Entre tristesse et incompréhension

by - lundi, janvier 14, 2013

Je me suis réveillée ce matin avec une drôle de sensation, comme si un coup d'une inouïe violence m'avait laissée KO sur un ring. Je me suis réveillée sans savoir qui j'étais, si tout autour était vrai et surtout dans quel monde je vivais.


Depuis hier, il y a une chose que je me suis interdit de faire : lire, regarder ou écouter tout ce qui pourrait s'apparenter de près ou de loin à un journal, à un bulletin d'informations. Et malgré ça, bien des horreurs ont réussi à se frayer un chemin jusqu'à moi. L'acharnement, l'ignorance, la violence, le mensonge. L'ignominie de certains propos tenus, véhiculés par bien des médias. Cette façon qu'ont les adultes d'embarquer les gamins dans des combats qui ne sont pas les leurs.

Des démonstrations comme celle d'hier, ça me fait mal, ça me fait peur.
Si je reconnais à tout un chacun le droit de ne pas être d'accord, de ne pas parvenir à admettre certaines avancées de la société, jamais je ne pourrai admettre l'énergie mise à les entraver. Jamais je ne pourrai admettre que l'on se batte contre quelque chose qui n'affectera en rien notre propre existence. Jamais je ne pourrai admettre cette propension qu'ont certains à se mêler de choses qui ne les regarde en rien.
J'ai repensé à un truc qu'on appelle la Déclaration universelle des Droits de l'Homme... Mais si, tu sais, ça commence par "Tous les hommes naissent libres et égaux en dignité et en droit"... J'y ai repensé. Et j'ai pleuré.

Je pense aujourd'hui très fort à Elia, à Karine, à Aurélie... À toutes ces belles personnes que ma route a croisées un jour... Et je me dis que ce n'est pas parce que la nature les a fait juste un peu différents de nous qu'ils n'ont pas le droit eux aussi de se marier, de fonder une famille. Je songe à la façon dont ce déferlement d'intolérance m'affecte et j'imagine la douleur qui doit être la leur.
Bien des pays ont légalisé le mariage pour tous, celui-là même qui a jeté tant de gens haineux dans les rues du mien hier, et jusqu'à preuve du contraire, aucune société ne s'est écroulée à la suite de cela. Je connais moi-même des enfants qui ont assisté à des choses innommables dans des familles que tous ces gens pensent normales. La normalité, ce n'est pas avoir un papa et une maman, non, la normalité, c'est de pouvoir offrir un foyer doux et aimant qui permettra aux enfants de grandir dans l'amour et le respect de l'autre. Peu importe qu'ils aient deux papas, deux mamans ou des parents normaux oui, je sais, j'use et j'abuse de l'italique, mais bon, tu l'auras compris, rien que ce mot, normal, il me file la gerbe, tant qu'ils ont des parents aimants.

Il est des combats qui méritent d'être menés.
Il est un combat dont j'espère la raison et la tolérance sortiront vainqueurs.

*

You May Also Like

29 commentaires

  1. Je partage à 200 % tout ce que tu as écrit et je suis moi aussi choquée et bouleversée par ce qui se passe! J'en ai eu mal au ventre, en voyant tout ça aux infos....

    Tu exprimes très bien les choses, comme d'habitude !
    En tout cas, cela fait du bien de savoir qu'il y a quand même des gens qui pensent "comme moi" ;-)

    Bisous, ma belle

    RépondreSupprimer
  2. Plus que d'accord ! Purée, j'ai fui comme toi les journaux... Mince, les gens sont fous et intolérants...
    Bisous et courage, les choses ne peuvent que changer !

    RépondreSupprimer
  3. Je suis entièrement d'accord avec toi. Mon homme et moi sommes altérés devant tant de bêtises... Les gens se sont toujours battus pour bénéficier de droits et là, ils se battent afin que d'autres n'en aient pas!!!
    Je suis mariée et la première à avoir envie que tout le monde profite de ce droit!
    Bisous ma copine, viens on va descendre dans la rue nous aussi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. attendez moi, je descends avec vous !!!!!

      Supprimer
  4. Je suis comme toi, je me refuse à regarder les informations, à lire les journaux, ces derniers temps. Et j'évite le débat avec les gens, même ceux que je connais bien. Je n'ai pas envie de perdre de l'énergie.
    J'espère que le gouvernement tiendra parole, et que les gens évolueront, de force! (ils n'auront pas le choix, de toute façon!)

