Je ne connaissais pas, merci pour cette jolie balade!

    RépondreSupprimer
  6. J'adore l'architecture, le ciel et tes photos. Je ne connais absolument pas n'ayant ni oncle ni tante à aller visiter ^^ J'aime aussi l'anecdote sur Alice et Lewis. Des bisous :)

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?