La théorie des 4P ou comment j 'ai réussi à faire de l 'optimisme un art de vivre

by - vendredi, novembre 23, 2012

Le fond, ça fait bien longtemps que je l'ai touché. Plus de trois ans que c'est le grand b*rdel dans ma vie, autant te dire que ça m'en a laissé, du temps, pour me noyer, d'ailleurs je ne m'en suis pas privée. J'avais atteint un stade où la somme des jolies choses qui faisaient mon existence ne faisait plus le poids face au noir, au merdique, à l'angoissant. Mes soucis de boulot, le divorce de mon Chéri, ma santé défaillante, la connerie humaine, le harcèlement, tout ça, c'était beaucoup trop. Bien plus en tout cas que je n'imaginais pouvoir supporter.

Le chemin a été long. Très long, et difficile aussi. Souvent douloureux mais en permanence éclairé par une lumière bienveillante, une de celles qui te disent que tu vas y arriver.
Et, sur ce chemin, j'ai un jour croisé une personne qui m'a fait un cadeau inestimable : elle m'a donné la clé pour une vie meilleure, l'immense espoir de pouvoir me dire que j'allais refermer cette page noire, probablement à tout jamais.

Souvent, tu entendras les gens te dire que, plutôt qu'avoir en permanence les yeux braqués sur le rétroviseur, il te faut regarder loin devant toi. Et bien cette personne m'a proposé bien mieux que ça : profiter du moment présent. Ce principe est la base-même de la théorie des 4P que je te vante dans le titre de ce billet. Les 4P, c'est Profiter des Petits Plaisirs Ponctuels, oui, c'est aussi simple que ça...! Parce que, même quand tu crois que tu es au fond du fond du trou, il y a forcément une jolie chose tout près de toi, je t'assure, ça peut paraître incroyable, mais pour l'avoir expérimenté, pour continuer à le faire depuis près de deux ans, je puis t'assurer que c'est là une vérité.

Quand tout va mal, notre capacité à déceler ces petits bouts de rose est affaiblie, du coup, c'est un véritable exercice au départ. Auquel il faut t'astreindre quotidiennement, sans répit, avec la plus grande des applications, à toi de trouver la méthode qui te conviendra pour matérialiser tes petits bonheurs. Moi, j'avais créé un Tumblr, où je les recensais en temps réel, sous forme de photos. Mais tu peux très bien les noter dans un carnet ou les Instagramer puisque c'est dans l'air du temps. L'essentiel, c'est que tu leur donne une "consistance" et surtout, de rester dans l'immédiateté : c'est la recette du succès. Ça peut être le sourire de ton Chéri le matin, une tasse de ton thé préféré, une jolie vitrine de magasin, des cris d'enfants qui jouent dans la rue... Tout ce que tu veux, tant que ça t'aide à réaliser que, oui, du positif, il y en a dans ta vie, juste à côté, il faut juste que tu apprennes à le remarquer, à te l'approprier.

Au début, je ne te cache pas, c'est un peu compliqué, puis ça devient comme une gymnastique, voire un jeu. Et c'est pas mal parce que tu t'aperçois rapidement qu'en plus de te faire du bien, ça t'occupe l'esprit et que, du coup, ça laisse bien moins de place aux mauvaises choses/ondes : un genre de double effet KissCool !!! Et puis, le temps passant, à force d'efforts, un jour, tu réalises que c'est ancré en toi, au point de devenir un réflexe. Autant te dire que, ce jour-là, tu tutoies la fierté !

Alors oui, si tu me croises aujourd'hui, tu verras que je ris. Dès que je peux. Souvent très fort. De beaucoup de choses. Ça peux déranger, ça peut énerver. Mais je suis comme ça, non seulement j'ai bien assez pleuré, mais aussi et surtout je préfère voir le rose dans la vie plutôt que me laisser abattre par le moindre petit truc qui se barre de travers, enfin, pas forcément de travers, parfois juste pas dans le sens où je souhaiterais le voir se barrer.
Les 4P m'ont changé la vie. À un point tel que je ne souhaite qu'une chose : les partager, les répandre tout autour de moi, les offrir à tous ceux que j'aime, aux autres aussi, à toutes les personnes à qui ils feraient du bien en fait...

Alors n'hésite pas, sers-toi, c'est fait pour ça : Profite, toi aussi, des Petits Plaisirs Ponctuels !!!

*

You May Also Like

24 commentaires

  1. Il y a bien longtemps que j'en ai saisi toute la portée, c'est pas pour rien que j'en suis au n°54 (et encore, je fais du tri, parce que sinon c'est tous les jours que j'en publierais !)

    RépondreSupprimer
  2. J'A-DO-RE !!
    Je n'appelle pas ça comme ça, mais je pratique aussi, dès que je peux ;)
    Belle journée Anne-Laure-Plaisirs :)

    RépondreSupprimer
  3. Tu sais ce que j'en pense...
    La vie est parfois trop courte pour s’embrasser de lourds bagages, la légèreté, contrairement à ce que pensent certaines personnes, n'est pas une futilité mais bel et bien un accès au bonheur. Et je tente d'appliquer ce précepte aussi souvent que je le peux.
    Bisous ma copine fou rire! :)

    RépondreSupprimer
  4. J'adore aussi,je le pratique régulièrement depuis que j'ai failli passer de l'autre côté....je vois la vie autrement,comme tu le dis si bien!
    Bravo,douce journée,bisous

    RépondreSupprimer
  5. J'essaye aussi de le pratiquer tout les jours !!!
    Et pour y parvenir encore mieux je viens de me lancer dans la lecteur de " Quatre plaisirs par jour, au minimum !" d'Evelyne Bissone Jeufroy.

