Carnet de FIV, jour 11

by - mardi, juillet 02, 2013

Je brave les Dieux de l'internet en panne pour te donner très vite quelques nouvelles.

La fatigue m'est tombée dessus d'une façon complètement hallucinante. J'ai dormi jusque 15 heures cet après-midi. Mes ovaires doivent avoir effectivement atteint la taille de mandarines bien mûres dans mon ventre, vu comment le moindre geste est devenu insupportable. C'est devenu très compliqué de m'asseoir, et quasiment impossible de me baisser si je dois ramasser quelque chose par terre. Il est temps que ça se termine ;-) !

Ce soir, c'était les ultimes piqûres. Une dernière dans le ventre à 18 heures et, à 21h30, la fameuse qui va déclencher l'ovulation, que dis-je, les ovulations !


Tout va bien. Tout va très bien même.


*

You May Also Like

12 commentaires

  1. Je pense très fort à toi!!! courage!!!

    RépondreSupprimer
  2. je vis au rythme de tes billets tellement je suis à fond avec toi :)
    tu es la première chose que je regarde au réveil!!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  3. Bon courage!! Je croise tous mes doigts pour toi, même les doigts de pieds! Biz

    RépondreSupprimer
  4. Je t'envoie tout plein de bonnes ondes!!!

    RépondreSupprimer
  5. Grosses ... que dis-je ... énooooormes pensées pour toi !!! Bisous

    RépondreSupprimer
  6. Ouais ouais, on y croit! Des bisous :-)

    RépondreSupprimer
  7. J'y connais pas grand chose dans ton traitement ma Lilly :( mais tu t'es renseignée pour savoir si c'est normal que tu ne puisses plus te baisser et que tu aies mal comme ça ?
    Beaucoup de courage à toi et plein de bisous

    RépondreSupprimer
  8. Comme ça n'a pas l'air d'aller fort et que nous sommes mercredi je t'ai préparé un petit remontant
    http://lizaegina.canalblog.com/archives/2013/07/03/27554210.html#utm_medium=email&utm_source=notification&utm_campaign=lizaegina
    Bon courage et bises

    RépondreSupprimer
  9. eh bien, je me doutais bien que les traitements hormonaux devaient avoir des incidences, mais j'ose croire que tout cela sera couronné de succès !

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?