    RépondreSupprimer
  5. Je suis entièrement d'accord avec toi moi aussi !! Je ne comprend vraiment pas qu'on puisse tenir de tels propos ! J'ai fuis moi aussi la presse toute la journée mais j'ai quand même entendu 2-3 trucs qui m'ont juste donné envie de vomir ! Je ne comprend pas un tel acharnement ! Et le pire, c'est qu'ils impliquent les enfants la dedans ! J'ai entendu un père dire qu'il était allé à la manif avec ses enfants ... C'est honteux ! J'espère que cette loi va passer ! Parce que comme tu le dit, on devrait tous avoir les mêmes droits ! Quel que soit le sexe de la personne avec qui on choisi de vivre.

    RépondreSupprimer
  6. Tout à fait d'accord ... et totalement estomaquée par tant de haine ...

    RépondreSupprimer
  7. Justement je réfléchissais à la culpabilité des médias et du gouvernement...qui déchaînent des haines pour diviser sur des sujets tel que le mariage homo ou l'affaire Depardieu, afin de nous cacher la forêt...

    RépondreSupprimer
  8. ...............................

    No comment.....

    Et de gros, gros bisous à toi au passage, puisque ma route m'a menée ici ce soir ! ;o)

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour ce billet, je retrouve un peu le sourire ce soir grâce à ce billet qui me touche, face à la violence des propos qui me concerne depuis peu, je n'aurais jamais pensé entendre autant de haines tout simplement parce que je souhaite les mêmes droits que tout le monde, rien de plus.
    stéphanie

    RépondreSupprimer
  10. j'espère surtout que cette gauche molle ne va pas faiblir !
    comme je l'ai dit sur facebook, cette réforme ne va rien changer à la vie des gens qui sont contre, c'est pas comme quand on augmente les impôts, qu'on licencie ou qu'on coupe les allocations. La réalité, qu'on soit pour ou contre est que des enfants sont élevés par des couples homosexuels et que ces enfants n'ont pas les mêmes droits que les enfants dont les 2 parents sont naturels ou adoptifs. Si la mère naturelle d'un enfant élevé par des lesbiennes meurt ou séparation ou prison ou maladie, l'autre "mère" n'a pas l'autorité parentale, on lui enlève l'enfant, comme si elle n'était que la voisine de pallier. Il y a bien entendu d'autres aspects de la réforme, mais rien que pour celui-là c'est les enfants qui devraient être dans la rue et engueuler les parents !

    RépondreSupprimer
  11. Juste un com' pour dire que je rejoins l'avis général mais surtout pour te dire que ton article est superbement écrit. Merci! ^^

    RépondreSupprimer
  12. Ce qui me fait mal c'est toute cette haine qui en découle, tous ces gens NORMAUX même dans leur différence commencent à peine à être acceptés et avec toutes ces conneries on les pointe à nouveau du doigt. Les gens font des amalgames honteux, ces gens qui SAVENT et qui JUGENT si facilement les autres ça me fait froid dans le dos. Je suis triste de voir qu'en 2013 on en soit encore là avec des petites pensées à ras les pâquerettes, triste de voir qu'on puisse faire preuve d'autant de violence à l'égard des autres.

    RépondreSupprimer
  13. Tes mots sont forts et d'une juste vérité...malheureusement ! Bravo et merci pour ce billet Anne-laure ! je t'embrasse !!!

    RépondreSupprimer
  14. je suis à 200% d'accord avec ce que tu as écrit!!
    autant de haine et d'acharnement pour une loi qui va toucher une minorité, et qui finalement ne changera pas la france, ni même la face du monde!
    qu'on mette autant d'énergie dans des vrais débats : les impots, la tva, les fermetures de boites, le chômage, les acteurs qui se barrent à l'étranger (oui désolé rien a voir mais ca ca m'énerve aussi, mais c'est pas le sujet, je ne détaille pas!!^^)!
    et puis c'est quoi ca de faire brandir des drapeaux par des enfants! et si un jour ce même enfant annonçait à son père ou à sa mère : "je suis Homo, j'aurais voulu me marier, que toi papa tu m'emmènes à l'autel, mais à cause de vous cela ne sera pas possible"! qu'est ce qu'ils diraient à ce moment là! ils vont renier leur propre enfant ???
    enfin bon ca n'a pas fini de faire débat malheureusement!!

