Carnet de FIV, jour 18...

by - mardi, juillet 09, 2013

C'est con, tu vois, je suis là devant mon clavier à me demander comment je peux bien te le dire... Je ne sais pas trouver les mots... Et puis peut-être aussi qu'inconsciemment, l'écrire ici m'obligera à l'admettre. Alors j'ai peur.
Bon, tu l'auras compris, tout est terminé...


Le coup de fil est arrivé vers 10h20, ça fait long quand on t'avait dit qu'on te préviendrait à 9 heures et que tu te sens comme un lion en cage. C'est mon Chéri qui a décroché mais j'ai distinctement entendu "pas développés depuis samedi", "prendre rendez-vous avec le médecin pour qu'elle vous explique", et "je vous souhaite beaucoup de courage". De toute façon, même si je n'avais rien entendu, les larmes dans ses yeux auraient très largement contribué à tout me faire comprendre.
Nous sommes restés dans les bras l'un de l'autre, longtemps, en silence. Puis j'ai eu pour Lui ces mots presque incroyables : "Ne t'inquiète pas, tout va bien aller.". Et la journée a repris son cours. C'est la vie.

Non, pas "c'est la vie", évidemment, je ne peux pas dire ça quand c'est tout mon monde qui vacille, quand je vois tous mes rêves s'écrouler. Mais cette expérience a été belle. Et elle m'a permis d'apprendre des tas de choses sur moi-même, sur nous, sur la vie en règle générale, sur ce qu'il convient de considérer comme véritablement important. Même si elle ne m'a pas donné ce que j'attendais, elle m'a offert de merveilleux moments, entre le soutien quotidien, le partage, tous les messages reçus, rien que pour ça, ça valait le coup de la vivre.

Je reviendrai te dire, une fois que l'émotion sera retombée, que j'aurai réussi à prendre du recul.
En attendant, je te remercie du fond du coeur d'avoir été là, tu n'as pas idée de l'importance que ça a eu pour moi.

*

You May Also Like

60 commentaires

  1. Je pense fort fort fort à toi, à vous. <3
    J'ai un gros pincement au coeur en lisant ces mots. Mais oui, je suis sûre que cela va aller. Tu es tellement plein de vie. Ca ira, ca ira.

    RépondreSupprimer
  2. C'est une épreuve très difficile mais qui doit vous rendre encore plus forts. Aller courage.
    Kin

    RépondreSupprimer
  3. Moi non plus, je ne sais pas quoi te dire....
    Mais comme je te comprends et j'aurais envie de te serrer dans mes bras et meler mes larmes pour toi aux tiennes....tu aurais mérité ce bébé ,alors que d'autres ne sont pas faites pour etre meres....
    je t'aime fort Anne Laure et je suis si désolée...

    RépondreSupprimer
  4. les mots me manquent aussi, sinon que je suis triste de ce côté injuste de la vie. Il faut parfois accepter ce destin, faire preuve de fatalisme qui sont la force de certaines religions, avec cette expression "c'était écrit...".
    Lors de ma cure récente, en parlant avec des femmes, je me suis aperçue que beaucoup étaient là en traitement pour avoir perdu un enfant, elles souffrent surtout quand l'enfant s'est suicidé parce qu'elles culpabilisent.
    Tu auras essayé jusqu'au bout !
    Comme le dit Arlette, certaines font des enfants et ne s'en occupent pas, mais c'est le lot de la vie. Je suppose que tu ne peux pas encore négocier une autre tentative ?
    bisous

    RépondreSupprimer
  5. Je ne sais pas quoi te dire moi non plus sauf que je pense à toi. Bises

    RépondreSupprimer
  6. Que te dire? je suis très peinée par ton article...courage de tout cœur avec vous!
    Bisous ma belle

    RépondreSupprimer
  7. Les larmes coulent. J'ai pas de mots,j'ai mal pour toi, pour vous.
    Courage

    RépondreSupprimer
  8. Juste des bisous... ♥
    Te serre fort, fort, fort...

    RépondreSupprimer
  9. Je n'ai pas non plus les mots pour te consoler, personne ne les a.
    Je suis si profondément désolée pour vous, c'est dur, et triste, et injuste.
    Je t'embrasse très fort ♥

    RépondreSupprimer
  10. Qui sait, la nature est tellement fantasque qu'elle fera peut-être son boulot toute seule.
    Les mystères de la vie sont tellement surprenants.
    Bon courage pour la suite !

    RépondreSupprimer
  11. Comment vous réconforter, je ne sais pas ... je suis bien triste et je pense à vous toujours ...

    RépondreSupprimer
  12. Moi aussi mes larmes coulent. Je suis de tout coeur avec vous.
    <3

    RépondreSupprimer
  13. Les larmes sont là, les pensées également. Je suis de tout coeur avec toi, avec vous, dans cette si douloureuse épreuve. Des bisous

    RépondreSupprimer
  14. On ne se connait pas, je n'ai jamais commenté, mais en vous lisant, les larmes sont venues... je vous souhaite beaucoup de courage, ♥

    RépondreSupprimer
  15. Mes larmes coulent toute seules, je suis tellement, tellement désolée. Je t'embrasse très, très, très fort, Anne-Laure...

