Jamais sans mon chat !

by - mercredi, juillet 10, 2013

Oui je suis une mémèràchats. J'assume. Et j'aime autant te dire que ça ne s'arrange pas avec le temps.
Chacune de mes minettes a été adoptée de façon réfléchie, jamais je ne les aurais accueillies à la maison si je n'en avais pas eu les moyens, ni en terme d'argent, ni en terme de temps, ni encore moins en terme de dévouement. Parce que oui, avoir un animal, ça demande un peu de tout ça à la fois, que j'ai toujours donné avec le plus grand des plaisirs, le retour en terme d'affection féline étant inestimable !
Les vacances par exemple. C'est toute une organisation qu'il faut mettre en place. Personnellement, j'ai choisi de les laisser à la maison, le chat est un animal territorial, c'est bien connu. Mais attention, pas livrées à elles-mêmes hein, elles sont territoriales, OK, mais elles ont bien besoin d'une présence humaine. Du coup, je propose à mes parents de venir s'installer à la maison et ainsi, on fait d'une pierre deux coups : ils ont un pied-à-terre pour profiter des merveilles de la région, et nous, nous partons en vacances l'esprit tout à fait tranquille.

Alors tu penses bien que, s'il y a un truc qui me défrise avec l'arrivée de l'été, c'est l'idée de l'abandon. Tous ces gens qui décident que, de l'animal ou des vacances, ce sont les secondes les plus importantes, ça me fout hors de moi, je suis de toute façon en mode zéro tolérance sur le sujet et avec 60.000 de ces c*ns qui séviront encore cette année, je me dis que je n'ai pas fini de me mettre la rate au court-bouillon ! D'autant plus qu'un animal trouvé et mis en fourrière n'a que 8 jours à vivre avant d'être euthanasié, là, il y a de quoi avoir le cœur serré. La seule chance pour ces malheureux chiens et chats, c'est d'être accueillis par un refuge. Là ils seront entre de bonnes mains et retrouveront une chance d'accéder à une existence meilleure via l'adoption.
 Pour aider les refuges dans leur fonctionnement et parce que cette période estivale est particulièrement chargée pour eux, la Fondation 30 Millions d'Amis fait énormément. En ce moment mais aussi tout au long de l'année, hein !

Il paraît qu'il ne faut jamais dire jamais. Mais s'il y a bien une chose dont je suis certaine, c'est que jamais je ne serai du côté des lâches abandonneurs, j'ai choisi mon camp et j'en suis fière. Et ce camp, il a besoin de toutes les bonnes volontés. De mains bien évidemment, mais aussi et surtout d'argent. Parce que, ne nous voilons pas la face, c'est quand même le nerf de la guerre. Du coup, si l'envie te vient de faire un don, tu aideras la Fondation, qui a son tour aidera un ou des refuges parmi les trois cents qu'elle soutient. Et de fait, ces structures auront toutes les cartes en main pour favoriser l'adoption des pauvres laissés pour compte des vacances. Tu comprends ?
 Et vois-tu, donner, même peu, pour une cause qui t'est chère, je sais ce dont je parle, c'est une chouette façon de t'engager, un truc dont tu tireras quelque fierté, un petit rien peut-être mais tu le sais, les petits ruisseaux font les grandes rivières ! 
*

You May Also Like

5 commentaires

  1. Article bien apprécié par une autre mémère à chats...qui reconnais bien cette plage! Vive ORB! ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Tu connais mon avis là-dessus étant moi-même une mémère-à-chat... Si on prend un animal, on en assume les conséquences, qu'elles soient bonnes ou mauvaises. Un point c'est tout!

    RépondreSupprimer
  3. J'ai plein de bestioles à la maison également :) !

    5 chats ! Il y avait également un chien mais le pauvre (quoi qu'il a eu une bonne vie, 15 ans) est mort il y a 3 semaines ! RIP Oscar

    Tu m'as donné envie de faire un don à cette association. Je me demandais justement à qui je donnerai entre "Aides" pour le Sida ou Medecin de monde/ sans frontière et toute ces associations qui accostent dans la rue, et bien j'ai fait mon choix, ça sera pour 30 millions d'amis !

    A une prochaine peut être, c'était ma première visite sur ton blog et peut être pas la dernière :) !

    Quentin

    RépondreSupprimer
  4. Ici aussi, 3 panthères.
    Comme on ne veut pas leur changer les habitudes on se relais pour qu'il y est toujours quelqu'un pour s'en occuper. Je serai prête à me passer de vacances pour eux si je ne trouver personne pour les garder. Quand on prend des animaux, il faut les respecter pour qu'ils nous respectent aussi.
    Alors pour ceux qui abandonnent leur fidèle compagnon, les sanctions devraient être exemplaires.
    Si ça vous dit d'aider, abonnez vous à ce site, http://www.clicanimaux.com/
    quelques clics par jour et de nombreux animaux seront soignés et sauvés d'une mort certaine, merci pour eux .

    RépondreSupprimer
  5. que dire des gens qui abandonnent leurs animaux au début de l'été, sinon qu'ils sont capables d'en faire autant pour des êtres humains, et qu'il faut s'en méfier ?
    j'espère que ta pause se passe bien avec la tendresse des minous !

    RépondreSupprimer

Et si tu me laissais un petit mot...?