Livres de rentrée - Un lundi parmi tant d'autres #53

by - lundi, septembre 17, 2012

Si tu me dis rentrée littéraire là, comme ça, à froid, ça ne m'inspire pas grand chose. Non seulement mon amour des livres est bien assez grand pour ne pas avoir besoin qu'on me rappelle qu'il existe de bons auteurs en France, mais en plus je n'ai pas véritablement le souvenir d'avoir fait de bouleversantes découvertes à cette époque d'intense production éditoriale... Bon, en fait, pour moi, la rentrée littéraire est surtout synonyme de surcroît de travail, de douleurs dans le dos et de clientèle pas facile à supporter ni à contenter. C'est un peu toujours la même chose.

Mais il serait malhonnête de ma part de te faire croire que rien ne me fait envie à ce moment-là. Chaque année, j'ai mon petit coup de cœur, celui dont l'envie me tiraille jusqu'à temps qu'il soit enfin dans ma bibliothèque. Et l'heureux élu est...


Fabrice Humbert qui est probablement l'auteur français qui me parle le plus depuis quelques temps.
Et puis, j'en ai profité pour m'offrir mon envie de l'année dernière, à laquelle je n'avais toujours pas cédé et qui vient tout juste de sortir en poche...


Le premier roman de Marien Defalvard que j'ai toujours une furieuse envie de lire !

Tant que j'y suis, je ne résiste pas à partager avec toi cette excellente vignette qui dit tout haut ce que je pense tout bas et qui m'a beaucoup fait rire...

Crédits
J'adore !

Pour la rentrée littéraire de Zaza.


*

You May Also Like

6 commentaires

  1. Je vais noter tes conseils...
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Dessin génial, le temps gris me donne envie de rester sous la couette avec un bon livre... Et partir à la découverte de merveilles peut-être! Bonne journée...

    RépondreSupprimer
  3. Le problème de la rentrée littéraire est qu'il y a trop de titres pour n'en retenir qu'un seul...

    RépondreSupprimer
  4. Je ne savais pas que le Devalfard était sorti en poche mais je vais courir l'acheter car moi aussi j' ai tres envie de le lire et depuis longtemps

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?