Docteur, je voudrais un bébé ! - Dr Martine Philippe & Claude-Annie Duplat


Faire un bébé, ce n'est pas si facile ! Néanmoins, quelques démarches suffisent parfois à débloquer la situation. Ce guide vous propose de les découvrir pour bénéficier d'une solution adaptée. vivant, il balaye les idées reçues, répond aux questions les plus fréquemment posées et s'appuie sur des exemples vécus. Entièrement à jour, il fait le point sur les différentes formes d'assistance médicalisée, des simples traitements à la FIV. Rassurant, ce guide vous accompagne pas à pas dans votre projet, de la première consultation à l'intervention finale.

Martine Philippe est gynécologue, spécialiste de l'assistance à la procréation. Collaboratrice du Professeur Jacques Salat-Barroux pendant plus de 25 ans, elle exerce aujourd'hui en cabinet et en milieu hospitalier.
Claude-Annie Duplat est l'auteur de plusieurs guides pratiques à succès.

***

Voilà, nous avons franchi un pas, nous nous sommes lancés dans l'aventure de la PMA. Je m'étais jurée que jamais mon horloge biologique ne me mènerait par le bout du nez, mais il y a un moment où il faut savoir se rendre à l'évidence : j'approche à grand pas de certaines échéances légales dira-t-on. Oui, parce que, si tu ne le sais pas, en France, la PMA est acceptée jusqu'à 45 ans, même si elle n'est plus prise en charge au-delà de 43. Alors, pour moi, ça urge...
Et ça reste malgré tout un choix difficile à faire. Même si on n'en a pas vraiment d'autre, même si on a autour de soi de très beaux exemples de réussite, même si on y croit.

Mais ça y est, nous connaissons la date de notre premier rendez-vous, ça sera à la mi-octobre.

J'ai beau être confiante, j'ai beau savoir que toutes les épreuves à venir ne sont là que pour le meilleur, il y a quand même au fond de moi des questions, des appréhensions, des angoisses. Peur de l'inconnu un peu aussi. Parce que même si j'ai des proches qui sont passés par là, je ne m'autorise pas à leur demander leur ressenti sur leur expérience, j'aurais l'impression de violer leur intimité, c'est peut-être idiot mais c'est comme ça. Je suis comme ça.
Et puis je suis tombée sur ce livre...

C'est une mine d'explications, de conseils, de mises en garde, d'exemples concrets. De réponses à mes questions en sorte. Je le recommande à toutes les femmes dans mon cas. Moi-même, je ressors de cette lecture avec une idée un peu plus précise de ce qui m'attend, de ce qui nous attend. Certaines craintes ont été écartées, certains mystères ont été dévoilés. Je me sens mieux armée aujourd'hui et surtout, j'ai refermé ce livre dans un grande bouffée d'optimisme : je suis certaine qu'on va y arriver !

*

CONVERSATION

10 commentaires:

  1. une belle aventure que d'aller chercher son bébé! :) je te la souhaite pleine de bonheur et reste positive avant tout!!! plein de bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Aller chercher son bébé"... Si tu savais, Maria, comme cette expression me touche...

      Merci !

      *

      Supprimer
  2. Je te souhaite toute la réussite que tu peux esperer et surtout un très beau bébé !
    Je sais que ce n'est pas facile et que la route est semés d'embuches alors je penserais très fort à toi mi-octobre !

    RépondreSupprimer
  3. Je suis contente que tu aies trouvé des réponses :)
    J'espère que le personnel médical saura aussi être écoutant, attentif et répondant ♣

    RépondreSupprimer
  4. Tu as raison c'est intime et en général si les gens ne parlent pas d'eux même de leur expérience c'est qu'ils n'ont pas très envie de le faire. J'ai des amis très proches (parrain et marraine de mon Petit Loulou) qui sont dans la même situation que vous et récemment elle me disait que jamais elle n'aurait envie d'en parler à quelqu'un qui souhaiterait se lancer dans cette démarche. Tu pourras sûrement poser toutes les questions que tu veux au personnel médical, non ?

    RépondreSupprimer
  5. Ah, j'en ai lu, des bouquins comme ça, j'en ai encore tout un tas....
    tu sais quoi! Moi aussi je suis sûre que ça va marcher pour toi!

    RépondreSupprimer
  6. Ca dépend vraiment de la personalité de chacun. Sans pour autant "vider mon sac" au premier venu, moi ca ne me gênerait vraiment pas d'en parler avec quelqu'une qui se pose les mêmes questions que celles que je me posais avant le premier essai. Au contraire. De la même facon que j'aurais aimé avoir une quelqu'une à qui poser ces questions moi-même avant de me lancer. Bien sûr je respecte le choix de chacun de parler ou de garder pour soi une expérience évidemment assez intime. En même temps on n'est pas obligé de raconter ses états d'âme, rien que la marche à suivre, le déroulement, les petits détails qui peuvent aider à rester sereine, ce serait déjà bien. Mais moi aussi je me suis rabattue sur la bibliothèque pour dompter ma grande appréhension, qui finalement n'étais pas justifiée. Je trouve tellement dommage que ce ne soit pas une évidence de partager pour dédramatiser. Dédramatiser sa propre situation et celle d'une consoeur, qui va suivre le même chemin, celui d'une aventure avant tout "humaine". Si tu as le choix sur l'établissement dans lequel cela va se dérouler, choisis-le au feeling, c'est je crois un des points les plus importants pour enlever la pression: se sentir en confiance avec le personnel médical qui va bien s'occupper de toi. Bonne chance, sois sereine. :-)

    RépondreSupprimer
  7. j'ai juste envie de dire que ce bébé qui viendra comme il veut et quand il veut...(dépêche toi quand même un peu hein l'héritier^^) sera le fruit d'un amour à faire pleurer Roméo et Juliette...
    je vous embrasse très fort !

    RépondreSupprimer
  8. Moi aussi je suis certaine que vous allez y arriver! :)

    RépondreSupprimer
  9. Je suis contente pour vous. Ce n'est qu'un début. Je vous souhaite une belle route vers bébé!

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?

Back
to top