    Bonne journée pleine de petits plaisirs !!!

    RépondreSupprimer
  6. Principe essentiel du bouddhisme : l'impermanence des choses.
    Rien ne dure toujours, pas davantage le bonheur (c'est pour ça qu'il faut le saisir là où il est), que les coups tordus de la vie...

    Bonne journée...

    RépondreSupprimer
  7. Lors d'une phase bien noire de ma vie, j'ai également appris que c'était par là qu'on pouvait d'en sortir, et être heureux!

    RépondreSupprimer
  8. Effectivement, nous sommes raccord! ;-)
    Et moi aussi, j'ai appris à rire à gorge déployée sans honte (ça doit agacer mais j'en ai rien à faire!)

    RépondreSupprimer
  9. Superbe texte! Une amie kiné m'a un jour enseigné comment me détendre le soir et retrouver une certaine sérénité : il faut fermer les yeux, relâcher tous ses muscles, puis se concentrer sur chaque point de son corps en partant des orteils et en remontant jusqu'aux cheveux. Une fois cela fini, repenser à sa journée, en essayant de se remémorer toutes ces petites choses, tous ces détails, qui font qu'en définitive ça a été une belle journée ... Pas facile de s'astreindre à le faire tous les jours, mais je peux t'assurer que cela fait un bien fou, et prendre conscience de la valeur des petits riens. Comme ce que tu viens de partager avec nous. Merci :)

    RépondreSupprimer
  10. Tu as bien raison, le bonheur est fait de petits plaisirs!
    Merci pour cet article positif et gros bsous Anne-Laure!

    RépondreSupprimer
  11. Un merveilleux article qui donne du baume au coeur. J'ai beaucoup aimé ta façon de décrire l'importance de donner du corps à ces Petits Plaisirs Ponctuels :) Je peine souvent à expliquer aux gens réticents l'existence de mon blog, il a commencé précisément pour cela... Je le continue aujourd'hui aussi pour ça, avant tout pour moi donc. Instagram est un joli relais oui, et quand je ne trouve pas de Petit Plaisir Ponctuel à y consigner je retrouve le sourire ne serait-ce qu'un instant avec ceux des autres que je suis. Merci vraiment pour ce résumé tout en poésie qui exprime à la perfection ce que je ressens, ou plutôt disons le mode de pensée vers lequel j'essaye de tendre (mais j'en suis encore au stade des balbutiements :D)

    RépondreSupprimer
  12. Merci, aujourd'hui c'est toi mon 4P
    Bisous
    Val

    RépondreSupprimer
  13. Juste Bravo (et merci), Anne-Laure :-D !! Bisous

    RépondreSupprimer
  14. J'aime cette théorie, je vais m'appliquer à la mettre en place tous les jours .... mon boulot m'en empêche pour le moment (impossible d'y trouver du positif) par contre dès la sortie hop hop hop les 4 P ! merci !
    Isabelle

    RépondreSupprimer
  15. Merci pour tous ces conseils! Je suis généralement très positive, mais j'aime beaucoup cette idée de noter ou prendre en photo chacun de mes petits bonheurs, je crois que je vais m'y mettre :)

    RépondreSupprimer
  16. J'adore cet article: c'est typiquement le genre de 4P que j'aime avoir dans la journée, des petits "shots" d'optimisme :) bonne journée à toi et bravo :)

    RépondreSupprimer
  17. C'est une théorie à laquelle je n'avais pas donné le nom de "théorie" mais que j'essaie de mettre en œuvre tous les jours. Merci pour cet article qui fait du bien !

    RépondreSupprimer
  18. Je vis en ce moment le moment douloureux de SON accompagnement de fin de vie, et bien je trouve quand même des 4P...: Celui de rentrer de l'hôpital ce soir et de te lire. Merci.

    RépondreSupprimer
  19. Je n'appelle pas ça ainsi mais c'est exactement ce que j'essaie de faire depuis des années, trouver du bonheur dans les petits plaisirs... Merci de le rappeler !
    Parfois, c'est difficile... Mais comme tu le dis, ça vaut la peine !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  20. Je suis content de voir que ca fonctionne sur d'autres personnes, car c'est justement le thème de mon Blog, si tu veux y faire un tour www.monbonpote.com...

    En tout cas belle démarche! A ++

    RépondreSupprimer
  21. Je devrais suivre ton conseil c'est certain mais c'est pas si simple... EN tout cas, ton rire sonore est superbe !

    RépondreSupprimer
  22. C'est exactement la clé du bonheur et ce que j'applique au quotidien :)

    RépondreSupprimer
  23. Ton billet fait bcp de bien, surtout en cette saison... C'est ce que j'appelle mes petits bonheurs du quotidien, qui rendent la vie et ses tracas tellement plus légers, même si cela ne les enlève pas... Bonne journée !

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?