    RépondreSupprimer
  15. Je suis plutôt d'accord avec toi.
    Vivant en Inde, je n'ai pas la même vision & les mêmes infos que toi... Des articles sur internet (je ne regarde pas vraiment les JT ou vidéos). Mais je ne comprends pas comment on peut être prêt jusqu'à descendre dans la rue pour manifester contre le mariage pour tous (l'adoption, la PMA). Pourquoi refuser de légiférer ce qui est un fait aujrd'hui. Qu'est-ce que cela changerait qu'ils/elles se marient, qu'ils/elles adoptent, qu'elles aient accès à la PMA. J'en connais qui vont en Belgique pour se faire inséminer, alors arrêtons cette hypocrisie. Créons un cadre à ces familles qui existent !!!!!
    A côté de cela, des drames biens plus graves : la guerre, les morts, le terrorisme, les kidnappings... les combats ne st-ils pas ailleurs ?

    RépondreSupprimer
  16. Plus que complètement d'accord avec toi !!! Rien à rajouter.

    RépondreSupprimer
  17. Ce qui est incroyable c'est qu'en France il y aient de telles réactions alors que dans beaucoup de pays je ne savais même pas que ça existait car les lois sont passées comme ça (je pense à nos voisins Belges )
    Pour rejoindre le début de ton article en Grèce il y a un mouvement de boycott envers les médias pour ne plus écouter les infos

    RépondreSupprimer
  18. Je m'étais déjà fait cette réflexion vis à vis du mot normal et normalité. Et finalement le mot qui conviendrait d'avantage ce serait: la norme. Le plus largement répandu en somme. La norme est considérée comme normale car elle est davantage présente que toutes autres formes de "minorités".
    Et ce, même si elle est mauvaise.

    RépondreSupprimer
  19. Complètement d'accord avec toi. Toute cette haine me fait peur et les médias ne vont qu'envenimer la situation, c'est désolant..

    RépondreSupprimer
  20. Ce combat est pour moi secondaire par rapport à tant d'autres, cependant, si la nature a fait des êtres "différents" de ce que certains disent être la norme, il faut les accepter tels qu'ils sont, et faire d'eux des être égaux en droits.

    RépondreSupprimer
  21. Oui, il y a des combats qu'il faut mener contre l'orgueil et les préjugés - c'est d'ailleurs le titre d'un roman de Jane Austen. Oui, pendant des années j'ai entendu parler des homosexuels comme étant des "erreurs de la nature" et j'entends encore le dire de nos jours. Mais quand aurons-nous le bon sens de ne plus dire ces phrases au nom d'une "normalité" qui pose problème ? Normale, suis-je normale ? Ai-je envie d'être normale ? Je ne crois pas. Chacun a sa façon de concevoir le bonheur et de rendre heureux l'autre. Ce n'est ni une loi, ni un réferendum qui devrait nous l'apprendre mais le bon sens. Qui sont ces personnes qui jugent avec autant de férocité les autres ? Sont-ils des juges et de quoi ? Qui peut se permettre de dire à quelqu'un qu'il n'est pas normal ? Merci, j'ai beaucoup apprécié les mots que vous employez pour dire votre colère.

    RépondreSupprimer
  22. J'en ai eu mal au ventre, j'ai été atterrée..
    Je suis heureuse de vivre dans un de ces pays où tous peuvent vivre leur amour au grand jour, et élever des petits.
    J'ai aussi pianoté quelques mots, moins doux sans doute que les tiens.
    Le chemin sera visiblement encore long pour les français, mais je garde espoir :)

    RépondreSupprimer
  23. Juste, merci. Avec toutes les horreurs qu'on peut entendre sur le sujet depuis des semaines, et tous ces gens qui manifestent dans la rue pour que je (qu'on) n'est pas les mêmes droits que tout le monde (alors qu'on est sensé être dans le pays des droits de l'homme), ça fait du bien de lire ce genre d'article. Et de voir que certaines personnes sont tolérantes. Du coup, merci.

    RépondreSupprimer
  24. juste merci pour ce bel article ma fille ainée fait partie de celles qui aiment les femmes et franchement cela ne m'a jamais posé de problème bien au contraire j'y ai gagné une fille supplémentaire....
    bisous ma belle ..tu écris bien tu sais

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?