    RépondreSupprimer
  16. Tendresses... J'imagine combien c'est dur... Pas vécu cette expérience, mais un bébé qui a cessé de grandir dans mon ventre donc je sais combien c'est dur... aujourd'hui j'ai deux merveilleuses enfants...

    RépondreSupprimer
  17. Je n'ai pas les mots suffisants pour t'exprimer mon soutien. J'ai énormément de peine pour vous, mais aussi beaucoup d'admiration devant la manière dont tu prends les choses.
    Je te souhaite beaucoup de courage pour surmonter cette épreuve si difficile et inimaginable pour beaucoup d'entre nous.
    <3<3

    RépondreSupprimer
  18. je pense fort à toi, c'est tout ce que je peux te dire car les mots ne sont pas suffisants...
    Je t'embrasse fort, fort, fort ♥

    RépondreSupprimer
  19. A nous aussi les mots nous manquent ....
    Mais nous sommes là , juste derrière l'écran , et toutes nos pensées vont vers toi ...

    RépondreSupprimer
  20. De tout cœur avec toi, en espérant sincèrement que tous ces petits mots t'aideront à surmonter cette épreuve...

    RépondreSupprimer
  21. Je suis tellement triste pour vous .. J'y croyais tellement fort ! Mais tu es pleine de ressources, de force, de vitalité.. courage anne-Laure. Je t'embrasse très très fort.

    RépondreSupprimer
  22. Coucou, Anne-Laure. La vie est comme ça ! Merveilleuse et vacharde, mais c'est avec ce qu'elle nous donne - le bon et le mauvais - qu'on écrit, chacun, notre petite histoire. C'est ça qui est important. Nos grands rêves ne se réalisent pas toujours et il faut savoir les laisser derrière soi...
    Bon courage à vous deux pour rebondir et vous inventer autrement.
    BTW, j'adore te lire.

    RépondreSupprimer
  23. c'est les yeux plein de larmes que je lis ce billet...je te serre fort fort même de loin et je pense à vous...

    RépondreSupprimer
  24. De tout coeur avec vous, il n'y a pas d'autres mots...Bisous

    RépondreSupprimer
  25. Pas de mots pour t exprimer ma tristesse. Je suis avec vous par la pensée .
    Je t envoie plein de bisous et tout mon soutien

    RépondreSupprimer
  26. Je suis tellement triste pour vous que tous mes mots ne seraient que de trop.
    Je t'embrasse très fort et je pense a vous <3

    RépondreSupprimer
  27. Dés les premiers mots j'ai compris et les larmes sont venues, j'y croyais tellement. Comme je comprends votre déception mais tu sais, autour de moi, pour la même situation, j'ai vu arriver de bonnes nouvelles, sans crier gare.
    Il faut garder espoir, la nature est capricieuse mais elle est aussi généreuse.
    Vous êtes forts et unis tous les deux, un jour vous serez récompensés, j'en suis certaine.

    RépondreSupprimer
  28. la vie est tellement injuste
    mais si il n'y a pas eu implantation il me semble que cela ne compte pas comme un essai
    es tu sure que tout s’arrête ? tu nous a appris , au long de ton aventure, a être positives , alors peut être que maintenant c’est notre tour de t'envoyer un peu d'espoir , un peu de lumière dans tout ça
    mes pensées vont vers toi

    RépondreSupprimer
  29. Tu es un exemple de courage, tout le monde devrait savoir faire face aux épreuves comme tu le fais!! Bisous chère swappeuse!

    RépondreSupprimer
  30. Oh, je suis tellement désolée et triste de lire cela.
    Je ne sais pas quoi te dire, je me sens tellement impuissante et ce commentaire tellement inutile.
    Je vous souhaite beaucoup de courage et d'amour.
    Je vous embrasse.

    RépondreSupprimer
  31. Mon coeur est triste pour vous, j'en pleure...Je vous souhaite beaucoup d'amour entre vous et vous n'en manquez pas, je sais...courage pour passé ce dur cap...prend le temps qu'il faut...je vous embrasse très fort de tout mon coeur.

    RépondreSupprimer
  32. Je suis tellement désolée pour toi, pour vous. Gros bisous
    Danièle

    RépondreSupprimer
  33. C'est pas juste, et ça me rend franchement triste pour toi. Pour vous. J'ai pas de mots pour exprimer ce que je ressens, alors je me contente de t'envoyer des bisous...

    RépondreSupprimer
  34. Je suis si triste... il n'y a pas de mot... je pense à vous très fort... et même si on ne se connait pas je vous embrasse très fort...

    RépondreSupprimer
  35. J'ai la gorge nouée à la lecture de ton article. Tes mots sont si forts. Vous avez déjà beaucoup de courage mais je vous en envoie encore plein à travers une bonnes dose d'ondes positives. J'aimerais tant pouvoir faire plus.
    Des gros bisous depuis Lyon

    RépondreSupprimer
  36. Bonjour Anne-Laure
    Je sous-marine depuis longtemps sur ton blog. Aujourd'hui, j'ai les larmes aux yeux et la journee a perdu de sa clarte. Je ne peux que t'envoyer toute l'affection que je ressens pour toi que je ne connqis qu'a travers ton blog. Laisse-toi entourer par les tiens et un peu par nous, tes lectrices. Nous arriverons, peut-etre, a attenuer un peu ta souffrance.
    Bien a toi

    RépondreSupprimer
  37. Je suis bien désolée pour toi.
    En attendant, histoire de te consoler je t'ai fait quelques gâteaux à la pistache
    http://lizaegina.canalblog.com/archives/2013/07/10/27605893.html#utm_medium=email&utm_source=notification&utm_campaign=lizaegina

    Juste pour que tu retrouves le sourire. Bises !

    RépondreSupprimer
  38. on ne se connait pas mais je lis tes articles tous les jours et je suis très triste pour vous à la lecture de ce billet. Je vous souhaite beaucoup de courage et suis de tout coeur avec vous.

    RépondreSupprimer
  39. Comme beaucoup de tes lectrices (lecteurs ?)je suis très peinée de lire ce billet. je partageais tes espoirs et aujourd'hui tout s'écroule. Que dire ?
    Je suis de tout coeur avec toi, avec ton homme. Votre amour est très fort et cette épreuve ne pourra l'ébranler.
    Des bisous et des bisous.

    RépondreSupprimer
  40. J'ai lu ce matin parce que venir te voir est la première chose que je fais depuis des semaines. Et j'ai pleuré devant mon écran.
    Vous êtes un couple extraordinaire et ensemble, j'en suis certaine, vous surmonterez toutes les épreuves.
    Je vous embrasse fort, vous serre dans mes bras.
    Fais toi chouchouter par Lui, par Ta Soeur et surtout ce petit coeur d'amour qu'est ton Niéçou !

    RépondreSupprimer
  41. Plein de mimis... Je sais que c est pas grand chose mais que puis je te dire? je trouve pas les mots..... Je vous souhaite plein de belles choses. mimis encore

    RépondreSupprimer
  42. Je ne peux pas mesurer ta peine,juste l'imaginer.
    Si la vie te refuse d'aimer un petit que tu aurais mis au monde, tu as un cœur très généreux et tu trouveras des enfants à aimer pour leur plus grand bonheur.

    RépondreSupprimer
  43. :'( Je suis si triste pour vous...Plein de pensées de soutien... Bisous ♥

    RépondreSupprimer
  44. Je suis si triste pour toi, je n'ose imaginer ce que tu dois ressentir...

    RépondreSupprimer
  45. Que je suis triste pour toi, pour vous! Ce n'est pas facile de trouver les mots justes en de telle situation. Je peux (à une moindre mesure) comprendre ce que tu peux ressentir car j'ai déjà vécu une FC (sans être passée par le protocole de FIV). Gardes néanmoins espoir, la nature réserve parfois de belles surprises!! Je vous souhaite à toi et à ton homme beaucoup de courage, je vous envoie tout mon soutien! Bises

    RépondreSupprimer
  46. Je pense bien fort à vous ... Bisous Anne-laure <3

    RépondreSupprimer
  47. Plein de bises sur les joues et de gros calins

    RépondreSupprimer
  48. Les mots me manquent ♥♥
    une autre tentative?
    une adoption?

    RépondreSupprimer
  49. Je vous souhaite tout plein de courage ♥

    RépondreSupprimer
  50. Comme celles et ceux qui m'ont précédée... Comment trouver les mots. C'est dur ! Cependant, soyez fiers et n'ayez aucun regrets : vous avez tout fait et mis en oeuvre. Votre amour est fort, et il a été le fil conducteur de cette aventure. Vous surmonterez cela. Je pense bien à vous et partage une grande déception. Nous sommes là avec vous. Je vous embrasse fort <3

    RépondreSupprimer
  51. ...les mots me manquent mais je pense très fort à vous deux <3

    RépondreSupprimer
  52. Moi je trouve que ce que tu dis est très beau et que tu privilégies maintenant la force de votre amour c'est serein. Bon courage Anne-Laure mais je sais que tu en as, surtout prends soin de toi et de lui... cultivez votre amour, je t'embrasse fort.

    RépondreSupprimer
  53. Je vous envoie de l'amour, beaucoup, même si vous n'en manquez pas. Et du courage, du temps pour prendre le recul nécessaire, pour réfléchir, pour vous poser... Plein de bisous à tous les deux...

    RépondreSupprimer
  54. Je n'ai pas le droit d'être triste, vous l'êtes suffisamment mais en te lisant...j'ai craqué ! des grosses bisouilles à vous...sincèrement !

    RépondreSupprimer
  55. J'arrive avec beaucoup de jours de retard... Moi qui m'attendais à lire d'autres mots en venant ici...
    Bien sûr, aucun mot ne saura être juste face à ce qui t'arrive.
    On ne se connaît pas, mais sache que si tu veux changer d'air, je ne suis pas très loin...
    <3

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?